Myriam El Khomri incite à consommer "Made in France" pour l'emploi

Publié le 09/10/2015 - 17:38
Mis à jour le 04/04/2016 - 11:28

En marge de sa visite de l'entreprise horlogère SMB près de Be (Doubs) qui a récemment repris la marque Lip, la ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du dialogue social s'est voulue rassurante sur les indicateurs économiques du pays et s'est clairement positionné en faveur du Made in France.

 ©
©

La relance du « made in France »

"Oui, il y des blocages, il y des dysfonctionnements et je pense que c'est sur les territoires que cela se règle". Fraichement nommée depuis le 2 septembre 2015 à la tête du ministère de l'Emploi, Myryam El Khomri a expliqué après sa visite de SMB pourquoi il était important selon elle d'aller "sur le terrain" à la rencontre des entreprises pour "entendre" les besoins des employeurs et pour anticiper, notamment en matière de formation. "L'enjeu est de savoir comment on pet anticiper les besoins des entreprises dans un ou deux ans et cela relève de ma charge justement d'organiser cela pour que les employeurs ne peinent pas à recruter" a-t-elle déclaré. "Et cela ne se décrète pas depuis Paris, mais avec les élus locaux, la Région et tous les services publics…"

"L'économie est en train de repartir"

La ministre du Travail s'est également voulue rassurante. "Nous sommes bien sûr à un moment difficile, mais l'économie est en train de repartir. Le climat des affaires n'a jamais été aussi bon depuis quatre ans. On voit bien que l'intérim repart, on dit parfois que c'est un indicateur avancé… "

"Consommer Français c'est essentiel…" 

À l'instar d'un ancien ministre de l'Économie et du redressement productif, Myryam El Khomri a également souhaité se faire le chantre du made in France. Selon elle, c'est aussi par là que passera la création d'emplois. "Il faut rappeler au consommateur qu'il a aussi un rôle à jouer et que sil il consomme français et bien il permettra plus d'emplois en France…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

lip

Les montres Lip sur le marché chinois début 2018

La marque horlogère française Lip, fondée il y a 150 ans à Besançon, fera son entrée début 2018 sur le marché chinois via les plateformes de e-commerce, a-t-on appris ce mardi 5  décembre 2017 auprès de l'entreprise SMB qui exploite la marque Lip et qui est basée à Châtillon-le-Duc dans le Grand Besançon. 

Une montre Lip vue au poignet du Premier ministre…

Dimanche 5 novembre 2017, les téléspectateurs qui ont regardé l'émission Au Tableau ! sur C8 avec le Premier ministre comme invité interrogé par les élèves, auront peut être constaté qu'il portait une montre Lip. Et il n'est pas la seule personnalité à porter un bijoux de la marque...

Quand l’affaire Lip et les échecs s’entremêlent

Tout est dans le titre. "Sur les traces de Bobby Fischer avec une montre Lip", le nouveau roman du journaliste bisontin Christophe Bordet  fait revivre "l’affaire Lip" par le biais du fils, passionné d’échecs, d’une des employées de la célèbre usine de montres.

Economie

SIS recherche un agent de sécurité (H/F)

OFFRE D'EMPLOI • Entreprise spécialisée dans la production d’articles de maroquinerie, SIS apporte son savoir-faire et son expertise du travail du cuir à ses clients partenaires, présents sur les secteurs de la maroquinerie et de l’horlogerie. L’entreprise familiale a vu son effectif passé de 300 à 1 000 collaborateurs en 9 années, pour un CA de 60 millions d’euros.

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Montagne du Haut-Doubs : une stratégie pour affronter le changement climatique

Depuis 2015, le Syndicat Mixte du Mont d’Or est confronté à la problématique d’adaptation à la transition climatique. Lanceur d’alerte suite à la publication d’une étude météorologique démontrant un scénario peu propice à la poursuite du ski alpin dès 2035-40, le SMMO a décidé de faire front et de penser aujourd’hui la montagne de demain…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.13
partiellement nuageux
le 25/10 à 18h00
Vent
1.69 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
100 %

Sondage