Naissance d'un collectif contre le doublement de la RN 57 entre Micropolis et Beure 

Publié le 27/04/2021 - 15:29
Mis à jour le 27/04/2021 - 16:18

Un collectif  " RN + 5,7°" composé de huit associations et structures est né pour s'opposer  "à la fuite en avant" que constitue selon eux  le doublement de la RN 57 et la suite du contournement de Besançon.

Le tronçon de la RN 57 de Beure à Micropolis à Besançon.  © Alexane Alfaro
Le tronçon de la RN 57 de Beure à Micropolis à Besançon. © Alexane Alfaro

Le  collectif « RN +5,7°, pour une autre mobilité » est constitué de

  • FNE25/90,
  • Alternatiba Besançon,
  • ANV-COP 21 Besançon,
  • l’Association Vélo Besançon,
  • Trottoirs Libres,
  • le collectif  HopHopHop,
  • La Maison de l’Architecture,
  • un collectif de Beure en création « Beure Respire »

Pour le nouveau collectif qui prône une "autre mobilité", le choix de poursuivre le projet de mise en 2x2 voies de la RN 57, entre les boulevards de Besançon et l’échangeur de Beurre est symptomatique de toute une époque. "Nous sommes face à un choix historique : continuer sur la voie suivie depuis une soixantaine d’années qui consiste à dédier toujours plus d’espace à la voiture en prétextant, chaque fois et comme partout, des particularismes locaux, ou préparer notre territoire à l’indispensable transition vers un nouveau modèle de mobilité" indiquent leurs membres dans un communiqué qui ont également envoyé un courrier à tous les élus Grand Besançon Métropole pour faire entendre leurs arguments. 

"Si  nous nous acharnons dans une fuite en avant vers toujours plus de trafic, le thermomètre continuera à grimper nous menant vers un monde infernal (...) L’usage de la voiture individuelle doit diminuer si nous voulons respecter les trajectoires de diminution de GES sur lesquelles la France et l’Europe se sont engagées".

"Nous avons besoin d’un monde d’après (...) Nous ne voulons pas d’une autoroute urbaine à Besançon. (...) Imaginez les kilomètres de pistes cyclables que nous pourrions réaliser avec l’argent  (120 M€) de cet aménagement !" Collectif "RN + 5,7°"

À la fin du mois de février 2021, le débat du doublement de la RN 57 dans le secteur a été relancé. EELV Grand Besançon et Génération.s, au coeur de la majorité de la maire écologique de Besançon Anne Vignot, avait alors estimé que d'autres alternatives au projet étaient possibles. L'opposition LR de Ludovic Fagaut mais aussi les élus du groupe socialistes se sont ouvertement prononcés pour cette mise en 2 x 2 voies du trait d'union de 3,2 km. 

Mais les arguments avancés ne sont pas prêts de convaincre les membres du nouveau collectif. "L’actuelle communication d’un certain nombre d’élus  autour d’une justification écologiste de cet élargissement , nous apparaît comme un contresens usurpateur. Quelques centaines de mètres de voie verte et la création d’une petite portion de voie dédiée au TEC ne cachent pas l’amas de béton, gaz, bruits... contenus dans ce projet..."

Le collectif estime en conclusion qu'il est impérieux de faire place à une mobilité "sobre, douce, intelligente"."Il existe de nombreuses alternatives (...) Il faut les faire éclore sur notre territoire, afin que nous devenions un modèle d’intelligence en transition" concluent ses membres. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

2 x 2 voies RN 57 Micropolis Beure

RN 57 : le Modem dit « OUI » à la 2 x 2 voies

Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et conseiller du Grand Besançon Métropole et Jean-Paule Michaud, maire de Thoraize et vice-président du Grand Besançon chargé de l'aménagement du territoire, se prononcent ouvertement en faveur du doublement de la RN 57 entre Micropolis et Beure. Leur formulaire en ligne a déjà récolté près de 500 adhésions...

Sondage – Êtes-vous pour contre l’aménagement en 2×2 voies de la RN57 entre Beure et Micropolis ?

Le projet d'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis à Besançon fait couler beaucoup d'encre et ce, depuis de nombreuses années. Le débat sur l'éventuel dédoublement de ce trait d'union est revenu sur la scène médiatique depuis quelque temps… Et vous, êtes-vous pour ou contre l'aménagement de la RN57 en 2x2 voies ? C'est notre sondage de la semaine.

RN 57 Micropolis – Beure : les élus PS et Républicains de Besançon avancent les mêmes arguments… « écolos » !

Pour ! • C'est le débat politique du moment. Pour ou contre la réalisation de la 2 x 2 voies entre Micropolis et Beure ? Si pour les écologistes du Grand Besançon ou le parti Génération.s, des alternatives doivent être abordées, les élus socialistes au sein de la majorité de la maire EELV de Besançon, n'hésitent pas à soutenir le projet d'aménagement tout comme les élus LR de l'opposition.

RN 57 : Jacques Grosperrin demande à Anne Vignot d’avoir « le courage de ne pas abandonner le projet »

Micropolis - Beure • Alors que EELV et Génération.s s'opposent au doublement des voies sur le trait d'union entre le boulevard et Beure, le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin (LR) s'empare  à son tour du débat et exhorte la maire EEELV de Besançon à ne pas remette en cause le projet routier.

RN57 entre Beure et Micropolis : la Fnaut suggère la création de voies modes doux et d’une halte ferroviaire

Dans le cadre du projet de réaménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis, la Fédération nationale des Associations d'Usagers des Transports (Fnaut) et l'Association des usagers des transports de l'agglomération bisontine (Autab) s'unissent, dans un communiqué du 31 janvier 2021, pour proposer la création de voies de modes doux, des voies de bus et une halte ferroviaire.

L’abandon de la Grande bibliothèque et de l’aménagement de la RN57 serait « terrible » selon les élus de Besançon Maintenant

Sur différents médias locaux, la présidente de Grand Besançon Métropole Anne Vignot suppose l'abandon de deux grands projets : la grande bibliothèque à Chamars et l'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis. Pour les élus de la droite et du centre au conseil municipal, l'abandon de ces deux projets "affaiblirait durablement l'attractivité".

Politique

Le Pass sanitaire obligatoire pour les événements de plus de 1.000 personnes

L'Assemblée nationale a adopté en première lecture, dans la nuit de mardi 11 à mercredi 12 mai 2021, le projet de loi relatif à la sortie de crise sanitaire. Les débats ont été marqués par un coup de théâtre sur l'article 1er du texte : celui-ci a d'abord été rejeté par les députés dans l'après-midi, puis adopté dans la nuit après une réécriture du gouvernement. Pour assister aux événements de plus de 1.000 personnes, le Pass sanitaire impose soit : d'être vacciné ou d'avoir un test PCR négatif ou d'avoir effectué un test sérologique prouvant l'immunité.  

Départementales 2021 : qui sont les candidats dans le Doubs ?

DÉPARTEMENTALES • Les élections départementales se dérouleront le 20 et 27 juin 2021 en France, en même temps que les élections régionales. Dans le Doubs, les électeurs doivent  renouveler les 38 conseillers départementaux. Le dépôt des candidatures est désormais clos depuis ce 5 mai 2021 à 16h00. Voici les listes dans les 19 cantons du département.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".