Nouveau contrat local de santé à Besançon : 22 actions prévues entre 2016 et 2018

Publié le 25/02/2016 - 18:04
Mis à jour le 25/02/2016 - 18:04

Raphaël Bartolt, préfet du Doubs, Christophe Lannelongue, directeur de l’Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté, Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et Danielle Dard, vice-présidente du CCAS, ont signé un nouveau contrat local de santé pour les années 2016-2018, ce jeudi 25 février 2016 à Besançon. 

En présence de plusieurs représentants d'associations locales et régionales "qui ont un engagement fort" selon Jean-Louis Fousseret, ce nouveau contrat de santé signé est un prolongement des engagements réciproque de la période 2012-2014. Ce nouveau dispositif "poursuit et amplifie des actions lancées dès 2012 et la signature du premier Contrat local de santé (CLS), qui a créé une dynamique de santé locale cohérente et coordonnée, et favorisé une meilleure lisibilité des actions conduites à l'échelle du territoire de la ville (hors agglomération)". 

"On le sait bien, il y a encore beaucoup d'inégalités de santé dans les quartiers"

Vingt-deux actions constituent ce contrat. Elles concourent à la prévention et la promotion de santé auprès des enfants et adolescents, des publics en difficulté aussi bien que des personnes en souffrance psychique ou en perte d'autonomie. Ces actions sont déployées auprès de l'ensemble de la population bisontine et au bénéfice des habitants de quartiers prioritaires de la politique de la ville qui font l'objet du contrat de ville signé en février 2015. "On le sait bien, il y a encore beaucoup d'inégalités de santé dans ces territoires encore fragiles où des personnes vivent dans la solitude et la précarité. (…) C'est quelque chose de carrément insupportable" indique le maire de Besançon. 

Vaccination, addictions, accès aux soins, prévention...

Parmi les initiatives, figure notamment la promotion de la vaccination. Pour Jean-Louis Fousseret, "on ne doit pas baisser la garde en terme vaccination, car elle est nécessaire pour améliorer la couverture de la population". Pour information, le centre a effectué 95 séances et 2 709 vaccins cette année et 14 474 conseils de vaccination envoyés à la population bisontine.

L'éducation à la santé, la prévention des conduites addictives, la prévention et la prise en charge de la souffrance psychique, qu'elle concerne les enfants, les adolescents ou les adultes, l'accès aux soins des personnes en grande précarité font également partie des initiatives de ce contrat. 

Le contrat s'est fixé pour objectif "de contribuer à maintenir l'autonomie des personnes âgées en leur proposant divers dispositifs : atelier mémoire, halte-relais, accueil de jour…" 

Des journées de sensibilisation des citoyens au handicap s'inscrivent également au programme. D'autres actions pourront venir s'inscrire dans le contrat, si nécessaire, au cours de sa période de mise en œuvre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Baignade : l’ARS fait le point sur les risques et la qualité des eaux en Bourgogne Franche-Comté

Alors que les chaleurs sont de retour en Bourgogne Franche-Comté et que les vacances d'été ont commencé, l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté met en garde la population contre les risques de baignades dans des zones non surveillées et sur la qualité de l'eau. Tout ce qu'il faut savoir en cet été 2024.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

La chronobiologie en nutrition analysée par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIET' • Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient d'établir un rapport établissant un lien entre nutrition et chronobiologie. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats.

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.98
peu nuageux
le 13/07 à 21h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
84 %