Nouveaux modèles Humbert-Droz - La Joux-Perret : une collaboration au savoir-faire franco-suisse

Publié le 08/06/2022 - 10:30
Mis à jour le 10/06/2022 - 10:20

En collaboration depuis décembre 2021, Humbert-Droz et La Joux-Perret annoncent la poursuite de leur partenariat avec la création de nouveaux calibres pour 2023.

La maison horlogère bisontine et la manufacture suisse développent en partenariat le mouvement G100. Conçus en suisse dans les locaux La Joux-Perret et assemblés en France par les horlogers Humbert-Droz, près de 500 mouvements ont été montés depuis le mois de décembre.

Cette collaboration va prendre un nouvel élan puisque les deux dirigeants, Jean-Claude Eggen et Julien Humbert-Droz ont annoncé plusieurs nouveautés pour l'année 2023 en étoffant leur gamme de produits.

Nouveaux calibres pour 2023

Trois calibres seront réalisés sur la base G100 avec différentes complications pour chaque modèle :

  • G1A0 avec une ouverture sur le cadran à 6h, un produit déjà "fiabilisé".
  • G110 : un mouvement GMT 24h à destination des voyageurs pour donner "en instantanée" l'heure du pays d'origine
  • G120 avec un mouvement petite seconde

Les deux dirigeants prévoient une montée en gamme avec deux modèles assemblés à Besançon à partir de l'année prochaine : un tourbillon et le chronographe L100 doté d'une réserve de marche de 60h et de 350 pièces environ contre environ 120 pour les modèles standards.

Savoir-faire franco-suisse

"Nous développons d'abord la qualité, après le montage et ensuite la quantité" explique Jean-Claude Eggen, dirigeant de La Joux-Perret qui souhaite une véritable reconnaissance des savoir-faire de tout un territoire horloger. "Aujourd'hui, il est un peu trop simple de pouvoir apposer le made in France sur ses produits. Si vous achetez toutes vos pièces en Chine et que vous les assemblez en France, vous pouvez proclamer vos produits made in France ! Avec notre partenariat, nous voulons vraiment jouer la transparence…"

Un savoir-faire générateur d'emplois

L'objectif des deux maisons horlogères est d'augmenter la production. Humbert-Droz souhaite recruter et former de nouveaux horlogers afin d'accompagner le renouveau horloger à Besançon. Julien Humbert Drot travaille d'ailleurs à développer l'écosystème horloger en local. "Notre volonté aussi est de nous fournir en composants ici à Besançon…"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

La Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté réaffirme ses ambitions pour 2023

Dans un contexte économique peu engageant, la Banque Populaire de Bourgogne-Franche-Comté (BP BFC) a tenu une conférence de presse présidée par son directeur général Jean-Paul Julia, afin de dresser le bilan de l’année écoulée et de faire le point sur les ambitions portées par la banque en 2023. 

Bourgogne Franche-Comté : la filière automobile, un secteur encore perturbé en 2022

ÉTUDE INSEE • À la mi-2022, les 370 établissements de la filière automobile de Bourgogne-Franche-Comté employaient 38.530 salariés et 5.540 intérimaires. Malgré une reprise en 2021, cette filière reste perturbée en 2022 par le contexte économique et les mutations en cours du secteur. L’emploi salarié est en baisse sur un an, avec davantage de départs que d’embauches.

Prêt : un ajustement mensuel pour mieux " lisser " les relèvements du taux d’usure dès février

Les taux de l’usure sont, selon la loi, calculés à partir des données collectées sur les taux de crédit au cours du trimestre précédent, comme les 4/3 des taux moyens pratiqués. Ces dispositions permettent de protéger les emprunteurs de taux excessifs et de préserver ainsi un large accès au crédit. La Banque de France, à titre exceptionnel pendant la période de plus forte remontée des taux, propose un ajustement technique pour mieux "lisser" les relèvements du taux de l’usure à partir du 1er février 2023.

Nouveau resto, nouveaux dinos… Le Dino Zoo entre dans une nouvelle ère

Après une saison 2022 record avec 134.200 visiteurs, le parc Dino-Zoo à Étalans et ses célèbres dinosaures vont faire écaille neuve en 2023. Un chantier d’envergure et des investissements conséquents qui vont permettre au célèbre parc du Doubs, d’entrer dans une nouvelle ère et de rivaliser avec les grands sites touristiques nationaux…

Rejets dans les milieux naturels : dans le Doubs, 9 fromageries sur 10 respectent désormais la réglementation

Annoncé et signé à l’automne 2022, à l’initiative de Jean-François Colombet, préfet du Doubs, et de Christine Bouquin, présidente du conseil départemental du Doubs, le plan rivières karstiques 2022 - 2027 est une démarche de reconquête de la qualité de l’eau des rivières du Doubs, regroupant l’ensemble des partenaires publics du département.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -1.26
peu nuageux
le 27/01 à 9h00
Vent
3.95 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
81 %