Omicron : l'appel de l'ARS à la troisième dose

Publié le 22/12/2021 - 11:58
Mis à jour le 22/12/2021 - 13:19

L’agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté invite la population éligible à se « tourner massivement » vers la troisième dose de rappel « face à la progression fulgurante du variant omicron ». 100.000 doses supplémentaires viennent d’être allouées aux centres de vaccination de la région.

"La course contre le variant Omicron a commencé" estime l’ARS Bourgogne-Franche-Comté qui invite les habitants de la région à se faire vacciner et à ne pas oublier la troisième dose.

"Les doses sont disponibles, les rendez-vous sont ouverts..."

L'agence régionale de santé explique qu'avec le variant omicron, le schéma vaccinal à deux doses ne suffit plus et qu'un rappel vaccinal "est nécessaire" pour rehausser son niveau de protection contre les contaminations et contre les formes graves de la maladie. "Il est donc urgent que toute personne éligible, parce que vaccinée depuis plus de 5 mois, bénéficie de ce rappel"

100.000 doses supplémentaires ont été allouées aux centres de vaccination de Bourgogne Franche-Comté qui s’ajoutent aux 24.000 rendez-vous encore disponibles d’ici la fin de l’année.

"Devant la vague Omicron qui s’annonce, différer ce rappel, c’est prendre un risque individuel très élevé de contamination" ARS Bourgogne Franche-Comté. 

À noter que médecins, pharmaciens, infirmiers et professionnels de la médecine de ville sont également sur le pont pour contribuer à cette nouvelle séquence d’accélération de la campagne vaccinale.

Depuis le début de la campagne de rappel en septembre, plus de 900.000 personnes ont reçu la troisième dose.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

L’efficacité de certains antidépresseurs remise en cause par une étude

Une étude scientifique qui ne manque pas de faire parler. L'intérêt des antidépresseurs serait remis en cause, car la dépression n'est pas liée à un déséquilibre chimique. La thèse, récemment soutenue par une psychiatre britannique, est largement contestée, mais cette polémique a l'intérêt d'illustrer les difficultés rencontrées pour comprendre cette maladie.

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Canicule : les déchetteries du Sybert adaptent leurs horaires d’ouverture

Les épisodes de fortes chaleurs se multiplient. Pour le confort des usagers et la sécurité de son personnel, le Sybert informe qu'il adaptera les horaires d’ouverture des déchetteries en fonction des alertes Météo France liées aux épisodes caniculaires. Ce sera la cas ce mercredi 3 et jeudi 4 août 2022. 

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.65
légère pluie
le 19/08 à 15h00
Vent
1.5 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
69 %

Sondage