Pass sanitaire : des "clarifications dans les prochains jours" pour les personnes non vaccinables, promet Attal

Publié le 19/07/2021 - 15:51
Mis à jour le 19/07/2021 - 15:51

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a promis ce lundi 19 juillet 2021 « des clarifications » annoncées « dans les prochains jours » concernant l’utilisation du pass sanitaire pour les femmes enceintes et les personnes qui ne peuvent pas recevoir le vaccin contre le Covid.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

"Dans les prochains jours, des clarifications seront données pour que (ces personnes) ne soient pas pénalisées", a promis M. Attal sur franceinfo, assurant qu'il n'était pas question de les obliger à se faire tester toutes les 48 heures.

L'utilisation du pass sanitaire doit être élargie mercredi à l'entrée de tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes, avant, "début août", d'être étendue aux restaurants, cafés, centres commerciaux, établissements médicaux et transports de longue distance.

Pour les personnes non vaccinables, l'idée du gouvernement serait de leur permettre d'obtenir un pass sanitaire, malgré leur impossibilité d'être vacciné, souvent pour des raisons médicales, et sans avoir à subir des tests réguliers.

Il n'est "pas prévu" de demander le pass sanitaire dans l'enseignement supérieur, a également ajouté M. Attal, sans préciser les mesures qui seraient en place à la rentrée en septembre.

La hausse du taux d'incidence, "de presque +100 %" sur les sept derniers jours, est "extrêmement inquiétante, stratosphérique", a-t-il par ailleurs tenu à souligner. "Donc oui, il faut adapter nos mesures face à un variant beaucoup plus contagieux", a répondu M. Attal, interrogé sur les manifestations de samedi contre l'extension du pass sanitaire.

Le Conseil des ministres adopte lundi le projet de loi comportant les nouvelles mesures anti-Covid, dont l'extension du pass sanitaire, avant un examen cette semaine par le Parlement, sous la pression de la reprise de l'épidémie en France.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Soins dans l’Arc jurassien franco-suisse : une baisse du nombre de médecins du côté français

Dans le cadre d’un cycle de travail sur la santé, l’Observatoire statistique transfrontalier de l'Arc jurassien (OSTAJ) a publié le 27 février 2024 une nouvelle étude consacrée à l’offre de soins sur le territoire. Les chiffres reflètent particulièrement des tendances démographiques et structurelles différentes de part et d'autre de la frontière.

Une journée de sensibilisation et une exposition sur la prévention du cancer colorectal à Besançon 

Du 5 au 31 mars 2024, une exposition sur la prévention du cancer colorectal sera installée dans le hall principal du CHU de Besançon dans le cadre de Mars bleu. Une journée de sensibilisation sera également organisée le jeudi 21 mars avec une équipe pluridisciplinaire de gastro-entérologie.

Médicaments : des mesures pour anticiper les pénuries

Aider les médecins à prescrire des alternatives aux médicaments non disponibles, intensifier le bon usage des antibiotiques : le gouvernement a annoncé mercredi 21 février 2024 quelques mesures concrètes pour anticiper les pénuries.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.11
couvert
le 02/03 à 21h00
Vent
0.56 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
84 %