Alerte Témoin

Photocoptère, premier drone homologué pour des vols urbains en Franche-Comté

Publié le 24/11/2013 - 08:22
Mis à jour le 24/11/2013 - 11:33

L'entreprise de drones radiopilotés bisontine Photocoptère à eu l'agréable surprise de recevoir ce samedi dans sa boite aux lettres un courrier de la Direction de la Sécurité de l'Aviation civile lui notifiant l'homologation de son dernier multicoptère pensé, conçu et mis au point dans ses ateliers de Pugey. Cette homologation était accompagnée d'une carte d'autorisation particulière permettant les vols en scénarios urbains, une première en Franche-Comté.

PUBLICITÉ

Le petit drone de 550mm fraichement conçu par Jean-Philippe Culas, constructeur et pilote professionnel basé à Pugey a reçu un avis favorable du ministère des Transports par la plume de l'inspecteur de surveillance Bourgogne Franche-Comté de la DSAC (aviation civile) de Dijon Longvic, Monsieur Delahaye. 

Cette homologation est une première dans la région, car elle autorise, après avis de chaque préfecture, tous les vols en milieux urbains et va ainsi permettre des prises de vues et des missions de surveillance, inspection ou encore expertise au cœur des villes et villages.

Une sécurité maximum est exigée pour ce type de prestations, un drone civil, sous ses allures de gros jouet est considéré comme tout autre aéronef. Il est donc soumis à une règlementation stricte.  http://www.photocoptere.fr/reglementation/legislation_drone/ Non seulement il y a un balisage à mettre en place pour interdire toute personne dans la zone de vol, mais la machine doit aussi respecter un poids et des équipements spécifiques.L'entreprise a donc investi dans un fourgon régie faisant aussi office d'atelier mobile et rangement de l'imposant balisage à mettre en place lors des prestations aériennes. Clients et réalisateurs peuvent ainsi prendre place à l'intérieur afin de visualiser grâce à un retour "live" sur grand écran les prises de vues en cours et intervenir auprès du pilote ou du cadreur par radio. 

Les premiers vols urbains auront lieu dans quelques semaines et l'entreprise visera des sites connus par tous les Francs-Comtois, mais sous des angles de vues totalement différents de ce que tout le monde a pu déjà observer soit depuis le sol soit depuis un avion qui vole largement plus haut et n'offre pas la stabilité de ces petits engins bourrés de technologie. De sérieux contacts sont en cours avec des chaines de télévision, des administrations et des agences de presse, car pas peu fière d'être les premiers francs comtois homologués, photocoptere est la 65e structure seulement à l'être sur tout le territoire de la République française qui compte 400 drones déclarés. Les premiers tournages en milieux urbains sont programmés pour mi-décembre et vont s'enchaîner jusqu'en janvier.

Infos 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Création d’un parc naturel régional du « Doubs horloger »

Au lendemain du quatrième Conseil de défense écologique (CDE)Sibeth Ndiaye la porte - parole du Gouvernement se rend ce jeudi 13 février 2020 dans le Doubs. Elle se rendra notamment sur le site du nouveau parc régional du Doubs Horloger, qui contribuera à atteindre l’objectif de 30% d’aires protégées sur terre d’ici 2022…

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.66
peu nuageux
le 22/02 à 6h00
Vent
1.65 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
63 %

Sondage