Pollution atmosphérique et grossesses multiples : des chercheurs de Besançon et Dijon ont analysé plus de 10 000 accouchements

Publié le 05/03/2019 - 14:50
Mis à jour le 15/04/2019 - 14:44

Une équipe de chercheurs des CHU de Besançon et de Dijon a choisi d’analyser les effets de la pollution atmosphérique sur le déroulement des grossesses multiples. Plus de 10 000 accouchements ont été étudiés entre 2005 et 2009…

©Pixabay ©
©Pixabay ©

Plusieurs études ont établi un lien entre pollution de l’air élevée et troubles de la croissance fœtale. Ces études portent sur des grossesses uniques (un fœtus par grossesse), excluant quasi-systématiquement les grossesses multiples (plusieurs fœtus par grossesse) qui présentent pourtant davantage de risques, en particulier d'accouchement prématuré et de troubles de la croissance fœtale. Une exposition au dioxyde d’azote (NO2), même à faible concentration, induirait un trouble de la croissance fœtale.

Une équipe de chercheurs des CHU de Besançon et Dijon a analysé les effets de la pollution atmosphérique sur le déroulement de ces grossesses multiples. Pour mener cette étude rétrospective, les 10 905 accouchements des femmes habitant la ville de Besançon ou l’aire urbaine de Dijon et ayant accouché dans les hôpitaux universitaires de Besançon ou de Dijon entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2009 ont été étudiés. L’indicateur de pollution atmosphérique retenu est le NO2, polluant principalement lié à la circulation routière et au chauffage domestique, sources majeures de la zone d’étude. L’exposition au NO2 a été modélisée au domicile de la mère, dans un rayon de 50 mètres autour de l’habitation et pour différentes périodes de la grossesse.

Résultats...

Le trouble de la croissance fœtale a été caractérisé par le retard de croissance intra-utérin, défini par un arrêt ou un ralentissement de la croissance fœtale constaté lors de mesures prénatales prises à deux ou trois semaines d'intervalle. Au final, 249 grossesses multiples ont été incluses dans l'étude, ayant donné naissance à 506 nouveau-nés ; huit grossesses étaient triples.

Les mères étaient en moyenne exposées pendant la durée de la grossesse à une concentration de NO2 dans l’air extérieur de 24,3 µg/m3 , cette valeur variait de 10 à 46,7 µg/m3 . La valeur limite annuelle moyenne pour la protection de la santé humaine est fixée par la législation à 40 µg/m3 .

Les chercheurs ont observé que, pour une augmentation de 10 µg/m3 de cette concentration moyenne sur la durée de la grossesse, le risque de retard de croissance intra-utérin augmentait de 50%. Ces résultats sont en faveur d'une association entre l’exposition au NO2 et la survenue d’un trouble de la croissance fœtale lors de grossesses multiples même dans des villes peu polluées, présentant un niveau d’exposition au NO2 essentiellement inférieur au seuil fixé par la législation européenne.

Infos +

Cette étude, promue et pilotée par le CHU de Besançon, a été conduite en collaboration avec le CHU de Dijon, les unités mixtes de recherche CNRS-université de Franche-Comté Chrono-environnement et ThéMA, le centre scientifique et technique du Bâtiment, l’association de surveillance de la qualité de l’air ATMO-BFC, et la ville de Besançon et le Grand Dijon. Elle a été financée par l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), et a fait l’objet d’une récente publication dans la prestigieuse revue « Environment International ».

(Communiqué du CHU de Besançon)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Soins dans l’Arc jurassien franco-suisse : une baisse du nombre de médecins du côté français

Dans le cadre d’un cycle de travail sur la santé, l’Observatoire statistique transfrontalier de l'Arc jurassien (OSTAJ) a publié le 27 février 2024 une nouvelle étude consacrée à l’offre de soins sur le territoire. Les chiffres reflètent particulièrement des tendances démographiques et structurelles différentes de part et d'autre de la frontière.

Une journée de sensibilisation et une exposition sur la prévention du cancer colorectal à Besançon 

Du 5 au 31 mars 2024, une exposition sur la prévention du cancer colorectal sera installée dans le hall principal du CHU de Besançon dans le cadre de Mars bleu. Une journée de sensibilisation sera également organisée le jeudi 21 mars avec une équipe pluridisciplinaire de gastro-entérologie.

Médicaments : des mesures pour anticiper les pénuries

Aider les médecins à prescrire des alternatives aux médicaments non disponibles, intensifier le bon usage des antibiotiques : le gouvernement a annoncé mercredi 21 février 2024 quelques mesures concrètes pour anticiper les pénuries.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Assurance maladie : les modalités de dépistage de cancer désormais en ligne

En 2024, l’Assurance maladie a souhaité faciliter l’accès et les démarches concernant le dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et colorectal. Comme l’indique le site officiel de l’administration française : “Service-Public.fr”, il est désormais possible, pour les personnes concernées, de suivre les modalités d'invitation au depistage du cancer en ligne, directement sur leur espace personnel Ameli.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.73
couvert
le 01/03 à 12h00
Vent
4.32 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
75 %