Pontarlier : ivre, il va chercher sa compagne en cellule de dégrisement et s’emporte

Publié le 01/12/2014 - 19:02
Mis à jour le 02/12/2014 - 16:05

Un jeune homme ivre est venu chercher sa compagne en cellule de dégrisement, dimanche 30 novembre 2014 vers 5h du matin, au commissariat de Pontarlier. Les injures et menaces de mort proférées à l'encontre des policiers lui ont valu une condamnation à sept mois de prison ferme.

DSC_7511.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Sous l’emprise d’une très forte alcoolisation, il avait en effet copieusement insulté les fonctionnaires de police au commissariat de Pontarlier. « Connards de K… j’vais vous fumer… », avait-il lancé. Les policiers avaient alors tenté de l’interpeller, mais ce jeune travailleur frontalier s’était débattu. Conduit à l’hôpital, il avait aussi dégradé une cloison à coups de tête.

L’individu, qui compte 11 mentions à son casier judiciaire et une condamnation pour des faits exactement similaires il y a un an, a été jugé en comparution immédiate ce lundi 1er décembre 2014 devant le tribunal correctionnel de Besançon. Son avocate Me Sandrine Arnaud a fait valoir qu’il s’agissait d’un « accident de parcours » pour cet homme qui s’est « stabilisé professionnellement ».
Le tribunal l’a néanmoins condamné à trois mois de prison ferme avec mandat de dépôt à l’audience, ainsi qu’à la révocation d’un sursis de 4 mois, soit sept mois de prison ferme au total.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.27
couvert
le 22/09 à 3h00
Vent
1.5 m/s
Pression
1012.81 hPa
Humidité
82 %

Sondage