Claire Passard, le portrait...

Publié le 15/02/2016 - 10:57
Mis à jour le 08/02/2019 - 09:36


Dès cette semaine, maCommune.info vous propose le portrait d’une personnalité publique ou d’un anonyme ! Notre nouvelle série commence avec la rencontre de Claire Passard, la chanteuse et musicienne du groupe de Besançon que vous connaissez sans doute, Clara Yucatan

Rencontre avec Claire Passard (portrait de maCommune.info from maCommune.info on Vimeo.

Le portrait de la semaine

Carte d'identité

  • Claire Passard
  • Née à Besançon le 24 décembre 1988 (27 ans)
  • Vit à Besançon
  • Profession : musicienne (intermittente du spectacle) - Clara Yucatan
  • En couple
  • Facebook
  • Instagram 

Claire est issue d'une famille de Haute-Saône, plus précisément de la commune d'Angirey (130 habitants) à côté de Gy, d'un père agriculteur bio et d'une mère infirmière. Elle a un frère, Antoine et une sœur, Léa.

Toute son enfance, Claire l'a vécue dans une grande ferme juste à côté de ses grands-parents paternels, entourée d'animaux, de la nature et d'instruments de musique puisque ses parents étaient musiciens. "Il y avait une ambiance de famille proche, avec des cabanes dans tous les coins et une super ambiance de village" décrit-elle. Selon Claire, "Quand tu grandis là dedans c'est ouvert, c'est la liberté, tu vas te balader… je pense que c'est un univers qui t'aide à bien grandir, et avec un cadre de famille très apaisé. C'est l'idéal pour l'épanouissement personnel, je pense que c'est quelque chose qui a beaucoup joué dans la suite de ma vie", raconte-t-elle. 

Ses parents ont toujours chanté dans une chorale, et sa grand-mère chante tout le temps, siffle à longueur de journée… "J'étais dans un climat dans lequel tout le monde chante bien, en rythme, mon père avait une guitare à la maison, des instruments qu'il ramenait d'Amérique Latine comme des petits charangos (instrument à cordes pincées, folklorique des Andes) avec lesquels on s'amusait" se souvient Claire.

Puis son frère s'est mis à la batterie quand il avait 8 ans. Et avec tout ça, "on faisait de faux groupes de musique avec les cousins, moi je faisais de la guitare sur une raquette de tennis…" 

La première fois que Claire a tenu un micro et joué ses premières notes de guitare

Dans son village, un voisin jouait quotidiennement du clavier très fort et reprenait des morceaux de chansons françaises avec les fenêtres de sa maison grandes ouvertes pour en faire profiter tout le village. Et un jour, en discutant avec ce voisin, Claire lui a demandé de venir chez lui pour essayer de chanter dans ses micros "et tous les soirs on allait répéter ! Comme un karaoké avec un mec qui jouait en live" raconte-t-elle.

C'est comme ça que la jeune artiste a commencé à apprivoiser le micro et a joué plusieurs fois à la fête de la musique dans le garage du voisin. C'est suite à cela, en rentrant en classe de second au lycée St Jean à Besançon, à 15 ans, que Claire a commencé la guitare :"étant donné que j'étais à l'internat, j'avais souvent des heures libres l'après-midi et pendant ces heures que je me suis mise à la guitare, seule. Je me disais comme ça, ça m'accompagnera au chant !"

Au bout d'un an, Claire est revenue en Haute-Saône, au lycée de Gray pour retrouver ses amis. Elle a continué son autoformation en guitare et a intégré plusieurs groupes notamment de ska pour y faire les chœurs et monté pour la première fois sur scène.

C'est en 2010 qu'avec son frère, Antoine, ils créent leur propre groupe : Clara Yucatan. "Aujourd'hui les débuts sont loin, et on ne les referait peut-être pas comme ça", ajoute-t-elle. 

Le quotidien de Claire 

Après les "années lycée", Claire poursuit ses études à la faculté des Lettres de Besançon en Histoire de l'Art. "Trop théorique", elle suit alors une mise à niveau en arts appliqués (Manaa) au lycée Pasteur pendant un an. Elle termine ses études par un BTS dans le même établissement en communication visuelle et graphique et fait un retour dans son ancien lycée à Gray pour être "pionne" pendant 3 ans. Après des emplois du temps organisés comme du papier à musique, Claire vit de sa musique 3 ans plus tard en tant que chanteuse, guitariste, compositrice et interprète au sein du trio bisontin Clara Yucatan.

En tant que musicienne et intermittente du spectacle, "le quotidien n'est jamais pareil" souligne Claire. Les journées de travail ne sont pas régulières, ce qui ne l'empêche pas de "faire plein de trucs !". Elle entretient sa créativité en s'instruisant, en s'intéressant à d'autres domaines tels que la broderie, le dessin, la lecture ou du graphisme pour les projets de ses proches. "Ce sont plutôt des projets personnels, mais qui font appel à ma créativité", explique Claire, "et je ne m'ennuie jamais !". Toutefois, au début de son statut d'intermittente, "c'était un peu déstabilisant" avoue-t-elle.

"Quand tu te retrouves dans un processus créatif en permanence c'est dur parce que des fois tu as l'impression de ne pas avancer, et ça occupe toujours l'esprit parce que tu n'as pas quelque chose de précis à faire, c'est un ensemble donc ça peut être un peu délicat". 

Les projets de Claire 

Après huit ans d'évolution au sein du groupe Clara Yucatan, cette artiste, avide de nouveautés, pense à faire de la musique avec d'autres personnes "mais sans pour autant quitter les Clara !" souligne-t-elle, "pour travailler différemment, faire de nouvelles choses, découvrir de nouvelles personnes, etc." 

Portrait chinois 

  • Livre de chevet ? "J'en ai deux en ce moment : L'histoire de la violence d'Édouard Louis et Noirclaire de Christian Bodin"
  • Film préféré ? "Volver de Pedro Almodovar"
  • Film que tu détestes ? "Tous les films d'horreur, j'ai horreur de ça"
  • Plat préféré ? "Un œuf à la coque."
  • Pêché mignon ? "Les chocolats Mon Chéri, que tout le monde déteste."
  • Chanteur préféré ? "Feist, sans hésitation." (chanteuse canadienne)
  • Sur une île déserte, un seul objet à emmener ? "Un carnet et un stylo, mais s'il n'y a que le carnet, j'écrirais avec mon sang."
  • Votre couleur préférée ? "Toutes les couleurs !"
  • Si la réincarnation existait : quel animal ? "Une hirondelle."
  • Quel objet ? "Une boule de neige. J'en fais la collection, j'en ai plus de 50 !"
  • Un acteur ou une actrice préférée ? "François Hollande ? Non je plaisante… Jim Carrey !"
  • Si tu devais exercer un autre métier ? "Fleuriste, j'adore les fleurs !"
  • Ton lieu préféré à Besançon ? "Le fort Beauregard."
  • Ton lieu préféré en Franche-Comté ? "La forêt d'Angirey."
  • Ton lieu préféré dans le monde ? "Le temple d'Angkor au Cambodge."
  • Quelle est la première chose que tu fais le matin en te levant ? "J'ouvre la fenêtre, je regarde le beau jardin et je me dis il fait beau ou il fait moche."
  • Quelle est ta principale qualité ? "Créative, souriante, optimiste"
  • Ton principal défaut ? "Anxieuse (pauvres ongles de mes mains)"
  • Qui est ton héros ? "Pierre Rabhi."
  • Pratiques-tu un sport ? "Piscine et corde à sauter."
  • Ton pays préféré ? "Impossible de choisir. Avant de choisir, j'aimerais aller en visiter mille. Mais pour le moment, le Cambodge est en bonne position."
  • Un événement historique qui t'aurais le plus marqué ? "Justement qui dit Cambodge dit : les crimes du régime Khmer rouge. Les visites des camps et des lieux de tortures sont évidemment choquantes donc gravés dans ma mémoire."
  • Ton animal préféré ? "Le singe"
  • Ton mot préféré ? "Justaucorps, j'adore ce mot, car son écriture est surprenante, oui on un seul mot, et il sonne."
  • Ta citation préférée ? ""La vie est une fête" de Brigitte Fontaine. Mais j'en ai mille!! Celle-ci est bien efficace!"
  • Une addiction ? "Les olives."
  • Plutôt tram, bus, voiture ou vélo ? "Vélo!"
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

portrait de la semaine

Il est incollable sur la fête foraine de la Foire Comtoise de Besançon !

Il sait absolument tout sur la fête foraine de la Foire Comtoise à Micropolis Besançon  ! Grand passionné du milieu forain, mais aussi de maquettes en Légo, Maxime a créé en 2012 une page Facebook dédiée à la foire comtoise qui compte près de 3.500 fans. Aujourd’hui âgé de 22 ans, il sait avant tout le monde quelles attractions seront à la foire et connait sur le bout des doigts les spécificités des manèges. Présent tous les jours dans les allées de la fête foraine durant le montage, nous avons rencontré Maxime… 

Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 : « l’élection des Miss n’est pas qu’un concours de beauté, c’est être ambassadrice »

À quelques jours de l’élection de Miss France ce samedi 16 décembre à Châteauroux, nous vous dévoilons la personnalité de Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 figurant parmi les favorites pour le titre de Miss France 2018. C’est le portrait du mois de décembre… 

Portrait chinois de Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 from maCommune.info on Vimeo.

Rencontre avec le champion de moto Vincent Philippe à quelques jours du Bol d’Or…

À quelques jours de la 81e édition du Bol d’Or 2017 ces 15, 16 et 17 septembre sur le célèbre circuit Paul Ricard, Vincent Philippe s’est arrêté à Besançon pour la projection en avant-première à la Rodia de « I want to be a champion ». Ce film retraçant le parcours du champion de moto endurance sera diffusé au Bol d’Or, sur les chaînes télévisées, dans les concessions Suzuki fin septembre et sur les réseaux sociaux.

Culture

Faites le plein d’expos cet été au musée Courbet et à la Ferme de Flagey !

Au cœur du territoire tant aimé du peintre et installé dans sa maison de jeunesse, le musée Gustave Courbet est le premier site entièrement consacré à son œuvre. En plus du parcours permanent présentant une centaine d’œuvres, deux expositions temporaires sont proposées au cours de l’année dont celle de l’artiste régional Charles Belle et la Figure du paysan de Courbet à Van Gogh… Rendez-vous également à la Ferme Courbet de Flagey pour découvrir l’exposition du moment : La seconde main. L’art de la citation dans les collections du Frac !

Le retour Eurocks gâché par un violent orage : sept blessés dont un grave

Violentes bourrasques et violentes averses ont balayé jeudi le site des Eurockéennes de Belfort, faisant sept blessés, dont un grave, et gâchant ainsi le retour du festival. Compte tenu des dégâts, le festival ne pourra pas reprendre ce vendredi. Les festivaliers croisent les doigts pour les soirées de samedi et dimanche 

Les Eurocks post-Covid signent leur grand retour

Après deux éditions annulées à cause du Covid-19, les Eurockéennes de Belfort signent à partir du jeudi 30 juin 2022 leur grand retour avec le concert événement de Muse et une ambition, rassembler la jeunesse lors d’une 32e édition éclectique et réaliste, dans un contexte économique morose.

Appel à casting pour le tournage d’un film dans le Grand Besançon

En prévision du tournage du film de Céline Rouzet intitulé En attendant la nuit qui se tournera du 25 juillet au 28 août 2022 à Devecey et Besançon, l’équipe de casting est à la recherche de plusieurs silhouettes et des figurants de tous âges. Pour vous inscrire, rendez-vous samedi 2 juillet à la salle des fêtes de Devecey entre 9h et 17h 

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.58
légère pluie
le 04/07 à 9h00
Vent
2.06 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
100 %

Sondage