Pour Pierre Moscovici il sera difficile de "travailler avec une administration Trump"

Publié le 08/06/2016 - 14:57
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:46

Pierre Moscovici, ancien élu de Montbéliard et actuel commissaire européen a confié lors de l’émission « Questions d’info » sur la chaine parlementaire LCP qu’il serait « extrêmement difficile » pour l’Union Européenne de  « travailler avec une administration Trump ». Donald Trump, milliardaire républicain, candidat pour la présidence américaine a tenu des propos anti-européens lors de sa campagne aux Etats-unis.

 ©
©

Le commissaire européen Pierre Moscovici a jugé ce mercredi 8 juin qu'il serait "extrêmement difficile" pour l'Union européenne de "travailler avec une administration Trump", si le candidat républicain à la présidentielle américaine l'emporte en novembre. "La Commission européenne n'a pas pris de position" entre la candidate démocrate Hillary Clinton et Donald Trump, a d'abord assuré le commissaire européen aux Affaires économiques lors de l'émission "Questions d'info" LCP-France Info-Le Monde-AFP. Bruxelles a une préférence quand même entre les deux concurrents ? "Oui, parce que quand je vois Donald Trump, je vois la figure d'un populiste, je vois des propos qui sont critiqués par des membres du Parti républicain –et pas les moindres, je pense au président de la Chambre des représentants Paul Ryan qui a dit qu'il tenait des propos racistes quand il s'acharnait sur un juge d'origine mexicaine-, je vois des propos qui sont des propos anti-européens, je vois des propos protectionnistes", a répondu M. Moscovici. A ses yeux, "il serait extrêmement difficile de travailler avec une administration Trump". "Je souhaite que nous l'évitions, je le souhaite comme responsable politique (...) Je suis un socialiste, je suis un social-démocrate, je suis un Européen, je suis un progressiste", a-t-il ajouté. "En même temps, si Donald Trump est demain président des Etats-Unis, il aura cette légitimité et il faudra travailler avec lui", a souligné M. Moscovici. Mais "la Commission européenne exprime, en tout cas je l'exprime moi, des inquiétudes par rapport à une candidature parfois baroque", a-t-il poursuivi.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

donald trump

A. Joyandet : « L’élection de Donald Trump rappelle que les élus doivent toujours être à l’écoute… »

Le sénateur (LR) de Haute-Saône réagit à l’élection de Donald Trump aux États-Unis. Selon lui, la défense des intérêts français et européens supposera un leadership fort durant les années à venir, que seul Nicolas Sarkozy peut incarner. Quand les élections américaines s’invitent dans la primaire de la droite et du centre… 

Trumpeuse Election…

Vous l’avez noté, beaucoup expriment leur « sidération » après le résultat de l’élection présidentielle américaine. D’autres, très discrètement prudents lorsque les sondages prédisaient la victoire Démocrate, laissent, depuis la victoire de Trump, exploser leur joie et exposent leurs appétits.

B. Romagnan : « Je ne pense pas que ce vote signifie que la majorité des Américains endossent les propos de Donald Trump »

Pour la député du Doubs (PS) Barbara Romagnan, l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis pose la question de la capacité de la société  à construire « un modèle de développement et de vie commune, qui donne envie et permette de répondre aux défis des inégalités sociales.« 

Politique

150 associations bisontines concertées pour tirer les enseignements de la crise sanitaire 

La Ville de Besançon et son centre communal d’action social signent une convention afin de formaliser les modalités de leur coopération. Après avoir concerté près de 150 associations de décembre 2020 et mai 2021, plusieurs enjeux ont été dégagés. Ils seront présentés au conseil municipal ce 30 juin 2022…

Les postes clés de l’Assemblée

Vice-présidents, questeurs, secrétaires : l'élection à des postes clés à l'Assemblée nationale a tourné au vinaigre mercredi soir entre la gauche et la majorité. Annie Genevard, députée LR de la 5e circonscription du Doubs, et ancienne vice-présidente d el'Assemblée regrette de "n'avoir pu candidater…"

Tarification des transports dans le Grand Besançon : « trop de catégories sociales ont été oubliées » (N. Bodin)

Soumis au vote lors de la dernière assemblée communautaire de Grand Besançon, la question de la nouvelle tarification des transports a fait débat… Accordée pour les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi, la gratuité totale n’a pas été approuvée pour les collégiens. Nicolas Bodin, à la tête du groupe PS au conseil municipal de Besançon au sein de la majorité de la maire EELV d’Anne vignot, estime que certaines catégories sociales n’ont pas été prises en compte. Il revient sur le sujet dans nos colonnes…

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.02
légère pluie
le 04/07 à 9h00
Vent
2.06 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
100 %

Sondage