Présence de salmonelles : après les Kinder et les pizzas Buitoni, le jambon cru fumé d'Alsace rappelé...

Publié le 08/04/2022 - 16:38
Mis à jour le 08/04/2022 - 16:38

Après les pizzas Buitoni et les chocolats Kinder, c’est au tour du jambon fumé d’Alsace supérieur d’être dans le viseur des autorités sanitaires ce vendredi 8 avril. Il est suspecté lui aussi de contenir des salmonelles.

 © RitaE/Pixabay
© RitaE/Pixabay

Le site du gouvernement Rappel Conso signale le jambon cru fumé d’Alsace supérieur de la marque Maurer comme à dangereux pour la santé en raison de la présence de salmonelles. Il appelle à ne plus consommer, ni utiliser ce produit et à le détruire.

Ce produit est vendu au Colruyt Retail France dans le Jura, à la Coopérative U à Mulhouse (68), au Delas en Haute-Savoie, à la Boucherie de la source en Lozère et chez Vents d’est Anatol en Haute-Garonne.

Selon la fiche de Rappel Conso, le jambon a été commercialisé entre le 30 mars et le 7 avril dernier. Il porte le numéro de lot 22059 et devait être consommé initialement jusqu'au 13 juin 2022.

Les consommateurs ayant acheté ce produit peuvent être remboursés. Le numéro de contact : 08 05 38 57 49.

Les symptômes de la salmonellose

Pour rappel, les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles gastro-intestinaux (diarrhée, vomissements) d'apparition brutale souvent accompagnés de fièvre et de maux de tête qui surviennent généralement 6h à 72h après la consommation des produits contaminés. Ces symptômes peuvent être plus prononcés chez les jeunes enfants, les femmes enceintes, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées. Les personnes qui auraient consommé ces produits et qui présenteraient ces symptômes sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. En l'absence de symptômes dans les 7 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s'inquiéter et de consulter un médecin. Si le produit doit subir une cuisson avant consommation : la cuisson à cœur des produits (œufs durs, pâtisseries, viandes de volailles…) à +65°C permet de détruire ces bactéries et de prévenir les conséquences d'une telle contamination.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.52
nuageux
le 20/04 à 21h00
Vent
0.25 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
91 %