Présence de salmonelles : après les Kinder et les pizzas Buitoni, le jambon cru fumé d'Alsace rappelé...

Publié le 08/04/2022 - 16:38
Mis à jour le 08/04/2022 - 16:38

Après les pizzas Buitoni et les chocolats Kinder, c’est au tour du jambon fumé d’Alsace supérieur d’être dans le viseur des autorités sanitaires ce vendredi 8 avril. Il est suspecté lui aussi de contenir des salmonelles.

 © RitaE/Pixabay
© RitaE/Pixabay

Le site du gouvernement Rappel Conso signale le jambon cru fumé d’Alsace supérieur de la marque Maurer comme à dangereux pour la santé en raison de la présence de salmonelles. Il appelle à ne plus consommer, ni utiliser ce produit et à le détruire.

Ce produit est vendu au Colruyt Retail France dans le Jura, à la Coopérative U à Mulhouse (68), au Delas en Haute-Savoie, à la Boucherie de la source en Lozère et chez Vents d’est Anatol en Haute-Garonne.

Selon la fiche de Rappel Conso, le jambon a été commercialisé entre le 30 mars et le 7 avril dernier. Il porte le numéro de lot 22059 et devait être consommé initialement jusqu'au 13 juin 2022.

Les consommateurs ayant acheté ce produit peuvent être remboursés. Le numéro de contact : 08 05 38 57 49.

Les symptômes de la salmonellose

Pour rappel, les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles gastro-intestinaux (diarrhée, vomissements) d'apparition brutale souvent accompagnés de fièvre et de maux de tête qui surviennent généralement 6h à 72h après la consommation des produits contaminés. Ces symptômes peuvent être plus prononcés chez les jeunes enfants, les femmes enceintes, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées. Les personnes qui auraient consommé ces produits et qui présenteraient ces symptômes sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. En l'absence de symptômes dans les 7 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s'inquiéter et de consulter un médecin. Si le produit doit subir une cuisson avant consommation : la cuisson à cœur des produits (œufs durs, pâtisseries, viandes de volailles…) à +65°C permet de détruire ces bactéries et de prévenir les conséquences d'une telle contamination.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

Avez-vous la solaire attitude ?

Le vendredi 17 juin 2022 a débuté à l’école primaire Jean Macé de Besançon, une campagne de prévention aux risques solaires. C’est une campagne mise en place depuis 2016 par la Ville de Besançon, associée à l’Asfoder, l’Association des Dermatologues de Franche-Comté. 

Journée nationale de réflexion sur le don d’organes : le CHU de Besançon veut libérer la parole…

A l’occasion de la journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs, qui a lieu chaque année le 22 juin, le CHU de Besançon met en lumière des témoignages vidéos de proches de donneurs et de receveurs, et rappelle ainsi l’importance de parler du don d’organes autour de soi.

Canicule ou intoxication : onze écoliers pris de maux de tête et de vomissements à Pin en Haute-Saône

mise à jour • En pleine vague de chaleur, dix écoliers se sont plaint de maux de tête et de vomissements vendredi après avoir joué dans la cour de leur établissement à Pin, des symptômes qui pourraient être liés à une insolation ou à une intoxication alimentaire, selon le maire et la préfecture.

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.97
couvert
le 26/06 à 6h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
100 %

Sondage