Primaire de la droite : un débat "pathétique" selon Nicolas Dupont-Aignan

Publié le 15/10/2016 - 08:04
Mis à jour le 09/11/2016 - 10:49

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France et candidat à la présidentielle 2017, en déplacement à Besançon, s'est prononcé sur le débat entre les sept candidats à la primaire de la droite diffusé jeudi 13 octobre 2016. Pour lui, ce débat était "pathétique"...

 ©
©

"Le débat était pathétique, mais pathétique, les vrais problèmes n'ont pas été abordés", a-t-il déclaré en conférence de presse à Besançon. Selon lui, "Ces candidats sont un danger public avec le même programme: augmentation de TVA, suppression des emplois aidés, suppression massive de centaines de milliers de fonctionnaires, suppression de la durée légale du travail".

Il ajoute que ces candidats de la droite sont "des gens obsédés par l'application des règles européennes, mais qui proposent un projet économique suicidaire de récession massive et de régression sociale sans précédent", "C'est un massacre économique et social qu'on nous prépare". 

Pour lui, "Les quelques dizaines de milliards de baisses de charge (proposés par les candidats) pour les entreprises vont arroser le sable". Il souhaite "une baisse des charges "ciblée sur les entreprises qui vont investir en France, relocaliser, et qui vont produire dans notre pays".

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

primaire républicains

F. Fillon candidat à la présidentielle : Paul Mumbach est encore plus « déterminé » à se présenter en 2017

Suite a? la victoire de Franc?ois Fillon a? la primaire de la droite et du centre ce dimanche 27 novembre 2016, le candidat à la présidentielle Paul Mumbach affirme que "ma de?termination a? me pre?senter a? la prochaine pre?sidentielle est plus grande encore afin notamment d’y faire entendre la voix des maires en cole?re et celle des territoires face aux partis politiques."

Pour Cédric Perrin, François Fillon dispose du programme « le plus sérieux et le plus audacieux »

Ce?dric Perrin, se?nateur du Territoire de Belfort et pre?sident du comite? de?partemental de soutien a? Franc?ois Fillon se fe?licite de sa victoire a? l’occasion de cette primaire de la droite et du centre les 20 et 27 novembre 2016. Selon lui, le candidat LR à la présidentielle 2017 "dispose du programme le plus sérieux et le plus audacieux pour remettre la France sur les bons rails".

« François Fillon sera le candidat qui fera barrage au Front national » selon Jacques Grosperrin

Le second tour de l'élection primaire de la droite et du centre ce dimanche 27 novembre 2016 a choisi François Fillon comme candidat à la présidentielle qui se déroulera au printemps 2017. Pour Jacques Grosperrin, sénateur LR du Doubs et soutien de François Fillon, "l'heure est au rassemblement" et "F. Fillon sera le candidat qui fera barrage au Front national"… 

Primaire de la droite et du centre - second tour from maCommune.info on Vimeo.

Éric Alauzet :  » la gauche et l’écologie n’ont d’autres choix qu’une large primaire »

Le député du Doubs Éric Alauzet parle d'un résultat "sans appel" pour François Fillon qui doit sonner "comme un sévère avertissement en direction de la Gauche et de l’Écologie avec le risque d’une fragmentation et en conséquence d’une élimination au soir du premier tour de l’élection présidentielle"

Alain Chrétien : « François Fillon est une chance pour la France »

Le député-maire LR de Vesoul se réjouit de cette  victoire "sans conteste" de François Fillon au second tour de cette Primaire de la droite et du centre marque de ce dimanche 27 novembre 2016. Alain Chrétien, qui soutenait Bruno Lemaire au premier tour de la Primaire, estime que François Fillon saura engager les réformes indispensables pour la France.

Politique

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Marie-Guite Dufay veut « tout faire » pour barrer la route au Rassemblement National

RÉGIONALES 2021 • La présidente socialiste de région, candidate à sa réélection en Bourgogne-Franche-Comté, a présenté sa liste la liste "Notre Région par cœur" pour le département du Doubs. Bilan, enjeux de la campagne, contexte incertain et particulier : Marie-Guite Dufay, "femme de gauche" fait le point et déclare vouloir se battre "avec sincérité et ardeur pour ses idées" face au Rassemblement national.

Régionales : un « infiltré » sur la liste RN à Belfort renonce après un déferlement de haine

Tête de liste du Rassemblement National (RN) dans le Territoire-de-Belfort, Kamel Agag-Boudjahlat, qui affirme avoir voulu infiltrer le parti d'extrême droite, a annoncé lundi 3 mai 2021 qu'il retirait sa candidature après un déferlement d'insultes et de haine sur les réseaux sociaux.

RN 57 : le Modem dit « OUI » à la 2 x 2 voies

Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et conseiller du Grand Besançon Métropole et Jean-Paule Michaud, maire de Thoraize et vice-président du Grand Besançon chargé de l'aménagement du territoire, se prononcent ouvertement en faveur du doublement de la RN 57 entre Micropolis et Beure. Leur formulaire en ligne a déjà récolté près de 500 adhésions...

Christine Bouquin, officiellement candidate à sa réélection dans le département du Doubs

DÉPARTEMENTALES 2021 • La présidente du Département du Doubs est officiellement candidate pour un second mandat de six ans, a-t-on appris ce jeudi 29 avril lors d'une conférence de presse en fin de matinée à la Gare d'Eau de Besançon. Les élections départementales (comme les régionales) se dérouleront les 20 et 27 juin 2021. Christine Bouquin  dit avoir toujours "le même enthousiasme et  le même engagement à servir les habitants du territoire".

Macron présentera « les perspectives » du déconfinement vendredi soir

Près d’un mois après la mise en place des mesures de restrictions pour freiner l’épidémie de coronavirus, Emmanuel Macron s’adressera aux Français, vendredi 30 avril, pour présenter "les perspectives" de "sortie progressive", a indiqué le Premier ministre, Jean Castex, ce mercredi à l’issue du conseil des ministres et du conseil de défense sanitaire.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.33
légère pluie
le 06/05 à 9h00
Vent
2.92 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
100 %

Sondage