Prison avec sursis pour le gazeur du TER

Publié le 13/06/2012 - 19:38
Mis à jour le 13/06/2012 - 19:43

Le jeune majeur de 18 ans qui avait aspergé de gaz lacrymogène deux contrôleurs de TER sur le quai de la gare d'Arc-et-Senans, début mai, à quelques heures d'intervalle, a été condamné ce mercredi à neuf mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Besançon.

Il avait gazé les contrôleurs pour se venger d'avoir été verbalisé cinq fois alors qu'il circulait en train sans billet.

Le substitut du procureur avait requis 8 mois de prison dont 4 avec sursis contre ce jeune homme en grandes difficultés sociale et familiale, déjà condamné à cinq reprises pour des petits délits.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Disparition d’Estelle Mouzin : Monique Olivier confirme l’implication de Fourniret

Michel Fourniret et son ex-épouse Monique Olivier sont arrivés, jeudi 15 octobre 2020 au soir, pour une reconstitution, à Guermantes, commune de Seine-et-Marne, sur les lieux où le tueur en série est accusé d'avoir kidnappé en 2003 Estelle Mouzin, alors âgée de 9 ans, avant de la séquestrer puis de la tuer. L'avocat du père d'Estelle Mouzin a révélé, à l'issue de cette reconstitution de six heures, que Monique Oliver, ex-épouse de Michel Fourniret, a confirmé « l'implication » du tueur en série dans la disparition de sa fille.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.95
couvert
le 22/10 à 6h00
Vent
1.16 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
82 %

Sondage