Alerte Témoin

Prison avec sursis pour le gazeur du TER

Publié le 13/06/2012 - 19:38
Mis à jour le 13/06/2012 - 19:43

Le jeune majeur de 18 ans qui avait aspergé de gaz lacrymogène deux contrôleurs de TER sur le quai de la gare d'Arc-et-Senans, début mai, à quelques heures d'intervalle, a été condamné ce mercredi à neuf mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Besançon.

Il avait gazé les contrôleurs pour se venger d'avoir été verbalisé cinq fois alors qu'il circulait en train sans billet.

Le substitut du procureur avait requis 8 mois de prison dont 4 avec sursis contre ce jeune homme en grandes difficultés sociale et familiale, déjà condamné à cinq reprises pour des petits délits.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Offre d'emploi
 0.69
légère pluie
le 29/03 à 21h00
Vent
4.74 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
77 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune