Réforme des retraites, climat, Gilets jaunes... France insoumise appelle à la mobilisation les 4 et 7 décembre à Besançon

Publié le 03/12/2019 - 10:55
Mis à jour le 03/12/2019 - 10:50

La France insoumis de Besançon appelle à la mobilisation jeudi 5 décembre contre la réforme des retraites ainsi que samedi 7 décembre pour la marche pour le climat et le mouvement des Gilets jaunes.

©DR ©
©DR ©

Communiqué :

"Les politiques anti-sociales, écocides et autoritaristes d’Emmanuel Macron & co ne reposent sur aucun assentiment populaire. Dans tous les secteurs, la révolte gronde. Jamais un président n'a bénéficié d' aussi peu de légitimité politique pour continuer à porter un projet politique, jugé mortifère par un nombre croissant d'entre nous. Cette fin de semaine, à Besançon comme partout en France, sera riche de mobilisations sociales et citoyennes contre cette politique de destruction menée par ce gouvernement. Après un an de mobilisation historique des nos concitoyen·nes, plus que jamais, le 5 décembre prochain et les jours suivants doivent marquer un tournant historique.

Face à un gouvernement qui reste sourd et qui n'apporte comme seules réponses que répression et autoritarisme, nous appelons l'ensemble de nos concitoyen·nes à faire bloc !

La France insoumise de Besançon appelle donc chacun·e à être au rendez-vous de ce tournant social, en ce début décembre 2019 :

Rendez-vous jeudi 5 décembre à 10h30 place de la Révolution. La bataille contre la contre-réforme des retraites est la mère des batailles sociales. Défendons notre système de retraite par répartition, héritier d’années de luttes ouvrières et populaires du Conseil National de la Résistance ! Le gouvernement souhaite nous opposer les un·es contre les autres, en vérité, tout le monde sera perdant ! Car l'objectif de cette reforme est bien de remettre en cause notre système de solidarité pour laisser la place au chacun·e pour soi, avec un système par capitalisation, où les seuls grands gagnants seront les banques et les assurances !

Rendez-vous samedi 7 décembre 10h30 parc Micaud. Face à l’inaction climatique d’Emmanuel Macron, les marches pour le climat montrent la volonté populaire d’une autre politique, d’un autre monde respectueux de la planète. La planète brûle et l’urgence climatique n’est toujours pas comprise par nos dirigeants. Face à cette inconscience politique, faisons entendre notre voix !

Rendez-vous samedi 7 décembre 14h place de la Révolution. Depuis plus d’un an, les Gilets Jaunes, héritièr·es de 1789, sont sur les ronds-points, dans la rue, pour exiger égalité, dignité et justice. Comme toujours la France insoumise appelle à rejoindre et soutenir ce mouvement.

Plus que jamais, nous avons besoin d’une convergence de toutes les forces sociales, écologiques et citoyennes. Nous sommes le nombre ! Ensemble convergeons pour faire battre en retrait Macron et son monde."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Grèves décembre 2019

L’intersyndicale soutient six manifestants placés en garde à vue à Besançon

Suite à la manifestation contre la réforme des retraites du mardi 17décembre 2019, six manifestants, dont le syndicaliste FO et leader des gilets jaunes bisontins, Frédéric Vuillaume, ont été placés en garde à vue au commissariat de la Gare d’Eau. Les syndicats CGT-FO-FSU-Solidaires ont tenu a réagir dans un communiqué pour « protester contre la répression des manifestants rassemblés pacifiquement » et pour signifier au Préfet leur désapprobation de la politique du gouvernement.

Retraites : tous les syndicats dans la rue avant des réunions cruciales à Matignon

La mobilisation contre la réforme des retraites pourrait atteindre un sommet ce mardi 17 décembre 2019 dans la rue à l’appel, cette fois, de tous les syndicats, invités dès le lendemain à Matignon pour des discussions afin de trouver le chemin d’une sortie de crise avant Noël. À Besançon, une mobilisation est attendue à 10h30 sur la parvis de la gare Viotte.
 

Politique

Dépénalisation du cannabis : les élus de Générations, Social, Ecologie, Démocratie approuvent les propos de la maire

Suite aux déclarations publiques de la maire et de Benoît Cypriani, adjoint en charge de la sécurité, de la lutte contre les incivilités, de la tranquillité publique, sur la dépénalisation du cannabis, les élus du groupe Générations, Social, Ecologie, Démocratie ont souhaité réagir par voie de communiqué de presse signé du président du groupe Kévin Bertagnoli. 

Planoise : des élus proposent de « renforcer la présence d’adultes pour accompagner les collégiens »

Le 28 septembre, par voie de communiqué de presse, les conseillers départementaux du Doubs Monique Choux et Aly Yugo, tous deux résidents à Planoise à Besançon, ont partagé des propositions pour le quartier lors de la dernière assemblée départementale. Parmi elles, renforcer la présence d'adultes pour accompagner les collégiens, quand ils doivent passer par des points de deals.

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 29 septembre 2022

Les conseillers municipaux de la Ville de Besançon se réunissent l’hôtel de Ville de Besançon ce jeudi 29 septembre pour leur séance du conseil municipal de rentrée après deux mois. A l’ordre du jour : la crise énergétique, plan de rénovation des écoles, projet Grette-Brulard-Polygone, nouvelle possibilité pour les élus municipaux d’obtenir le paiement de tout ou partie des indemnités en Pive, etc.

Pornographie : un rapport du Sénat qui dénonce des « violences systémiques »

Ce mardi 27 septembre, quatre sénatrices de divers partis politiques ont rendu un rapport accablant dénonçant de nombreuses et graves dérives dans l’industrie du porno. « Violences systémiques », l’exploitation des femmes, des mineurs trop facilement exposés à la pornographie… Ce rapport intitulé "Porno : l'enfer du décor" appelle le gouvernement à agir.

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.11
nuageux
le 04/10 à 3h00
Vent
0.96 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
95 %

Sondage