France insoumise : "Aucune voix au Rassemblement national et aux autres listes de droite" pour le second tour

Publié le 24/06/2021 - 09:46
Mis à jour le 24/06/2021 - 14:41

Régionales 2021 • Dans un communiqué du 23 juin, La France insoumise, présente sur la liste de Bastien Faudot au premier tour des élections régionales en Bourgogne Franche-Comté avec notamment la tête de liste dans le Doubs Séverine Véziès, ne donne pas de consigne de vote.

Séverine Véziès © Alexane Alfaro
Séverine Véziès © Alexane Alfaro

"Nous considérons ne pas être propriétaires des votes qui se sont portés sur notre liste au premier tour" explique La France insoumise en Bourgogne Franche-Comté qui ne donne aucune consigne de vote pour le second tour des élections régionales.

Communiqué de la France Insoumise  Bourgogne Franche-Comté

"La France Insoumise de Bourgogne Franche-Comté remercie les 30.000 électrices et électeurs qui ont choisi de soutenir la liste le temps des cerises construite avec huit autres forces de gauche et de l'écologie. Nous avons proposé au 1er tour, dans la clarté et la sincérité, un programme de rupture sociale, écologique et démocratique avec les politiques libérales qui partout cassent nos systèmes de solidarité, détruisent nos services publics et notre écosystème, abandonnent nos territoires et nos bassins d emplois.

Néanmoins notre résultat n’est pas satisfaisant. Il faudra en tirer toutes les leçons.

L’événement le plus marquant et le plus terrible de ce scrutin est l’abstention, véritable « grève civique », devenu fait politique depuis plusieurs scrutins déjà, et qui a détourné des urnes les 2/3 de nos concitoyen·nes, plus encore chez les jeunes et dans les couches populaires. S’y est ajouté le scandale de l’incompétence du gouvernement à organiser correctement ces élections notamment en confiant à une société privée la distribution du matériel dont sans doute près de la moitié des bourguignons et des franc-comtois ont été privés.

Notre démocratie est gravement atteinte : la construction avec les citoyen.nes d’une 6ème république devient une urgence absolue.

Pour le second tour des élections régionales de dimanche prochain nous considérons ne pas être propriétaires des votes qui se sont portés sur notre liste au premier tour. Aussi nous ne donnerons aucune « consigne de vote ».

Mais une chose est sûre : nous savons que les électrices et les électeurs de la France insoumise qui se sont reconnus dans notre programme humaniste, social et écologiste ne donneront aucune voix au RN et aux autres listes de droite.

La France insoumise de BFC se tourne d’ores et déjà vers l’avenir.

Il est plus que jamais nécessaire de mobiliser et de rassembler toutes les forces pour répondre à l’urgence sociale, écologique et démocratique : ce doit être l’enjeu de la prochaine échéance en 2022."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Régionales 2021 Bourgogne Franche-Comté

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : qui sont les 100 élus de la région ?

Voici, par département la liste des nouveaux conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté. La liste de la présidente sortante, largement en tête, obtient 57 sièges. La liste de Gilles Platret (LR) récolte 18 sièges tout comme celle du RN Julien Odoul. La liste de Denis Thuriot (LREM) en récolte sept.

La sortante socialiste Marie-Guite Dufay largement réélue (42,2%)

La présidente sortante de  Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a été largement réélue, dimanche, avec 42,2% (289.925 voix), devant le  LR Gilles Platret  (24,23 % – 166.448 voix)  et le RN Julien Odoul (23,78% – 163.334 voix), selon les résultats complets, tandis que la liste LREM de Denis Thuriot, dont le maintien avait suscité des critiques, ne franchit pas la barre des 10% (9,79% – 67.220 voix)

Abstention aux Régionales : “la démocratie française plus que jamais en péril”, selon l’Institut Jean Jaurès

L’abstention record du premier tour des régionales (66,72 %) met « la démocratie française plus que jamais en péril », selon une étude publiée ce vendredi 25 juin 2021 par l’Institut Jean Jaurès, qui propose des pistes pour y faire face, comme le vote par correspondance ou une réforme du calendrier électoral.

36 % des Français disent vouloir aller voter dimanche, les électeurs pour la prise en compte du vote blanc

Après le taux d’abstention record (66,7 %) comptabilisé lors du premier tour des élections régionales, la tendance devrait se poursuivre, dimanche 27 juin, lors du second tour. Selon un sondage Ifop pour Le Journal du dimanche rendu public ce jeudi 24 juin, seulement 36 % des Français disent avoir l’intention de se rendre dans l’isoloir.

Politique

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

Élections européennes du 9 juin 2024 : modalités pour s’inscrire et voter

Le 9 juin 2024, les Français en âge de voter et les ressortissants d’un État-membre de l’Union européenne résidant en France seront appelés à voter pour l’élection des représentants de la France au Parlement européen. Comment s'inscrire sur les listes électorales et voter ?

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Pancartes brandis par les élus RN en conseil régional : les réactions s’enchaînent…

+ Plainte du MRAP • Suite aux pancartes "Violeurs étrangers dehors" brandis par les élus du Rassemblent nationale en soutien au collectif Némésis durant le conseil régional du 11 avril 2024, les réactions s’enchainent… Pour rappel, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région, a indiqué son intention de porter plainte.

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay veut porter plainte contre des élus RN après des pancartes anti-immigrés en plein conseil

Marie-Guite Dufay, la présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi 11 avril 2024 son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.06
légère pluie
le 20/04 à 12h00
Vent
2.2 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
79 %