Sécheresse : le préfet décide de baisser les vannes de sorties du lac Saint-Point

Publié le 21/10/2018 - 11:55
Mis à jour le 23/10/2018 - 18:09

Joël Mathurin, le préfet du Doubs a décidé de donner la priorité à l’alimentation en eau potable de la population et demandé ce vendredi 19 octobre 2018 à midi la baisse des vannes de sortie du lac Saint Point, situées sur la commune de Oye et Pallet. Seul un débit minimal d’environ 200 litres seconde est maintenu pour alimenter le Doubs en aval.  

"Le syndicat des eaux (SIE) de Joux qui alimente en eau potable 14 communes, soit 10127 habitants, grâce à un prélèvement dans le lac Saint Point, risque de connaître ces prochains jours des ruptures d’alimentation en eau", explique la Préfecture du Doubs qui poursuit : "Face à la sécheresse et la baisse continue du niveau des eaux du lac, la cote de désamorçage de la pompe risque d’être atteinte rapidement".

Si en secours un système de pompage par radeau est bien prévu par le syndicat, il n’est pas certain qu’il serait fonctionnel et adapté au besoin en terme de débit. Cette baisse des débits sortants du lac devrait engendrer une baisse du niveau du Doubs sur le secteur de Pontarlier.

Le préfet du Doubs rappelle "l’impérieuse nécessité" d’économiser la ressource en eau et demande aux habitants du Doubs de veiller à mettre tout en œuvre pour réduire leur consommation d’eau afin de ne pas contribuer à une aggravation de la situation.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

sécheresse 2018

Sécheresse : la Haute-Saône toujours en état de crise

Lors de la réunion hebdomadaire de la cellule sécheresse réunissant le préfet de Haute-Saône et les services de l'État lundi 5 novembre, un nouveau bilan ne permet pas d'envisager une sortie rapide de crise. Ce département est le lus touché par la sécheresse en Franche-Comté.

Sécheresse : le sénateur Longeot demande à Darmanin de soutenir les communes les plus touchées

Face à la sécheresse qui sévit dans le Doubs depuis mi-juin 2018, le sénateur du Doubs Jean-François Longeot demande au ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin de "soutenir les communes contraintes de s'approvisionner quotidiennement en eau potable par camion-citerne" dans un courrier du 24 octobre.

Sècheresse dans le Doubs : les robinets du Grand Besançon risquent-ils une coupure d’eau ?

Depuis mi-juin 2018, le département Doubs et particulièrement le Haut-Doubs souffre d'un épisode de sècheresse sans fin et sans précédent. À ce jour, mercredi 24 octobre 2018, 34 communes de ce secteur sont réapprovisionnées en eau potable par camions-citernes. Et le Grand Besançon, risque-t-il de subir ces mêmes inconvénients ces prochaines semaines ?

Vie locale

Euro 2021 : les demi-finales et finale retransmises au stade Léo Lagrange à Besançon

Football • En raison de la situation sanitaire, même si elle s'améliore en France, l'Etat n'autorise pas, pour l'instant les retransmissions des matchs de l'Euro 2020 dans les bars et les restaurants. Cependant, la Ville de Besançon prévoit la retransmission des demi-finales et de la finale au stade Léo Lagrange début juillet.

Cinq hectares pour développer le concept d’écologie intégrale sur le terrain de Claire Combe…

Le terrain de Claire Combe, situé sur la colline des Buis, a été cédé en novembre 2020 par le diocèse et la paroisse du centre-ville de Besançon au secours catholique. Depuis, une expérience est mise en place afin de créer un lieu de vie particulier permettant d'accueillir aussi bien des personnes en situation de précarité que des acteurs associatifs...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.78
nuageux
le 19/06 à 21h00
Vent
1.51 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
94 %

Sondage