Solidarité : opération don du sang pour le Racing Besançon

Publié le 20/12/2016 - 14:32
Mis à jour le 23/12/2016 - 09:51

40 joueurs et sponsors du Racing Besançon ont participé à une collecte de sang exceptionnelle le lundi 19 décembre à l’EFS. Cette opération permet de mettre un coup de projecteur sur les dons du sang en Bourgogne-Franche-Comté.

C’est la première opération organisée de ce type entre l’Etablissement Français du Sang de Bourgogne-Franche-Comté et le club du Racing Besançon. C’est l’association B2F Industries/C.Tech l’entreprise partenaire du club qui a initié cette collecte de sang exceptionnelle. Les joueurs de l’équipe 1 et 2 ainsi que les sponsors ont répondu à l’appel puisqu’ils ont été une quarantaine à se déplacer le lundi 19 décembre 2016 à la maison du Don sur les Hauts-de-Chazal, à l’EFS, à Besançon.

Quelles sont les étapes pour donner son sang ? 

Au préalable le participants ont dû répondre à plusieurs questions posées par un médecin de l’EFS qui a pour objectif de détecter chez le futur donneur, des maladies, traitements ou comportements qui pourraient contre-indiquer le don pour la sécurité du donneur et du receveur. Ainsi, cinq personnes ont été temporairement contre-indiquées lundi 19 décembre 2016 par les médecins. De plus, une dizaine de joueurs, atteints de maladies hivernales, n’a également pas pu se présenter pour l’acte de prélèvement.

66% de donneurs inscrits en plus sur le fichier en une journée

Au final, 21 personnes prélevées en deux heures - résultats comparables à une petite journée de prélèvement de sang total à la Maison du Don - et 16 nouveaux donneurs inscrits dans le fichier de l’EFS, soit 66% des donneurs. Un record face aux 11% habituellement accueillis sur les collectes. Enfin, une personne a choisi de donner son plasma et 4 n’étaient pas venues donner leur sang depuis plus de 3 ans.

Un bilan plus que positif pour l’EFS Bourgogne Franche-Comté. En effet, il suffirait à la Maison du Don d’une seule journée de partenariat comme celle-ci par semaine, pour augmenter sa fréquentation de 30% !

Où donner son sang ? 

  • EFS BOURGOGNE FRANCHE-COMTE 8, rue du Dr Jean François Xavier Girod
  • 03 81 61 56 15
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Le CHU de Besançon inaugure un nouveau dispositif aux urgences pédiatriques

Le mardi 14 mai 2024, le CHU de Besançon a inauguré un nouveau dispositif permettant d’animer sa salle d’attente des urgences pédiatriques. Fruit de sa collaboration avec le festival D’autres Formes, le CHU a dévoilé l’oeuvre baptisée Asclépios qui dénote quelque peu avec les traditionnels murs blancs de l’hôpital mais surtout qui s’anime sous les yeux des petits patients dès qu’on la survole avec un téléphone portable. 

Déserts médicaux : des mesures “fragmentaires” et pas assez ciblées, selon la Cour des comptes

Les politiques menées pour réduire les inégalités d'accès aux soins en France sont trop "fragmentaires", "insuffisamment ciblées" et pas "évaluables", déplore ce mois de mai 2024 la Cour des  comptes dans un rapport, proposant plusieurs mesures dont une régulation plus stricte de l'installation des médecins.

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

La Convergence des services publics lance une pétition contre les inégalités de santé

La Convergence nationale des services publics lance la pétition ''En finir avec tous les restes à charge'' face aux récentes réformes de la sécurité sociale. Une proposition soutenue et relayée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité et le Comité de vigilance 70.

CHU : un site internet dédié aux futurs internes pour les convaincre de choisir Besançon

Pour convaincre les étudiants de choisir la capitale comtoise comme futur lieu d’internat, le CHU de Besançon a débuté une campagne d’attractivité ciblée en lançant un nouveau site dédié exclusivement aux futurs internes baptisé "Mon internat, c’est Besac !" mettant en avant les atouts du territoire. Une première en France sous ce format.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.61
partiellement nuageux
le 19/05 à 0h00
Vent
1.85 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
97 %