Suivie ophtalmologique : manque de prise en charge en Haute-Saône ?

Publié le 09/07/2021 - 17:57
Mis à jour le 09/07/2021 - 10:29

Enquête •

Le groupe "Le Guide Santé" a publié ce mois mois de juillet 2021 les résultats de son enquête annuelle sur l’accès aux soins en ophtalmologie. Dans cette dernière, il s’avère que la Haute-Saône est concernée par un manque criant de prise en charge de nouveaux patients…

 © Pixabay/Valelopardo
© Pixabay/Valelopardo

Près d’un tiers des ophtalmologistes refusent les nouveaux patients, relève l’étude "Le Guide Santé". Selon cette dernière, "moins de huit ophtalmologistes sur dix" refusent de prendre en charge de nouveaux patients.

  • Les départements concernés sont : la Corrèze, la Haute-Loire, la Haute-Saône ou la Vienne…

© le-guide-sante

À l’inverse, plusieurs départements comme la Seine-et-Marne, le Bas-Rhin ou la Gironde et Paris se démarquent en enregistrant un taux de prise en charge de nouveaux patients élevé (plus de 80 %). Les Hautes-Alpes caracolent en tête avec un taux de prise en charge de nouveaux patients de 100 %.

Les délais d'attente par ville sont tous disponibles sur l'application Doc Le Guide Santé, téléchargeable gratuitement sur Apple Store et Google Play.

A propos du Guide Santé :

Créé en 2009 par deux médecins spécialistes, le Guide Santé est un site de santé publique dont l’équipe de rédaction est constituée à plus de 80 % par des médecins dont des professeurs.Le site a été renforcé en 2020 par un comité scientifique. Le Guide Santé publie chaque trimestre des enquêtes de santé publique inédites et met gratuitement à la disposition des patients des guides-annuaires en ligne téléchargeables sur application.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : où en est la quatrième vague en Bourgogne Franche-Comté ?

La quatrième vague se fait de plus ne plus ressentir en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres en date du 29 juillet 2021. Le taux d'incidence est inférieur à 150 pour 100.000 habitants dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté, sauf dans le Territoire de Belfort où il est de 169. Pour autant, la tension hospitalière ne dépasse pas les 17%.

Café, restos, lieux culturels, centres commerciaux… : l’entrée en vigueur de la loi sur le pass sanitaire prévue le 9 août

Alors que plus de 50 % de la population en France a reçu un schéma vaccinal complet contre le Covid-19, le variant Delta du coronavirus, plus contagieux, fait craindre une quatrième vague d’ampleur. Pour lutter contre cette nouvelle menace, le gouvernement a annoncé, mercredi 28 juillet, que la loi étendant notamment le pass sanitaire aux lieux de loisir, cafés, restaurants et certains centres commerciaux, entrera en vigueur dès le 9 août.

Rentrée 2021 et Covid-19 : le pass sanitaire sera-t-il obligatoire pour aller en classe ?

Seuls les collégiens et lycéens non vaccinés devront suivre les cours à distance si un cas de Covid-19 est détecté dans leur classe à partir de la rentrée, a annoncé ce mercredi 28 juillet Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale qui a précisé que les classes d’écoles primaires fermeraient, elles, dès le premier cas positif. Pour l'heure, aucune obligation vaccinale ou pass sanitaire n'a été décidée par le gouvernement.  

Covid-19 : nouvelles doses de vaccin et créneaux supplémentaires au vaccinodrome de Besançon

Face à la forte demande dans le Doubs, une nouvelle dotation de 6800 doses de vaccin a été faite par l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté pour maintenir le rythme de vaccination dans les différents centres de vaccination du Doubs. Pour le centre de vaccination de Micropolis à Besançon, de nouveaux créneaux sont donc disponibles pour la semaine du 26 juillet au 1er août afin d’obtenir un rendez-vous et recevoir sa première injection.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.35
légère pluie
le 01/08 à 0h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
99 %

Sondage