Alerte Témoin

Suspension de l’activité de chirurgie d'une clinique de la Nièvre

Publié le 12/11/2019 - 15:58
Mis à jour le 13/11/2019 - 09:19

A compter du 13 novembre 2019, l’autorisation de la clinique de Cosne-Cours-sur-Loire de pratiquer la chirurgie est suspendue. Une décision de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté motivée par des manquements répétés à la sécurité des soins.

 L’ARS Bourgogne-Franche-Comté procède à la suspension de l’autorisation d’exercer la chirurgie de la clinique de Cosne-Cours-sur-Loire. Cette décision, qui concerne l’hospitalisation complète comme la chirurgie ambulatoire, prend effet à compter de ce mercredi 13 novembre 2019. L’arrêté fait suite aux constats qui subsistent à l’issue de plusieurs inspections diligentées par l’Agence Régionale de Santé caractérisant des conditions de fonctionnement susceptibles de mettre en danger la sécurité des patients.

La clinique est mise en demeure de remédier aux différents dysfonctionnements constatés dans un délai de six mois.

Activités d’imagerie, urgences et médecine toujours assurées

L’établissement est chargé de l’information des patients concernés par une intervention chirurgicale programmée. L’ARS a pour sa part informé les établissements voisins et sera "particulièrement attentive à la continuité des soins qui doit être organisée par l’établissement, dans le respect du libre choix du patient". La mesure ne concerne pas les activités d’imagerie conventionnelle et de scanner détenues par la clinique et le groupement d’intérêt économique (GIE).

La suspension n’a, par ailleurs, aucun effet sur les missions de service public assurées par le centre hospitalier auquel la clinique est adossée dans le cadre du Pôle de santé : accueil des urgences, SMUR et médecine.

Le service d’accueil des urgences reste ouvert 24 heures sur 24. Toutefois, il est rappelé aux patients qu’il est nécessaire de contacter la régulation, en composant le 15, avant de se présenter à l’accueil.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Deux médecins du CHU reçoivent une bourse de recherche de l’association Le Don du Souffle

Chaque année depuis 2010, l'association Le Don du Souffle offre une bourse destinée à financer des projets de recherche dans ses domaines d'intérêts : pathologies aigues ou chroniques, maintien à domicile, interfaces ville-hôpital, qualité des soins. Son Comité d'étude et de réflexion scientifique et médicale (CERSM), présidé par le Professeur Georges Mantion, a attribué la bourse de recherche 2019 à deux médecins du CHU de Besançon : le docteur Romain Chopard et le docteur Nicolas Marh.

Coronavirus : quelle situation début juillet en Bourgogne Franche-Comté ?

Derniers chiffres en Bourgogne Franche-Comté • La circulation du virus reste faible. Conséquence, le nombre de formes graves nécessitant une hospitalisation continue de baisser dans la région : 132 patients contre 1.380 au plus fort de l'épidémie dans les hôpitaux le 17 avril 2020. Début juillet, moins de 10 patients étaient en réanimation en lien avec le Covid-19. En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1.700 personnes sont mortes du Coronavirus.

Coronavirus : les derniers chiffres en Franche-Comté

Le nombre de patients hospitalisés souffrant de formes graves du Covid-19, le cumul des décès dans les hôpitaux ou le nombre de sorties d'hospitalisation. Voici les dernières données et statistiques liées à l'épidémie de Coronavirus dans le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort.

Covid-19 : la circulation du virus "faible" en Bourgogne-Franche-Comté

Derniers chiffres en Bourgogne Franche-Comté • La circulation du Coronavirus  est "toujours faible" en Bourgogne-Franche-Comté, mais le coronavirus reste présent indique l'agence régionale de santé qui invite à toujours respecter "scrupuleusement" les mesures de prévention. La moyenne des hospitalisations pour Covid-19, s’établit autour de deux entrées par jour en moyenne et  en dessous d’ une entrée par jour en réanimation.

Ligue 1 : un joueur de Dijon positif au coronavirus

Un joueur du club de Dijon a été testé positif au coronavirus, sans présenter de symptômes du Covid-19, et placé en quatorzaine, annonce vendredi le DFCO, tandis qu'à Marseille un joueur a été dépisté comme ayant "précédemment contracté la maladie", mais est "immunisé".

La mosquée de Planoise, la dernière à rouvrir ses portes à ses fidèles à Besançon

Si la plupart des mosquées de Besançon ont pu rouvrir leurs portes le 13 juin dernier après le confinement, la mosquée de Planoise, la plus grande de la ville (1.500 m2) a dû retarder sa réouverture au 22 juin pour des raisons logistiques afin d'accueillir ses fidèles dans le respect des règles sanitaires contre la propagation du covid-19. Jouad Amarouch, président de l'association Al Fath de la mosquée de Planoise répond à nos questions.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     20.22
    partiellement nuageux
    le 05/07 à 21h00
    Vent
    0.86 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    59 %

    Sondage