TGV Rhin-Rhône : inquiétudes haut-rhinoises

Publié le 14/08/2012 - 08:09
Mis à jour le 18/04/2019 - 09:46

Comme d’autres collectivités locales, notamment franc-comtoises, le conseil général du Haut-Rhin s’inquiète de certaines déclarations gouvernementales laissant supposer un arrêt des investissements dans la grande vitesse.

dsc_2331.jpg
Un TGV arrive en gare de Belfort-Montbéliard le 11 décembre 2011, date de l'ouverture commerciale partielle de la branche-est © archives carvy

deuxième phase

PUBLICITÉ

Alors que les deux bouts de la branche-est du TGV Rhin-Rhône, vers Dijon (15 km) et vers Mulhouse (35 km), sont encore à financer à hauteur de plus d’un milliard d’euros, Charles Buttner, président du conseil général du Haut-Rhin, vient d’interpeller Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances, et Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des Transports, pour demander le respect des accords signés et la confirmation de la mise en chantier dans les délais prévus (2014) de la deuxième phase de la branche-est de la LGV Rhin-Rhône, en particulier de la section Belfort-Mulhouse.

 « Les propos de Jérôme Cahuzac, ministre délégué au Budget, qui s’interroge sur la poursuite de l’ambitieux programme de construction de lignes ferroviaires à grande vitesse qu’avait annoncé le précédent gouvernement, ne devraient pas remettre en cause la poursuite de la réalisation du TGV Rhin-Rhône », assurait récemment Marie-Guite Dufay, présidente de l’Association Trans-Europe TGV Rhin-Rhône Méditerranée.

Selon elle, le protocole d’intention pour la réalisation et le financement de la seconde phase de la branche-est signé au ministère des Transports par l’ensemble des financeurs de la première phase prévoit le bouclage du plan de financement au premier semestre 2013, pour un démarrage des travaux au plus tard en 2014.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

LGV Rhin Rhone

Le Sénat vote en faveur de l’achèvement de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône

Le Sénat vote en faveur de l’achèvement de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône

Marie-Guite Dufay peut avoir le sourire. Après de nombreux atermoiements, le dossier de la seconde phase de la branche-est reprend des couleurs sous l'impulsion des sénateurs Jean-François Longeot (Doubs) et Jérôme Durain (Saône-et-Loire). Un vote favorable qui "rectifie" selon la présidente de l’association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée les conclusions du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures.

Jugé « non prioritaire », la suite du chantier de la LGV Rhin-Rhône est repoussée après 2038…

Jugé « non prioritaire », la suite du chantier de la LGV Rhin-Rhône est repoussée après 2038…

Philippe Duron, chargé du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures, a annoncé jeudi 1er février 2018 que la deuxième phase de la LGV Rhin-Rhône sera repoussée après 2038, soit dans plus de 20 ans. Il est jugé "non-prioritaire" selon un rapport  remis à la ministre des Transports. 

TGV Rhin-Rhône : Marie-Guite Dufay lance un livre blanc pour « poursuivre la dynamique » dans l’Est

TGV Rhin-Rhône : Marie-Guite Dufay lance un livre blanc pour « poursuivre la dynamique » dans l’Est

Marie-Guite Dufay, présidente de l’Association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée et présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a lancé un livre blanc appelant à mettre en œuvre des actions collectives pour poursuivre la dynamique du TGV Rhin-Rhône mercredi 11 octobre 2017. 

Branche Est de la LGV Rhin-Rhône : MG Dufay relance l’État sur le financement de la deuxième phase

Branche Est de la LGV Rhin-Rhône : MG Dufay relance l’État sur le financement de la deuxième phase

Suite aux études d’optimisation restituées à Dijon ce jeudi 16 mars 2017, la président de Bourgogne Franche-Comté et présidente de l’association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée explique que des économies de l'ordre de 100 millions son réalisables sur la section Belfort-Mulhouse de la  2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône.

La LGV Rhin Rhône et la ligne Belfort Delle enfin connectée

La LGV Rhin Rhône et la ligne Belfort Delle enfin connectée

Les deux premiers tabliers d'un nouveau pont ferroviaire de 80 mètres ont été mis en place dans la nuit du 16 au 17 août 2016 au-dessus de quatre oies en gare de Belfort Montbéliard TGV. Avec cette opération "La connexion de la ligne Belfort-Delle à la Ligne à grande vitesse Rhin-Rhône devient réalité" se réjouit la SNCF.

SNCF : quatre tunnels entre Besançon et Belfort en travaux pour mieux accueillir la LGV Rhin-Rhône

SNCF : quatre tunnels entre Besançon et Belfort en travaux pour mieux accueillir la LGV Rhin-Rhône

La SNCF entreprend des travaux de mise en gabarit des tunnels ferroviaires entre Besançon et Belfort jusqu’en octobre 2016. L’objectif est de disposer d’un itinéraire de délestage pour les TGV duplex circulant sur la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Rhin-Rhône en les détournant sur le réseau ferré classique entre Besançon et Belfort. 

LGV Rhin-Rhône : L’équilibre économique des TGV n’est atteint sur aucune des deux routes

LGV Rhin-Rhône : L’équilibre économique des TGV n’est atteint sur aucune des deux routes

Trois ans après le lancement de la nouvelle ligne à grande vitesse Rhin-Rhône, la SNCF a publié un premier bilan ce mardi 10 février 2015. 30 millions de billets auraient été vendus. La SNCF indique également que la gare Besançon Franche-Comté TGV est "particulièrement dynamique" avec "plus de 700.000 clients par an" tandis qu'environ 1,1 million de voyageurs étaient attendus par an. 

Dans la catégorie

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour à 14h14 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé ce lundi 14 octobre 2019 l'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par un élu RN qui a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi.

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie le 11 octobre une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, la présidente de Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay indique dans un communiqué de ce lundi, qu'elle souhaite faire "un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus tout au long de la session du conseil régional." Elle souhaite également rencontrer la mère de famille visée par l'élu RN "sans élu et sans presse".

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Christian Jacob a été élu ce dimanche 13 octobre 2019 président des Républicains, devenant à cinq mois des municipales le patron d'un parti en crise profonde après deux années de délitement. A Besançon, "il y avait foule dans nos bureaux de vote et plus spécialement dans le bureau centralisateur à Besançon", précisent les membres LR :  "Dans notre Fédération le taux de 42% de participation était dépassé à 16h", est-il précisé.

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Après Europe Écologie les Verts, le PCF, ou encore "À Gauche Citoyen", c'est au tour des membres du parti Génération.s (parti créé par Benoit Hamon) dont Barbara Romagnan de rejoindre l'union de gauche aussi appelée l'Equipe depuis le 3 juillet dernier. Marcel Ferreol, référent Géneration.s nous explique ce choix politique à cinq mois des élections municipales de Besançon.

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14
légère pluie
le 15/10 à 6h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1007.1 hPa
Humidité
89 %

Sondage