Un loup particulièrement agressif abattu dans les Vosges

Publié le 23/09/2020 - 14:50
Mis à jour le 23/09/2020 - 14:50

Un loup "au comportement atypique", capable de s'en prendre à des bovins et même d'entrer directement dans des bâtiments d'élevage, a été abattu après plus de 20 attaques mortelles, dans la nuit de mardi à mercredi sur la commune du Val d'Ajol (Vosges), a-t-on appris de sources préfectorales.

loup 2
© DR / facebook FDESA 70

Cet animal « a fait l’objet d’un tir létal dans le strict cadre réglementaire », ont indiqué les préfectures des Vosges et de Haute-Saône dans un communiqué commun.

Le loup a été tué par un lieutenant de louveterie alors qu’il s’attaquait à un troupeau de vaches laitières, a précisé une source proche du dossier.

« Cet animal, au comportement atypique – attaques sur bovins, y compris réalisées dans les bâtiments d’élevage – est à l’origine d’un nombre particulièrement élevé d’attaques sur ces quelques semaines. »

Depuis le 11 août, il a mené « 22 attaques, ayant conduit à la mort de 20 ovins et 16 jeunes bovins », essentiellement sur le secteur de Fougerolles (Haute-Saône) et du Val d’Ajol (Vosges), ont précisé les préfectures.

Malgré l’organisation des éleveurs pour défendre leurs troupeaux et l’intervention des lieutenants de louveterie sur des tirs d’effarouchement, les attaques s’étaient poursuivies.

La préfète de la Haute-Saône et le préfet des Vosges avaient par conséquent pris des arrêtés départementaux pour autoriser les éleveurs à effectuer des tirs de défense simple en vue de protéger leurs troupeaux contre la prédation du loup.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Entre incivilités et volonté d’accueillir des touristes, le défi à relever aux Planches-Près-d’Arbois…

Depuis deux étés (et notamment ce mois de juillet 2020), les touristes sont venus en masse (plusieurs milliers) sur le site protégé de la cascade des Tuffs aux Planches-Près d'Arbois. Bercés entre volonté d'accueillir du monde et nécessité de préserver le site, les villageois et le maire mènent des réflexions pour les saisons à venir...

L’agroalimentaire voudrait qu’industriels et collectivités accélèrent le recyclage des emballages plastiques

L'industrie agroalimentaire accélère ses efforts pour réduire le plastique, verdir ses emballages et ses processus de fabrication, mais souhaiterait que les collectivités et les industriels du recyclage en fassent autant pour améliorer la collecte et le recyclage des emballages plastique.

« Permis de louer » : Anne Vignot veut réhabiliter 520 logements au centre-ville

Habités ou non, 520 logements du centre-ville sont dans le viseur des services de la municipalité de Besançon dans la cadre de la politique de lutte contre l'habitat indigne. La Ville souhaite expérimenter sur cinq ans, dans le cadre du programme "Action Coeur de Ville", une phase de réhabilitation assortie d'aides financières. Mais elle veut aussi et surtout y adjoindre un volet énergétique. Anne vignot a interpellé à ce sujet  la ministre de la transition écologique Barbara Pompili. Le "Permis de louer" entrera en vigueur au 1er mai 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.49
couvert
le 30/10 à 3h00
Vent
3.02 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
95 %

Sondage