Une nouvelle communauté professionnelle territoriale de santé pour le Nord-Franche-Comté

Publié le 28/05/2024 - 18:02
Mis à jour le 28/05/2024 - 17:55

Les professionnels du territoire, la direction territoriale de l’agence régionale de santé (ARS), la caisse primaire d’Assurance maladie du Doubs et la Mutualité sociale agricole de Franche-Comté ont signé officiellement ce mardi 28 mai 2024 le projet de la communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) Avenir Santé. Le Nord-Franche-Comté est "désormais intégralement couvert par ces nouveaux modèles d’organisation des soins" précise l’ARS dans son communiqué.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

58.000 habitants de 58 communes du Pays de Montbéliard Agglomération vont désormais pouvoir bénéficier des services de la communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) Avenir Santé, lancée ce 28 mai 2024 par les professionnels qu’elle fédère, l’ARS, l’Assurance maladie et la MSA. Ils sont à ce jour 30 adhérents : médecins, pharmaciens, infirmiers, sages-femmes, kinésithérapeutes, chirurgiens-dentistes, pédicures-podologues …

D’après l’ARS, les CPTS regroupent "les professionnels d’un même territoire qui souhaitent s’organiser – à leur initiative – autour d’un projet de santé pour répondre à des problématiques communes".

Ce nouveau projet s’articule donc autour de nombreuses actions dont celles de "favoriser l’accès à un médecin traitant", l’ARS précise d’ailleurs que plus de 9% des patients du territoire n’en ont pas à l’heure actuelle. Seront privilégiées les populations dites "à risque ou vulnérables (affections de longue durée/ALD, patientèle âgée, population précaire et vulnérable)".

La CPTS s’engage également à « renforcer l’offre de soins non programmés sur le territoire, en inscrivant cette offre dans le déploiement du service d’accès aux soins (SAS) interdépartemental » précise l’ARS dans son communiqué.

Des objectifs variés

Autre objectif : favoriser l’organisation des parcours pluri-professionnels "en améliorant plus spécialement le parcours de soins du patient diabétique" précise-t-elle. La communauté prévoit encore d’améliorer la prévention en santé publique, notamment en promouvant le sport santé auprès des patientes opérées d’une chirurgie du sein.

L’ARS précise encore que les statuts de la CPTS "organisent sa participation à la gestion des situations sanitaires exceptionnelles sur le territoire et son accompagnement des professionnels de santé sur le territoire".

5 CPTS dans le Nord-Franche-Comté

À la suite d’un travail conduit à l’échelle métropolitaine, une réflexion a conduit à définir 5 territoires à l’échelle du Pôle métropolitain. Ces 5 territoires sont à présents couverts par des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) : 

  • CPTS Avenir Santé
  • CPTS du Grand Montbéliard
  • CPTS Pourtour Belfortain
  • CPTS Belfortaine
  • CPTS du Pays d’Héricourt
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.27
légère pluie
le 20/06 à 0h00
Vent
2.36 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
90 %