Alerte Témoin

Une plateforme d'entraide citoyenne et solidaire pour la Ville de Besançon

Publié le 01/04/2020 - 17:30
Mis à jour le 10/04/2020 - 11:17

Depuis le 1er avril 2020, la Ville de Besançon lance sa plateforme d'entraide citoyenne et solidaire durant le covid-19. Le but ? Que les citoyens désireux d'aider puisse se mettre en contact avec les personnes en besoin, et lutter contre l'isolement. 

plateforme
L'utilisation est simple : il y a deux colonnes, "je veux aider" et "j'ai besoin d'aide"

Pensée et conçue durant la phase de confinement du Covid-19, la plateforme besancon.soyons-solidaires.fr a pour objectif de limiter l’isolement en apportant sa contribution et/ou en bénéficiant d’un soutien solidaire.

100 % gratuite, cette interface permet de "répondre aux besoins de chacun en favorisant les actions de solidarité par l’apport d’aide matérielle ou morale, le partage d’expérience ou encore une présence qui
limitera l’isolement des personnes seules."

Elle s’adresse à tout citoyen, structure associative, acteur privé ou public à la recherche d’aide ou ayant des services à proposer.

Comment proposer mon aide ?

Rendez-vous sur la page « Je propose mon aide » et présentez-vous : lieu d’intervention, aide proposée... Les informations personnelles ne seront pas publiées hormis votre prénom.

Comment demander de l’aide ?

  • Rendez-vous sur la page « J’ai besoin d’aide » et retrouvez l’ensemble des aides proposées, filtrées par localisation et catégorie.
  • Entrez en contact avec la personne sélectionnée, par mail.

La Ville de Besançon rappelle enfin qu’en toutes circonstances, les Bisontin.e.s doivent respecter les gestes barrières ainsi que la distance sociale préconisée par le gouvernement : gouvernement.fr/info-coronavirus.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Coronavirus : feu vert à StopCovid, la France attend l’acte II du déconfinement

Collégiens et lycéens, restaurateurs, vacanciers... Alors que la France est suspendue aux annonces gouvernementales sur l'acte II du déconfinement, attendues ce jeudi après-midi, l'Assemblée a donné mercredi 28 mai 2020 son feu vert à l'application de traçage StopCovid, qui devrait être téléchargeable dès ce week-end. Le Sénat a également voté en faveur de la mesure.

Des pots de yaourt qui disent "merci" !

Si les élèves de l’Ecole Nationale d’Industrie Laitière et des Biotechnologies de Poligny suivent leur formation à distance depuis le 17 mars, les formateurs eux restent mobilisés pour fabriquer des produits laitiers. Pour montrer leur soutien "à tous ceux qui se sont mobilisés pendant la crise du covid-19", ils ont fait un clin d'œil sur leurs pots de yaourt…

Camaïeu placé en redressement judiciaire

Victime directe, selon la direction, de la crise du Covid-19, l'entreprise de prêt-à-porter Camaïeu, spécialiste de l'habillement féminin qui emploie 3.900 salariés en France dont 450 au siège social à Roubaix (Nord) a été placée mardi 27 mai 2020 en redressement judiciaire. Pour rappel, la ville de Besançon compte deux boutiques.

Société

Coronavirus : feu vert à StopCovid, la France attend l’acte II du déconfinement

Collégiens et lycéens, restaurateurs, vacanciers... Alors que la France est suspendue aux annonces gouvernementales sur l'acte II du déconfinement, attendues ce jeudi après-midi, l'Assemblée a donné mercredi 28 mai 2020 son feu vert à l'application de traçage StopCovid, qui devrait être téléchargeable dès ce week-end. Le Sénat a également voté en faveur de la mesure.

Des pots de yaourt qui disent "merci" !

Si les élèves de l’Ecole Nationale d’Industrie Laitière et des Biotechnologies de Poligny suivent leur formation à distance depuis le 17 mars, les formateurs eux restent mobilisés pour fabriquer des produits laitiers. Pour montrer leur soutien "à tous ceux qui se sont mobilisés pendant la crise du covid-19", ils ont fait un clin d'œil sur leurs pots de yaourt…

Essayage, nombre de clients, masques… : comment s’organisent les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.

Covid-19 : l’application StopCovid pourrait être disponible à partir de ce week-end

StopCovid est une application de traçage de contacts pour smartphones voulue par le gouvernement dans le plan global de déconfinement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. L’utilisation de l’application fera l’objet d’un débat et d’un vote au Parlement ce mardi 26 mai. À l’issue, le gouvernement pourra décider du lancement de l’application qui pourrait être ce week-end des 30 et 31 mai.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.95
ciel dégagé
le 29/05 à 9h00
Vent
7.45 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
38 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune