Université de Franche-Comté : le point sur les examens de fin d'année

Publié le 20/04/2020 - 11:02
Mis à jour le 20/04/2020 - 10:56

Afin de prendre en compte les difficultés créées par la situation actuelle, l’université de Franche-Comté a modifié le 15 avril par délibération de la Commission de la formation et de la vie universitaire (CFVU), son règlement général des études et des examens pour la fin de l’année universitaire.

Ce règlement général définit les grands principes communs à toutes les composantes de l’université de Franche-Comté (facultés, instituts et écoles) en matière d’organisation et de validation des examens.

Les grands principes adoptés en CFVU sont les suivants :

  • L’ensemble des enseignements seront assurés à distance jusqu’à la fin de l’année universitaire. Aucun enseignement ne sera organisé en présentiel.
  • Concernant les examens, la première session se fera uniquement à distance, avec une adaptation des modalités de contrôle des connaissances et des compétences, privilégiant le contrôle continu.
  • La deuxième session, lorsque celle-ci est prévue, devra être maintenue en privilégiant là aussi, le contrôle continu. Elle ne sera réalisée en présentiel que si l’évolution de la situation sanitaire le permet et que les regroupements en nombre important sont autorisés. Il faut donc s’attendre, là aussi, à une évaluation à distance.
  • Il est demandé aux équipes pédagogiques de préciser, pour chaque parcours de formation, les nouvelles modalités d’évaluation (date des épreuves, durée, nature de chaque épreuve, coefficient). Les étudiants seront informés au moins 15 jours avant le début de chaque épreuve par mail, sur leur espace numérique de travail (ENT), ainsi que par d’autres moyens.
  • Les modifications opérées pourront prendre des formes diverses, selon les filières : devoirs maison, remplacement d'un examen écrit par un oral, neutralisation des matières pour lesquelles une évaluation n'est pas possible à distance... Les contenus des épreuves seront également adaptés en fonction de la progression pédagogique des étudiants.
  • Bien que la neutralisation d’une matière soit permise, il n’est pas permis de neutraliser tout un semestre.
  • Le calendrier de l'année universitaire est maintenu, à savoir une fin d'année au 31 août 2020.
  • Pour les étudiants qui n’ont pas pu réaliser leur stage, des adaptations seront proposées par les équipes pédagogiques(remplacement par un travail de substitution). Pour les étudiants des années d'études diplômantes qui n'impliquent pas de poursuite d’étude (dernière année de licence pro, de master...), le délai de réalisation des stages peut être repoussé jusqu'au 31 décembre 2020.
  • Les étudiants empêchés de suivre les enseignements à distance en raison de l'absence d'équipement informatique ou se situant en zone blanche ainsi que les étudiants réquisitionnés pour la continuité sanitaire (étudiants en médecine, pompiers volontaires...) ou pour la continuité d'activité (étudiants travaillant dans le commerce alimentaire) ou encore les étudiants confrontés à des difficultés particulières, se verront proposer une évaluation de substitution. Les équipes pédagogiques préciseront les modalités et le calendrier aux étudiants concernés.
  • Pour les filières santé, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a revu le calendrier et les modalités d’organisation des concours universitaires, sous réserve de l’évolution de la situation  sanitaire. Le concours d’entrée en deuxième année des études en santé (PACES) sera organisé à partir de la troisième semaine de juin. Les Epreuves Classantes Nationales Informatisées donnant accès au troisième cycle des études médicales se dérouleront du 6 au 8 juillet 2020.

L'université rappelle que les étudiants qui rencontrent des difficultés doivent se signaler auprès de leur responsable de formation afin que des solutions adaptées puissent être trouvées.

Un service de médecine préventive

Le service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS) de l'université accompagne les étudiants pendant cette période de confinement qui ne doit pas être synonyme d'isolement et de mise à l'écart, y compris pendant la période de congés universitaires qui s'annonce (du 20 avril au 3 mai 2020). Le SUMPPS est joignable par mail sumpps@univ-fcomte.fr ou par téléphone, du lundi au vendredi, de 10h à 12h et de 14h à 16h, au 03 81 66 61 30 à Besançon et au 07 85 64 01 60 dans le Nord Franche-Comté.

Sur les aides sociales :

Pour les sujets d’accompagnement et d’aide sociale, les étudiants peuvent prendre un rendez-vous téléphonique avec le service social du CROUS Bourgogne-Franche-Comté en se connectant sur le site mesrdv.etudiant.gouv.fr ou sur le site www.crous-bfc.fr.

Infos +

*La Commission de la formation et de la vie universitaire (CFVU) est l’instance chargée, entre autres, d’adopter les règles relatives aux examens et à l’évaluation des enseignements. Elle est composée de 40 membres : 16 enseignants et assimilés, 16 étudiants, 4 personnels Biatss (bibliothèques, ingénieurs, administratifs, techniciens, sociaux et de santé) et 4 personnalités extérieures.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Education

Gabriel Attal appelle la Nation à se mobiliser contre la violence des jeunes

+ Nouvelles mesures • "Mobilisation générale" et "sursaut d'autorité", Gabriel Attal a promis une réponse rapide de son gouvernement, avant l'été, à l'"addiction à la violence" d'une partie de la jeunesse, lors d'un déplacement jeudi 18 avril 2024 dans la ville de Viry-Châtillon (Essonne) pour son centième jour à Matignon.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Partiel blanc pour les premières années de médecine...

Comme chaque année, le Tutorat Santé Besançon organise un examen classant blanc le 4 mai pour les Pass (Parcours accès santé spécifique) et l’après-midi du 3 mai pour les Las (Licence à accès santé). Cet évènement, plus communément appelé “partiel blanc”, totalement gratuit et accessible à tous, se déroulera dans les locaux de la faculté de médecine.

Réforme du “choc des savoirs” : le Snes-FSU dénonce un “tri social” des élèves

Les syndicats Snes-Fsu et Sud Éducation, accompagnés de quelques enseignants, se sont mobilisés mardi 2 avril 2024 devant le rectorat de Besançon afin de s’opposer à la réforme du "choc des savoirs" annoncée par Gabriel Attal lorsqu’il était ministre de l’Éducation nationale.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.24
peu nuageux
le 22/04 à 21h00
Vent
1.59 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
89 %