Vaccination: des couacs dans la communication

Publié le 24/11/2009 - 09:51
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:53

Alors que la préfecture du Doubs a fait savoir la semaine dernière que l’on pouvait se faire vacciner sans bon dans les neuf centres du Doubs, la ministre de la Santé a demandé ce matin aux Français de ne pas se rendre dans les centres de vaccination contre la grippe H1N1 sans un bon de convocation, reconnaissant des problèmes de « réglages » ces derniers jours en raison d’une plus grande affluence.

 ©
©
"Nous avons multiplié par sept la fréquentation des centres en moins d'une semaine", a souligné Roselyne Bachelot sur France Info, citant le chiffre de 70.000 personnes vaccinées pour la journée de samedi. "Il y a besoin de réglages parce que nous n'attendions pas, c'est vrai, un tel engouement des Français pour la vaccination", a reconnu Bachelot. "Bien entendu, on va augmenter les personnels, on va augmenter les horaires d'ouverture", a-t-elle ajouté.

La ministre a également précisé que la vaccination débutera, "dès lundi prochain" dans les centres de vaccination pour les élèves du primaire et de maternelle au-dessus de 2 ans.

 
Pour tout renseignement concernant la vaccination ou les horaires d’ouverture des centres, la cellule d’information au public est joignable du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h au : 0811.000.625.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.89
légère pluie
le 24/04 à 18h00
Vent
2.33 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
82 %