Vaccination : plus de 600 000 primo-injections réalisées en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 24/04/2021 - 08:43
Mis à jour le 23/04/2021 - 19:03

Dans le cadre de la campagne vaccinale contre la Covid-19, plus de 600 000 habitants de Bourgogne-Franche-Comté ont bénéficié d’au moins une première injection, soit plus de 53% des personnes de 60 ans et plus et de 72% des plus de 75 ans, a-t-on appris ce vendredi 23 avril.

Vaccination contre la Covid-19 à Besançon. © Alexane Alfaro
Vaccination contre la Covid-19 à Besançon. © Alexane Alfaro

Dans ce contexte, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle que "chacun est acteur de la lutte contre l’épidémie et remercie l’ensemble de la population de maintenir un haut niveau de vigilance et de mobilisation : gestes barrières et distanciation, limitation des interactions sociales, dépistage au moindre signe évocateur de la COVID, isolement scrupuleux en attendant les résultats du dépistage et bien évidemment en cas de positivité du test."

La campagne vaccinale s’accélère encore dans la région en s’ouvrant dès à présent aux professionnels de plus de 55 ans considérés comme les plus exposés au virus (consulter les informations pratiques par département sur le site de l’ARS).

En population générale, plusieurs chiffres-clés témoignent de la progression significative de la vaccination.

Au total, plus de 600 000 habitants de Bourgogne-Franche-Comté ont bénéficié d’au moins une première injection : plus de 53% des personnes de 60 ans et plus et de 72% des plus de 75 ans.

Conjugués au déploiement de la vaccination, "les efforts de chacun comptent, en protégeant d’abord les plus exposés à la dangerosité du virus", conclut l'ARS.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique à la veille des départs en vacances, qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué du 29 juin 2022.

Explosion du nombre de demandes d’AMP : appel aux dons de spermatozoïdes et d’ovocytes en Franche-Comté

APPEL AUX DONS • Jusqu’au 30 juin, une grande campagne de sensibilisation au don de gamètes se déroule partout en France pour encourager la population à donner ses spermatozoïdes et ses ovocytes afin de répondre à une demande plus forte que jamais suite à la loi bioéthique votée en août 2021 pour l’assistance médicale à la procréation (AMP). Dr Oxana Blagosklonov, responsable du centre d’études et de conservation des oeufs et du sperme (CECOS) au CHU de Besançon nous en parle…

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.23
ciel dégagé
le 02/07 à 9h00
Vent
0.81 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
83 %

Sondage