Variant Omicron : les ministres de la Santé du G7 se réunissent à Londres

Publié le 29/11/2021 - 07:03
Mis à jour le 29/11/2021 - 07:12

Alors qu'en France huit cas possibles au variant Omicron du Coronavirus ont été détectés, les ministres de la Santé du G7 sont attendus en urgence à Londres ce lundi 29 novembre, face à l’inquiétude suscitée par ce nouveau variant. Une mutation qui continue à se propager à travers le monde malgré les fermetures de frontières. Les ministres de la Santé de la France, des États-Unis, du Canada, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se retrouvent pour discuter de l’évolution de la situation sur Omicron, lors d’une réunion d’urgence.

 © DR
© DR

Cette décision intervient alors que des cas liés à la nouvelle souche ont été détectés à travers les pays du G7, du Canada à l’Italie, en passant par la Grande-Bretagne et l’Allemagne. En France, la détection du variant Omicron est "très probablement une question d’heures", a estimé dimanche le ministre de la Santé Olivier Véran. Huit cas possibles ont été détectés, mais un séquençage doit encore confirmer l’information.

"Huit cas possibles ont été repérés sur le territoire national"

En France, huit cas ont été détecté selon des information du ministère de la Santé dimanche soir. "Le séquençage des prélèvements de ces patients est priorisé ou en cours d’organisation afin de disposer d’une confirmation diagnostique dans les meilleurs délais" . Ces cas ont été identifiés. Avant même l’obtention des résultats du séquençage, les mesures renforcées d’identification et d’isolement de leurs personnes contacts à risque ont été mises en œuvre. L’ensemble des contacts à risque continuent d’être suivis par l’Assurance maladie et les Agences régionales de Santé.

En Suisse également, l’OFSP a annoncé dimanche sur Twitter qu'un "premier cas probable" du variant Omicron en Suisse avait été détecté chez une personne revenue d’Afrique du Sud il y a environ une semaine.

Une flambée épidémique liée au variant Delta

Le nouveau variant B.1.1.529 représente un risque "élevé à très élevé" pour l’Europe, selon l’agence de santé de l’Union européenne.

Avant même son apparition, le continent affrontait une flambée épidémique liée au variant Delta, avec le rétablissement de restrictions sanitaires pas toujours bien acceptées comme aux Pays-Bas, dans les Antilles françaises ou en Suisse.

Les cas se sont en tout cas multipliés, notamment en Europe. Alors que la pandémie a déjà fauché plus de cinq millions de vies dans le monde depuis fin 2019, l’arrivée du variant Omicron a été jugée "préoccupante" par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Pour autant, l’OMS plaide pour un maintien de l’ouverture des frontières, alors que l’Afrique du Sud, où a été détecté le nouveau variant, et plusieurs autres pays se voient fermer de nombreuses frontières.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Hausse des contaminations et hospitalisations, stabilité en réanimation

Covid-19 •

Avec plus de 10.200 nouveaux cas positifs en moyenne chaque jour dans la région, les contaminations sont toujours en hausse avec un taux d'incidence de 2.800 cas pour 100.000 habitants. Ce dernier atteint jusqu'à 3.400 cas pour 100.000 habitants dans le Doubs. On dénombre 130 hospitalisations supplémentaires en une semaine. En revanche, 158 patients sont en soins critiques, un chiffre stable depuis plus de 15 jours.

Covid-19 : le centre de vaccination Résal a rouvert ses portes et accueille aussi les enfants dès 5 ans

Suite à la fermeture du vaccinodrome de Micropolis, quatre centres de vaccination ont ouvert leurs portes ce lundi 17 janvier dans le Grand Besançon, dont deux à Besançon. Le préfet du Doubs, la maire et la déléguée départementale de l'ARS du Doubs ont visité le centre Résal dans le quartier Palente.

Santé

Hausse des contaminations et hospitalisations, stabilité en réanimation

Covid-19 •

Avec plus de 10.200 nouveaux cas positifs en moyenne chaque jour dans la région, les contaminations sont toujours en hausse avec un taux d'incidence de 2.800 cas pour 100.000 habitants. Ce dernier atteint jusqu'à 3.400 cas pour 100.000 habitants dans le Doubs. On dénombre 130 hospitalisations supplémentaires en une semaine. En revanche, 158 patients sont en soins critiques, un chiffre stable depuis plus de 15 jours.

Covid-19 : le centre de vaccination Résal a rouvert ses portes et accueille aussi les enfants dès 5 ans

Suite à la fermeture du vaccinodrome de Micropolis, quatre centres de vaccination ont ouvert leurs portes ce lundi 17 janvier dans le Grand Besançon, dont deux à Besançon. Le préfet du Doubs, la maire et la déléguée départementale de l'ARS du Doubs ont visité le centre Résal dans le quartier Palente.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.56
partiellement nuageux
le 22/01 à 9h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
92 %

Sondage