Alerte Témoin

Vesoul : "Une application de la laïcité pas très catholique" pour LR

Publié le 19/11/2019 - 16:45
Mis à jour le 19/11/2019 - 17:17

Marie-Dominique Aubry, présidente des Républicains de la Haute-Saône, a réagi ce mardi 19 novembre 2019 à l'affaire de la religieuse, interdite de maison de retraite si elle conserve son voile. Le maire de Vesoul, Alain Chrétien, a quant à lui assuré qu'aucune règle "n'empêche cette soeur d'accéder au logement". 

Nonne, soeur religieuse illustration ©Pixabay
Nonne, soeur religieuse illustration ©Pixabay

Communiqué de Marie-Dominique Aubry

Présidente des Républicains de la Haute-Saône et tête de liste aux élections municipales de Vesoul en 2020

"Le refus d’une religieuse en retraite au foyer-logement géré par la Ville de Vesoul pour la seule et unique raison qu’elle porte un habit de soeur est particulièrement surprenant. En tout état de cause, elle témoigne d’une application très particulière de la laïcité par la majorité municipale et son maire en particulier."

Pas soumis à la neutralité religieuse

"Juridiquement, les usagers d’un service public, à la différence de ceux qui y travaillent, peuvent porter des signes religieux visibles. Cette règle a très clairement été rappelée par le Conseil d’Etat dans une étude du 20 septembre 2013, rendue à la demande du Défenseur des droits, et dans laquelle la juridiction indique que « l’usager d’un service public n’est pas soumis à l’exigence de neutralité religieuse ».

Cet état du droit a d’ailleurs été quotidiennement rappelé par les médias nationaux pendant tout le mois d’octobre dernier, à la suite de l’affaire du Conseil régional de Bourgogne-France-Comté et de l’accompagnatrice scolaire voilée."

Une application de la laïcité "pas franchement catholique"

"Force est de constater que dans la France d’Emmanuel Macron et de ses amis de la municipalité à Vesoul, si le port du voile islamique par des mères durant le temps scolaire et en présence d’enfants ne semble pas poser de problème, celui de l’habit de soeur par une religieuse en retraite semble lui intolérable.

Dans un pays aux racines judéo-chrétiennes indiscutables, cette application de la laïcité n’est franchement pas très catholique à Vesoul, malgré le patronyme de son maire en fonction."

"Deux poids deux mesures"

"Cette conception de la laïcité n’est en tout cas pas celle des Républicains de la Haute-Saône. Il ne saurait y avoir deux poids et deux mesures en fonction de la personne qui porte un signe religieux visible. La laïcité en France ne peut pas être à géométrie variable. Elle ne peut pas être ouverte lorsqu’il s’agit de femmes qui portent le voile islamique durant les voyages ou les sorties scolaires avec des mineurs, et être implacable lorsqu’il s’agit de religieuses en retraite qui portent l’habit de soeur.

Cette différence de traitement est d’autant plus incompréhensible que le voile d’une religieuse, à la différence du voile islamique qui gagne chaque jour du terrain dans notre République, "n’est pas le signe d’une soumission, mais celui d’une consécration", comme l’a très justement dit le Père Florent Belin de la Paroisse de Vesoul ce matin sur France Bleu.

En tout cas, avec cette nouvelle histoire qui concerne directement Alain Chrétien et son équipe municipale rapprochée, une chose se confirme à la mairie de Vesoul : "on sait être fort avec les faibles"."

Le Maire de Vesoul y voit "une erreur d'appréciation"

Le maire de Vesoul, Alain Chrétien, a souligné ce jour dans un communiqué que "ni le règlement des résidences, ni les principes de laïcité auxquels nous sommes attachés, n'empêchent cette soeur d'accéder à un logement".

"L'obligation de neutralité" ne s'applique pas "aux résidents qui doivent jouir de leur liberté de conscience", a-t-il insisté, s'engageant "personnellement" à lui trouver une place aux Résidences Autonomies "si elle souhaite les intégrer".

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

Célébration de l’Aïd-el-Kebir en Bourgogne-Franche-Comté : des règles sanitaires et environnementales à respecter

La fête de l’Aïd-el-Kébir devrait débuter vers le samedi 1er août 2020. La date, fixée par le conseil français du culte musulman, sera confirmée une dizaine de jours avant l’événement. Cette fête, qui dure traditionnellement trois jours, donne lieu à des abattages rituels d’animaux et doit se dérouler dans le respect des réglementations sanitaires, environnementales, relatives au bien-être animal et commerciales, rappelle la préfecture de Bourgogne Franche-Comté.

La mosquée de Planoise, la dernière à rouvrir ses portes à ses fidèles à Besançon

Si la plupart des mosquées de Besançon ont pu rouvrir leurs portes le 13 juin dernier après le confinement, la mosquée de Planoise, la plus grande de la ville (1.500 m2) a dû retarder sa réouverture au 22 juin pour des raisons logistiques afin d'accueillir ses fidèles dans le respect des règles sanitaires contre la propagation du covid-19. Jouad Amarouch, président de l'association Al Fath de la mosquée de Planoise répond à nos questions.

Cette année, le Ramadan sera « source de paix et de spiritualité » tout en « participant à l’effort national » contre le coronavirus

Si dans plusieurs pays musulmans la question de maintenir ou non le Ramadan au mois d'avril cette année se pose en raison de la pandémie du covid-19, en France, il n'y aura aucun changement : le Ramadan commence ce vendredi 24 avril jusqu'au 24 mai 2020, nous confirme Khalid Jarmouni, président du Centre culturel islamique de Franche-Comté.

Les lieux de culte ne rouvriront pas avant juin selon Emmanuel Macron

Emmanuel Macron s’est montré prudent sur la possibilité de rouvrir les lieux de culte lors du déconfinement, évoquant une période d’observation jusqu’à “mi-juin”, ont rapporté des responsables de culte et de loges maçonniques, après une audio-conférence ce mardi 21 avril avec le président.

Septième « urbi et orbi » de Noël pour le pape François

Le pape François doit adresser son traditionnel message "urbi et orbi" à la ville de Rome et au monde, en latin,  à l'occasion de son septième Noël dans ses fonctions, mercredi au Vatican, pour un vaste tour d'horizon des zones de conflits. Mardi soir, lors de sa traditionnelle homélie de la messe de Minuit, l'Argentin avait mis l'accent sur l'amour "inconditionnel" et "gratuit" face à la logique marchande  
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.75
    légère pluie
    le 03/08 à 15h00
    Vent
    3.87 m/s
    Pression
    1013 hPa
    Humidité
    79 %

    Sondage