Zone commerciale des Marnières : le groupe Frey donnera son premier "coup de pioche" à l'été 2018

Publié le 02/02/2017 - 16:20
Mis à jour le 15/05/2018 - 14:27

Comme nous vous en informions le 31 janvier 2017, le groupe Frey portera le projet de l'îlot nord des Marnières à Chalezeule dans le cadre de la future zone commerciale programmée par le Grand Besançon. Cette entreprise souhaite construire 8 750 m2 de surfaces commerciales à partir de l'été 2018 sur cette partie de la zone, a-t-on appris ce jeudi 2 février 2017. 

PUBLICITÉ

Globalement, dans ce projet de zone commerciale des Marnières, il y aura :

  • Un retail park Carrefour Property (à côté de Carrefour Chalezeule)
  • Un retail park sur le plateau haut par le groupe Frey (îlot nord, du côté de Brico Dépôt…) 
  • Un parking relais

« On a souhaité depuis toujours développer cette zone » 

Jean-Louis Fousseret, en tant que président de la communauté d’agglomération du Grand Besançon, a reçu Antoine Frey, PDG du groupe Frey (spécialisé dans l’urbanisme commercial depuis une trentaine d’années), ce jeudi 2 février 2017 pour présenter les prémices du retail park plateau haut de cette entreprise sélectionnée parmi sept candidats lors de l’appel à projets. Selon Jean-Louis Fousseret, « On a souhaité depuis toujours développer cette zone pour équilibrer l’agglomération avec Chateaufarine à l’ouest et la zone de Palente et les Marnières à l’Est. » Les premiers projets mis en œuvre dans ce but jusqu’aujourd’hui sont :

  • La création de l’échangeur de Marchaux
  • L’ouverture de l’école de Cuisine Mode d’Emploi de Thierry Marx
  • L’installation de pépinière bio à Chalezeule
  • Le terminus du tramway près de Carrefour

« On avait déjà cette vision d’avenir », souligne le président du Grand Besançon. 

Quelle surface ? Combien de commerces ? Quels types de commerce ? 

Les premiers éléments dévoilés par le PDG du groupe Fey sur le futur retail park de l’îlot nord sont :

  • 9 750 m2 de surface de plancher
  • 8 750 m2 de surface commerciale (soit une dizaine de cellules commerciales de 500 à 1 000 m2 – 80 créations d’emplois prévues)
  • Un restaurant
  • 1 000 m2 de surface de loisirs/bien-être
  • 346 places de parking aménagé

Pour un investissement de 12 millions d’euros.

Pour les bricoleurs, l’enseigne Brico Dépôt ne bougera pas. Elle est comptée dans la globalité du projet de développement de la zone commerciale.

Concernant le type de commerces qui pourront s’installer dans ce retail park, « nous avons des idées : il y aura un restaurant, mais rien n’est encore déterminé en ce qui concerne les enseignes », précise Antoine Frey. « On souhaite offrir une véritable promenade aux consommateurs à partager entre amis, en famille, ce que n’offrira jamais un site internet » en faisant référence à la concurrence avec le shopping virtuel. 

Encore une concurrence avec le centre-ville de Besançon ? 

Antoine Frey admet que « le centre-ville offre ce que ce type de bâtiment ne pourra jamais offrir » et d’ajouter que les commerces qui s’installeront dans le retail park nord seront « nationales et internationales de 500 à 1 000 m2 » contrairement aux commerces indépendants du centre historique. De plus, le PDG du groupe explique que « les consommateurs pourront garer leur voiture sur le parking relais des Marnières, faire leur shopping puis prendre le tramway pour se rendre au centre-ville ». 

Des matériaux et de la main d’œuvre issus du « bassin » pour un bâtiment écolo 

Antoine Frey précise que pendant un an de chantier, les matériaux utilisés ainsi que la main d’œuvre viendront « du bassin » c’est-à-dire de Besançon ou du Grand Besançon, ou d’entreprises du Doubs ou encore de Franche-Comté en fonction des propositons des entreprises. Soit « la création de 100 emplois pour le chantier ».

Par ailleurs, le groupe souhaite construire un bâtiment écologique certification BREEAM** qui serait « un véritable piège à carbone » avec le bois comme principal matériau et acheté en circuit court

Info +

  • Le groupe Frey déposera ses permis de construire avant l’été 2017
  • Le premier « coup de pioche » devrait être donné à l‘été 2018
  • L’ouverture du retail park est prévue pour l’été 2019
  • Sur la totalité du projet de zone commerciale, 32 000 m2 de surfaces commerciales sont prévues (en comptant les deux retail parks)

* Retail park : Expression anglo-saxonne utilisée pour désigner un centre commercial à ciel ouvert doté d’un parking commun à l’ensemble des points de vente. Un retail park est généralement conçu et développé comme une petite « ville commerciale » devant s’intégrer au mieux dans l’environnement. Le soin apporté à l’architecture, aux espaces verts ainsi qu’aux voies de circulation, de même que la variété des commerces présents, doivent contribuer au réenchantement de l’acte d’achat chez le chaland. Il est le plus souvent géré par un opérateur unique.

** Certification BREEAM : (Building Research Establishment Environmental Assessment Method) – méthode d’évaluation du comportement environnemental des bâtiments développée par le Building Research Establishment, un organisme privé britannique de recherche en bâtiment. Il est l’équivalent des référentiels HQE en France ou LEED en Amérique du Nord.

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

retail park chalezeule

Retour en images sur le Retail Park de Chalezeule

Retour en images sur le Retail Park de Chalezeule

Ce mardi 2 octobre 2018, le Retail Park situé situé à Chalezeule a été inauguré aux côtés de Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président du Grand Besançon, Stéphane Moïse, directeur régional des opérations des centres commerciaux des Carrefour Nord et Est et ainsi que toutes les structures participatives au projet. Retour en images sur cette nouvelle zone commerciale…  

Retail park : un Easy Cash à Chalezeule

Retail park : un Easy Cash à Chalezeule

Le premier Easy Cash de Besançon a été inaugurée ce mercredi 1er août 2018 sur le retail park de Chalezeule. Cette enseigne, spécialisée dans le rachat et la revente de produits d'occasion, prévoit de remplir ses rayons avant de les ouvrir à la vente en septembre…

Dans la catégorie

RGIS recrute pour ses inventaires

RGIS recrute pour ses inventaires

Offre d'emploi • RGIS, société spécialisée dans la réalisation d’inventaires pour les acteurs majeurs de la grande distribution et la distribution spécialisée (hypermarchés, supermarchés, grandes enseignes de sport, prêt-à-porter, parfumerie…), recherche des inventoristes à Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.19
partiellement nuageux
le 19/09 à 21h00
Vent
3.26 m/s
Pression
1025.17 hPa
Humidité
66 %

Sondage