Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

André Cicolella : "On note une augmentation de 71% de diabètiques en Franche-Comté"

André Cicolella ©Frédéric Bezombes - Maison de la mutualité Besançon - cliquez sur l'image pour agrandir
Pandémie invisible

André Cicolella, chimiste, toxicologue et président du Réseau environnement santé (à l'origine de l'interdiction du bisphénol A dans la biberons) était à la maison de la mutualité de Besançon ce mercredi 18 juin. Objectif : faire un état des lieux de la santé, en particulier sur la progression "alarmante" des maladies chroniques (environ 2/3 des dépenses de santé). M. Cicolella a également évoqué le rôle important de l'environnement qui s'est "dégradé" depuis 1994...

Publicité

L'incidence des cancers à doublé en 25 ans en France et le Cnam estime qu'il y a aujourd'hui, 27 millions de malades chroniques repérés soit par leur inscription en affection de longue durée (ALD) soit par leur consommation médicamenteuse. Cette augmentation concerne la France mais aussi le reste du monde. André Ciciolella explique cela par le vieillissement de la population mais aussi par l'exposition à la pollution, les comportements individuels alimentaires, le tabac, l'alcool, l'activité sportive etc. ainsi que les perturbateurs endocriniens (biphénol A, pesticides). 

Il nous explique qu'en Franche-Comté, entre 1994 et 2009, une augmentation de 71% de diabète a été observée, ce qui classe la région au deuxième rang, juste après la Basse Normandie. De plus, la Franche-Comté comme l'ensemble des régions françaises, assiste à une augmentation de plusieurs maladies comme les cancers (+ 24% entre 1994 et 2009), maladie de Parkinson, les maladies cardiovasculaires. Chaque région présente des chiffres différents. Par exemple, on trouvera moins de maladies cardiovasculaires dans le sud de la France grâce à une consommation plus importante d'huile d'olive.

A chaque environnement, sa maladie :

  • Cancer côlon-rectum : alimentation carné et pauvre en fibre (en France, ce type de cancer est au premier rang des nouveaux cas)
  • Diabète : alcool, boissons sucrées, alimentation grasse et pauvre en fibre
  • Cancers hormono-dépendants (prostate et sein) : perturbateurs endocriniens (pesticides, bisphenol A, pilules contraceptives, plastifiants...)
  • Infertilité : perturbateurs endocriniens

"Nous sommes en situation de crise sanitaire" indique André Cicolella. En effet, en 1994, 3,7 millions de personnes étaient atteintes d'une cancer. En 2009, on en compte 9,5 millions. Le coût à l'assurance maladie est de 400 milliards d'euros.

Quelles solutions ?

Jusqu'à maintenant, on a parlé des cancers en progression. D'autres sont en léger recul comme le cancer de l'estomac grâce à l'invention du réfrigérateur qui a changé les habitudes de conservation des aliments : on mange beaucoup de produits salés et/ou fumés. C'est ce qui démontre que la technologie joue un rôle sur l'état de santé de la population. Un autre cancer est en recul, c'est celui des voies aéro-digestives supérieures, en particulier chez les hommes (-2,2% par an entre 1980 et 2005 puis -5% par en entre 2000 et 2005). Ce recul serait dû aux campagnes anti-tabac et anti-alcool (loi Veil et loi Evin) depuis une génération.

Infos pratiques

  • André Cicolella a écrit Toxique planète, le scandale invisible des maladies chroniques, Seuil, 2013, 318 pages
Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

©Alexane Alfaro
Mer, 13 Décembre 2017h
FRAC Franche-Comté (Cité des Arts) - Besançon
W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00 - 17h00
MAISON DE L'ARCHITECTURE - Besançon