Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Gens du voyage : Annie Genevard déplore le refus du gouvernement de débattre

© assemblée nationale - cliquez sur l'image pour agrandir

La proposition de loi d’Annie Genevard et de Yannick Moreau visant à modifier les dispositions relatives à l’accueil et l’habitat des  gens du voyage était étudiée ce jeudi 8 octobre à l'Assemblée nationale. Occasion pour la députée-maire de Morteau de défendre ses positions, mais les députés socialistes ont déposé une motion avant même que ne s’engage l’examen détaillé du texte, ce que regrette "profondément" Annie Genevard. Elle parle de surdité et d'aveuglement idéologique…

Publicité

Pour la députée du Doubs, cette proposition de loi vise à donner des outils "plus efficaces"  aux élus locaux "pour lutter contre les agissements délictueux commis par certains groupes de gens du voyage (occupations illicites, dégradation de biens publics, trouble à l’ordre public…)".

Annie Genevard prône notamment le raccourcissement des délais de procédure, un alourdissement des peines pénales ou encore l'élargissement du périmètre des arrêtés d’expulsion à l’ensemble du territoire de la Commune ou de la Communauté de Communes, "des solutions concrètes et plus efficaces" selon elle.

Ce jeudi 8 octobre 2015 en fin de matinée, elle a interpellé le gouvernement. "Nous voulons qu'une loi plus ferme s'applique plus fermement pour mettre fin aux agissements délictueux de certains groupes de gens du voyage qui, vous le savez, posent d'énormes problèmes de comportement. Qui peut le nier aujourd'hui? Quel député ici, à quelque famille politique qu'il appartienne, peut affirmer qu'il n'a pas été alerté par des élus de sa circonscription sur les désordres qu'engendrent les occupations illicites, les intimidations à l'égard des représentants de l'ordre public, de la population, les dégradations de biens publics ou privés ?" a insisté la députée. " Je suis même prête à parier que ceux-là mêmes qui s'insurgent ici contre nos demandes de fermeté à l'égard de tels comportements sont les premiers à compatir aux difficultés de ces élus locaux qui sont en permanence en première ligne pour gérer les problèmes" 

Lors de la seconde lecture de la proposition de loi de M Raimbourg,  les députés Les Républicains proposeront par voie d’amendements des mesures concrètes pour lutter contre les agissements délictueux.

Damien
© assemblée nationale

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Sam, 16 Décembre 2017 15h00 - 17h00
LIBRAIRIE L'INTRANQUILLE PLAZZA - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 17h00
Eglise Adventiste Besançon - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 15h00 - 18h00
TRIVIAL COMPOST - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 19h00
LES PASSAGERS DU ZINC - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 20h30
MICROPOLIS - Besançon