Annulation des festivals cet été : le sénateur Perrin écrit à la ministre de la Culture...

Publié le 13/04/2021 - 15:31
Mis à jour le 27/04/2021 - 11:15

En 2021, le festival des Eurockéennes de Belfort est annulé pour la deuxième année consécutive en raison de l'épidémie de Covid-1. Le sénateur du Territoire de Belfort a écrit, le 9 avril dernier, à la ministre de la Culture, un courrier relatif aux attentes des forces organisatrices des festivals "à jauge debout".

Eddy de Pretto au Festival Détonation 2018
(Archives) © Alexane Alfaro
Eddy de Pretto au Festival Détonation 2018 (Archives) © Alexane Alfaro

Cédric Perrin se fait porte-parole des organisateurs des festivals en souhaitant attirer l'attention de la ministre sur "la situation supportée par les forces organisatrices de festival - à jauges debout - qui désespèrent et attendent désormais des messages clairs pour préparer l'avenir."

Vers un remplacement des festivals cette année, mais pas sans aide de l'Etat

Il rappelle que depuis près d'un an, les festivals tentent de chercher des solutions pour accueillir leurs publics "dans des conditions sanitaires permettant de garantir la sécurité de tous, mais leurs espoirs ont été douchés par vos annonces" telles que la jauge à 5.000 personnes, en configuration assise, avec suppression des lieux de restauration et buvette."Incompatibles avec l’ADN des festivals à jauge debout, nous ne pouvons que comprendre la décision douloureuse, mais prévisible prise par plusieurs directions de festival d’annuler leur édition 2021 (Les Eurockéennes, Art Rock, Garorock, etc.)", affirme le sénateur.

Et d'ajouter :

"En dépit de leur déception, des organisateurs dans leur grande majorité, explorent tout de même différentes options pour proposer un autre projet cette année."

Afin de soutenir ces démarches, Cédric Perrin appelle la ministre de la Culture à l'informer "sur la façon dont vous pensez répondre à cette attente afin d'encadrer dans les plus brefs délais ces projets alternatifs, tant attendus par les festivaliers." Il insiste sur le fait qu’"ils ont besoin d’un cadre pérenne et sans équivoque. Ce travail préparatoire ne pourra d’ailleurs être lancé que lorsque les conditions temporelles, organisationnelles et financières auront été détaillées précisément par l’État."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : l’épidémie régresse en Bourgogne Franche-Comté. Les autorités restent prudentes

Avec un taux d'incidence à la baisse dans tous les départements et un plateau d'hospitalisations en légère diminution, la situation sanitaire s'améliore. Le virus circule moins même si les autorités se veulent prudente et attentes l'évolution à venir après le brassage des vacances et celui de la rentrée.

Couverture vaccinale : le Doubs à la traîne en Bourgogne-Franche-Comté

La Bourgogne-Franche-Comté suit la moyenne nationale en matière de couverture vaccinale. Elle se situe  même légèrement au-dessus. Dans la région 76% de la population en âge de se faire vacciner, de 12 ans et plus, a au moins reçu une première dose. Un taux de seulement 71 % dans le Doubs qui affiche un écart de plus de cinq points...

Contagieux et résistant au vaccin, L'OMS surveille le variant "Mu"

L'Organisation mondiale de la santé  surveille un nouveau variant du coronavirus, baptisé "Mu", qui a été identifié pour la première fois en Colombie en janvier. L'OMS précise que le variant présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d'"échappement immunitaire" (résistance aux vaccins), et souligne que des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ses caractéristiques.

Culture

Livres dans la boucle : entretien avec Céline Kallmann pour son livre jeunesse « Les vacances extraordinaires »

À l'occasion du festival littéraire bisontin le 19 septembre 2021, les journalistes et auteurs Céline Kallmann et Benjamin Muller présenteront leur livre pour enfant Les vacances extraordinaires (auto-édition) tiré de leur podcast à succès "Encore une histoire". Interview.

Le Festival de musique de Besançon de retour « au complet »

Le 74e Festival international de musique de Besançon s'ouvre ce vendredi sous sa forme habituelle, après une année 2020 limitée en raison de la crise sanitaire. La manifestation proposera notamment son concours de jeunes chefs d'orchestre, l'un des plus prestigieux au monde. Le concert d'ouverture de ce vendredi soir au pied de la Citadelle à 20h30 est maintenu en accès libre (pass sanitaire obligatoire) aux Prés-de-Vaux.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.95
ciel dégagé
le 18/09 à 12h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
100 %

Sondage