"Aux Ateliers !" : ouverture d'un complexe de loisirs de 7.000 m2 avant la fin de l'année

Publié le 18/06/2021 - 18:55
Mis à jour le 24/06/2021 - 16:34

Visite de chantier • Deux restaurants, deux ambiances-bar, un hôtel 4 * de 22 chambres, mais aussi un bowling 24 pistes, un laser game, un mur d’escalade… : Anthony Serra et Christophe Boillot, les deux porteurs du projet « Aux ateliers » ont organisé une visite de chantier sur l’ancien site Obliger. Ouverture prévue fin novembre sur la zone commerciale de Valentin.

Difficile d'imaginer que dans moins de six mois l'ancien site de la métallerie Obliger abritera un des complexes indoor les plus vastes de Franche-Comté. Le complexe aura deux accès : une entrée principale et une entrée dédiée aux restaurants.

"L’agencement des espaces permettra un cloisonnement naturel des activités afin de garantir une expérience ludique et agréable"

Amis d'enfance, Anthony Serra, gérant et chef du château de la Dame Blanche à Geneuille et Christophe Boillot, gérant de deux complexes de loisirs à Audincourt et Belfort, ont décidé de mutualiser leurs savoir-faire dans un projet commun. "On pense qu'il y a un réel besoin sur la zone de valentin, aucun loisir n'existe, hormis le cinéma" expliquent-ils. "La tendance est aux multi activité loisirs nous en sommes sûrs, c'est aujourd'hui qu'il fallait prendre ce marché-là à destination d'un public éclectique et multigénérationnel"

La capacité maximale du site est de 1.450 personnes, "mais à 700 ou 800 personnes en simultané, nous seront déjà ravis ! " estime Christophe Boillot.

Un projet à 8 M€

La société Obliger va investir trois millions d'euros sur la restructuration de son bâtiment. Le coût des aménagements est estimé à 5 M€ : bowling 24 pistes avec écran géant de 43 mètres de long par trois de hauteur, plaine de jeux, trampolines, laser Game.

Ps moins de six activités seront proposées dont une salle d'escalade ludique "Clip'n Climb" en auto-assurance pour des challenges ludiques entre huit et dix mètres de hauteur. Pour cette dernière activité, "Aux Ateliers" a fait appel à la filiale du groupe international franc-comtois Abéo, un des leaders dans le secteur des équipements sportifs et de loisirs.

"Nous sommes fiers que M. Obliger ait retenu notre projet né il y a deux ans..." Entre-temps la crise sanitaire est passée par là. "C'est sûr, la pandémie ne nous a pas mis en avance. Cela a été un peu plus compliqué, mais les banques nous suivent, nos partenaires également, et nous avons pu avoir beaucoup de temps pour penser le projet en parcourant différentes régions et visiter différents complexes et voir ce qu'il se faisait…" précise Anthony Serra.

À terme, le site devrait occuper entre 45 et 60 personnes.

L'emprise du site est de 5.000 m2 auxquels il faut ajouter une mezzanine et l'hôtel, soit une surface de 7.000 m2 au total.  Les deux bars se trouveront l'un au-dessus de l'autre. Idem pour les restaurants. "À l'étage, nous aurons un bistrot calme avec un belle vinothèque pour des animations autour du vin…"

Quant à l'avenir vis-à-vis de l'épidémie de Covid-19, les deux porteurs de projets se disent confiants. "Nous avons chacun des activités qui ont été fortement impactées par la crise, nous avons prévu un plan B en cas de reprise de l'épidémie. Nous avons prévu des aménagements si cela se présentait, mais nous sommes optimistes. Nous serons alors encore plus heureux et fiers d'avoir réussi ce challenge…" conclut Christophe Boillot. L'ouverture est prévue entre le 15 et le 30 novembre.

Complexe de loisirs "Aux ateliers" :  les équipements et activités

  • Un hôtel 4* de 22 chambres (18 à 20 m2) et parking dédié
  • Une salle de séminaire modulable de 210 m2 divisibles en trois parties (2 à 180 personnes)

Ambiances de restauration et Bars 

  • Une ambiance snacking- sandwicherie
  • Une brasserie
  • Un restaurant bistronomique
  • Deux terrasses
  • 2 ambiances-bars, dont une vinothèque
  • une petite scène musicale

Les activités

  • Bowling 24 pistes (Qubica AMF)
  • Salle de billard
  • Laser-game (Cyberblast, Zone Laser Diffusion)
  • Une plaine de jeux pour enfants (Play in Business, 570 m2)
  • Une zone d’escalade ludique (Clip & Climb, 170 m2)
  • Une zone de trampolines (Fun spot, 570 m2)
  • Salle d’arcade

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Chez Tata Céline, la boutique où le temps semble s’être arrêté…

PUBLI-INFO • La table en formica de Mamie, les verres de la cantine, le mange-disque d’anciennes soirées endiablées… Tata Céline s’emploie à chiner essentiellement en Franche-Comté des objets du quotidien des années 50,60 et 70 à retrouver dans sa boutique, rue de la Madeleine à Besançon.

Le Groupe Chopard installe la marque BYD à Besançon

PUBLI-INFO • Le paysage automobile bisontin accueille depuis le 13 mai un nouvel acteur. Le Groupe Chopard distribue une nouvelle marque électrique en intégrant le constructeur chinois BYD, 1er constructeur mondial de véhicules 0 émission. Vous retrouvez au sein de ce nouveau showroom une gamme prête à se faire une place sur le segment des premiums avec de solides arguments : savoir-faire électrique, prestations innovantes et équipements haut de gamme.

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.71
peu nuageux
le 24/06 à 18h00
Vent
3.95 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
58 %