"Aux Ateliers !" : ouverture d'un complexe de loisirs de 7.000 m2 avant la fin de l'année

Publié le 18/06/2021 - 18:55
Mis à jour le 24/06/2021 - 16:34

Visite de chantier • Deux restaurants, deux ambiances-bar, un hôtel 4 * de 22 chambres, mais aussi un bowling 24 pistes, un laser game, un mur d’escalade… : Anthony Serra et Christophe Boillot, les deux porteurs du projet « Aux ateliers » ont organisé une visite de chantier sur l’ancien site Obliger. Ouverture prévue fin novembre sur la zone commerciale de Valentin.

Difficile d'imaginer que dans moins de six mois l'ancien site de la métallerie Obliger abritera un des complexes indoor les plus vastes de Franche-Comté. Le complexe aura deux accès : une entrée principale et une entrée dédiée aux restaurants.

"L’agencement des espaces permettra un cloisonnement naturel des activités afin de garantir une expérience ludique et agréable"

Amis d'enfance, Anthony Serra, gérant et chef du château de la Dame Blanche à Geneuille et Christophe Boillot, gérant de deux complexes de loisirs à Audincourt et Belfort, ont décidé de mutualiser leurs savoir-faire dans un projet commun. "On pense qu'il y a un réel besoin sur la zone de valentin, aucun loisir n'existe, hormis le cinéma" expliquent-ils. "La tendance est aux multi activité loisirs nous en sommes sûrs, c'est aujourd'hui qu'il fallait prendre ce marché-là à destination d'un public éclectique et multigénérationnel"

La capacité maximale du site est de 1.450 personnes, "mais à 700 ou 800 personnes en simultané, nous seront déjà ravis ! " estime Christophe Boillot.

Un projet à 8 M€

La société Obliger va investir trois millions d'euros sur la restructuration de son bâtiment. Le coût des aménagements est estimé à 5 M€ : bowling 24 pistes avec écran géant de 43 mètres de long par trois de hauteur, plaine de jeux, trampolines, laser Game.

Ps moins de six activités seront proposées dont une salle d'escalade ludique "Clip'n Climb" en auto-assurance pour des challenges ludiques entre huit et dix mètres de hauteur. Pour cette dernière activité, "Aux Ateliers" a fait appel à la filiale du groupe international franc-comtois Abéo, un des leaders dans le secteur des équipements sportifs et de loisirs.

"Nous sommes fiers que M. Obliger ait retenu notre projet né il y a deux ans..." Entre-temps la crise sanitaire est passée par là. "C'est sûr, la pandémie ne nous a pas mis en avance. Cela a été un peu plus compliqué, mais les banques nous suivent, nos partenaires également, et nous avons pu avoir beaucoup de temps pour penser le projet en parcourant différentes régions et visiter différents complexes et voir ce qu'il se faisait…" précise Anthony Serra.

À terme, le site devrait occuper entre 45 et 60 personnes.

L'emprise du site est de 5.000 m2 auxquels il faut ajouter une mezzanine et l'hôtel, soit une surface de 7.000 m2 au total.  Les deux bars se trouveront l'un au-dessus de l'autre. Idem pour les restaurants. "À l'étage, nous aurons un bistrot calme avec un belle vinothèque pour des animations autour du vin…"

Quant à l'avenir vis-à-vis de l'épidémie de Covid-19, les deux porteurs de projets se disent confiants. "Nous avons chacun des activités qui ont été fortement impactées par la crise, nous avons prévu un plan B en cas de reprise de l'épidémie. Nous avons prévu des aménagements si cela se présentait, mais nous sommes optimistes. Nous serons alors encore plus heureux et fiers d'avoir réussi ce challenge…" conclut Christophe Boillot. L'ouverture est prévue entre le 15 et le 30 novembre.

Complexe de loisirs "Aux ateliers" :  les équipements et activités

  • Un hôtel 4* de 22 chambres (18 à 20 m2) et parking dédié
  • Une salle de séminaire modulable de 210 m2 divisibles en trois parties (2 à 180 personnes)

Ambiances de restauration et Bars 

  • Une ambiance snacking- sandwicherie
  • Une brasserie
  • Un restaurant bistronomique
  • Deux terrasses
  • 2 ambiances-bars, dont une vinothèque
  • une petite scène musicale

Les activités

  • Bowling 24 pistes (Qubica AMF)
  • Salle de billard
  • Laser-game (Cyberblast, Zone Laser Diffusion)
  • Une plaine de jeux pour enfants (Play in Business, 570 m2)
  • Une zone d’escalade ludique (Clip & Climb, 170 m2)
  • Une zone de trampolines (Fun spot, 570 m2)
  • Salle d’arcade

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Inflation : 200 M€ pour Ile-de-France Mobilités, 100 M€ pour les transports publics de province

Le ministre délégué aux Transports Clément Beaune a promis mardi 6 décembre "une aide exceptionnelle" de 200 millions d'euros à Ile-de-France Mobilités (IDFM) pour éviter une hausse excessive des tarifs dans les transports publics franciliens en 2023. Une aide de 100 millions d'euros sera également versée aux autorités organisatrices de transports publics de province.

Quels étaient les jouets les plus populaires à Noël il y a 20 et 30 ans ?

Que vous soyez étudiant, jeune adulte, parent ou bien grand-parent, vous n'êtes pas sans savoir qu'à l'approche de Noël, les enfants n'attendent généralement pas bien longtemps avant d'écrire leur liste au grand bonhomme rouge ! Aujourd'hui, maCommune.info vous propose de jouer avec la nostalgie, en remontant 20 à 30 ans en arrière. À l'époque où vous, peut-être, étiez à leur place.

Initiative France : la question de la femme cheffe d’entreprise, une " priorité absolue " pour Guillaume Pépy en visite à Besançon

Le président du réseau Initiative France Guillaume Pépy, était en visite ce lundi 5 décembre à Besançon et à Saint-Vit pour rencontrer une gérante de magasin accompagnée par l’association Initiative Doubs Territoire de Belfort ainsi que dans le cadre de la remise des prix du 17e concours régionale Initiative au féminin.

Sondage – Où achetez-vous vos cadeaux de Noël ?

C'est la période des préparatifs et des achats de Noël dont des cadeaux pour les enfants et toute la famille. Sites internet, commerces indépendants ou franchisés, grandes surfaces, artisans locaux... Pour trouver ce qui plaiera au mieux à son entourage, il y a l'embarras du choix. Et vous, où achetez-vous vos cadeaux de Noël ? C'est notre sondage de la semaine...

Après Camaïeu, les magasins Go Sport dans le viseur de la justice

Le parquet de Grenoble a convoqué la direction de Go Sport le 19 décembre pour en savoir plus sur la situation financière du distributeur spécialisé dans le sport, propriété du même actionnaire que Camaïeu, Hermione People and Brands (HPB), alors que les représentants de salariés s'inquiètent, a appris l'AFP lundi 5 décembre 2022. Trois magasins Go Sport sont installés en Franche-Comté dont un à Besançon, et deux en Bourgogne.

À la Maison Grandvoinnet, les fêtes font décoller les papilles !

PUBLI-INFO • Pour les fêtes de fin d’année, la Maison Grandvoinnet fait les choses en grand grâce aux nombreuses gourmandises à découvrir : bûches, gâteaux, chocolats, guimauves, macarons, bonbons et autres desserts festifs sont à déguster sans modération !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.56
nuageux
le 07/12 à 18h00
Vent
1.77 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
78 %