Avenir des Vaîtes : un premier tirage au sort effectué pour amorcer la conférence citoyenne

Publié le 22/03/2021 - 14:35
Mis à jour le 22/03/2021 - 14:40

Le tirage au sort s’est déroulé ce lundi 22 mars 2021 à l’hôtel de ville de Besançon. À l’issue, 5 à 700 volontaires seront retenus. Un tirage au sort final permettra de désigner 50 personnes pour faire partie de la conférence citoyenne.

Vaîtes :  ce que prévoit le projet d’écoquartier déposé en 2016

  • 1.150 logements en petits collectifs, dont 20 % de locatif social et 15 % de logements à prix abordables
  • 2.000 à 3.000 m2 de commerces et de services
  • Groupe scolaire, crèche-halte-garderie
  • Nouvelle salle polyvalente
  • Trame viaire (liaisons inter-quartiers, des voies de desserte, des îlots bâtis et des circuits en mode doux).

L’objectif est d’approcher les 40 % d’énergies renouvelables grâce à un dispositif de géothermie avec des sondes profondes et des mini-réseaux de chaleur alimentés par des chaufferies bois pour couvrir le reste des besoins en chauffage, en eau chaude sanitaire et en climatisation.

Un panel de 10 à 12.000 citoyens inscrits sur les listes électorales de la ville de Besançon a été pris en compte pour ce tirage au sort.

Il s'est déroulé en présence d'un huissier de justice Me Mahéas, Estelle Amelineau, cheffe du secteur élections à la Ville de Besançon et de Franck Desgeorges, directeur des relations avec les usagers à la ville de Besançon.

Un courrier leur sera envoyé ainsi qu'un questionnaire à remplir. "Nous attendons en moyenne une réponse de 500 à 700 personnes", expliquait le 19 mars dernier Gilles Laurent Rayssac, président de l'agence Res Publica (spécialisée dans le dialogue collaboratif). "Un deuxième tirage au sort sera à nouveau effectué pour avoir une cinquantaine de personnes représentatives de la Ville soit un "mini Besançon", précise-t-il.

Ces dernières devront représenter tous les quartiers de la Ville, différentes tranches d'âge, sexe, habitat et niveau de formation. Seuls trois jeunes de moins de 25 ans seront issus de structures de la Ville (ex : le réseau ici c'est Besac).

Sont exclus du tirage au sort :

  • Les élus et anciens élus les collaborateurs de Territoire 25 et du groupe Sédia et bureaux d'études du territoire
  • Les agents de la direction de l'urbanisme
  • Les directeurs et chefs de service de la Ville et Métropole
  • Les exécutifs et membres des CA des associations en contentieux contre Territoire 25, et/ou la Ville et/ou la préfecture (FNE 25-90, le jardin des Vaites)
  • Les membres du Geec

Remarque : les citoyens resteront anonymes afin "d'éviter toute pression", tient à préciser président de l'agence Res Publica.

Récapitulatif du calendrier

  • 19 mars au 9 mai 2021 : consultation citoyenne (besancon-vaites.jenparle.net)/)
  • Le 29 mai, 19 juin et 3 juillet 2021 : trois cessions de travail de la conférence citoyenne sur l'avenir des Vaites
  • 3 juillet 2021 : remise de l'avis de la conférence et mise à disposition du public
  • Septembre 2021 : conseil municipal et prise de décision attendue

Écoquartier des Vaîtes : le groupe d'experts a rendu son rapport

Rapport du Geec •

Anne Vignot avait promis la création d’un GEEC local afin d’expertiser des dossiers liés à l’environnement. Très attendu, le rapport du groupe d’étude de l’environnement et du climat vient d’être rendu sur le sujet très sensible du quartier des Vaîtes ce 11 mars 2021. Que dit ce rapport ? Quelles sont les préconisations des experts ? Premiers éléments de réponses avant la consultation citoyenne autour de l’écoquartier en avril et mai 2021. 
 
 

Un arrêté sera pris pour la destruction de la vigie des Vaîtes

Nous avions rencontré plusieurs membres du collectif de la Vigie des Vaîtes ce mardi à Besançon. Ils expliquaient que cette dernière avait pour but de « veiller » en montant la garde tout en promettant un « renforcement de la sécurité ».  Ce n’est pas suffisant pour la maire de la ville qui annonce ce jeudi 23 juillet 2020 qu’un arrêté sera mis en place. La date ? « Dès que les services le pourront », précise-t-elle.

Vigie des Vaîtes à Besançon : "Anne, nous t'attendons"

Alors qu’Anne Vignot, la nouvelle maire de Besançon, a demandé la déconstruction de la vigie des Vaîtes, le collectif nous précise ce 21 juillet 2020 que la « sécurité allait être renforcée » autour de cette dernière. Il appelle notamment la maire à venir rencontrer les membres du collectif…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté : 87.000 étudiants interrogés pour créer " une véritable boussole "

Dans le cadre de la première conférence territoriale de la vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté qui s’est déroulée lundi 30 janvier à Dijon, les résultats d’une vaste concertation inédite en France réalisée auprès de 11.500 étudiants dans un premier temps (sur les 87.000 étudiants) ont été dévoilés par Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique de Bourgogne Franche-Comté.

Morts solitaires : le bilan glaçant des Petits Frères des Pauvres

Dans un communiqué du 30 janvier, les Petits Frères des Pauvres alertent sur ces morts solitaires que l’association recense chaque année en l’absence de statistiques. C’est la conséquence la plus extrême de l’isolement croissant des personnes âgées, tout particulièrement de celles en situation de "mort sociale", sans liens avec famille, amis, voisinage ou tissu associatif.

72,12 millions d’euros pour accélérer la transition écologique dans les territoires de Bourgogne-Franche-Comté

Annoncé le 27 août 2022 par la Première ministre Élisabeth Borne et effectif depuis début janvier, le Fonds vert est doté au plan national de 2 milliards d’euros dont une enveloppe pour la région Bourgogne- Franche-Comté de 72,12 M€.

Sondage – Comptez-vous faire grève et/ou manifester contre la réforme des retraites ?

La deuxième grande journée de mobilisation sociale contre la réforme des retraites se déroulera le 31 janvier 2023 à Besançon, comme ailleurs en France. La Première ministre a confirmé qu’elle ne changera pas l’âge de départ en retraite, ce qui encourage davantage les syndicats à poursuivre leurs mouvements de grève et de manifestations.

Une centaine de personnes présentes au rassemblement antifasciste devant le palais de justice ce vendredi

Organisé par la Nuée antifasciste ce vendredi 27 janvier juste avant le jugement des deux étudiants soupçonnés d’avoir repeint le visage de la statue de Victor Hugo en novembre 2022, le rassemblement a réuni une centaine de personnes devant le palais de justice de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.54
couvert
le 01/02 à 6h00
Vent
3.09 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
95 %