Un arrêté sera pris pour la destruction de la vigie des Vaîtes

Publié le 23/07/2020 - 16:05
Mis à jour le 12/03/2021 - 10:13

Nous avions rencontré plusieurs membres du collectif de la Vigie des Vaîtes ce mardi à Besançon. Ils expliquaient que cette dernière avait pour but de « veiller » en montant la garde tout en promettant un « renforcement de la sécurité ».  Ce n’est pas suffisant pour la maire de la ville qui annonce ce jeudi 23 juillet 2020 qu’un arrêté sera mis en place. La date ? « Dès que les services le pourront », précise-t-elle.

Vigie des Vaîtes © Hélène Loget ©
Vigie des Vaîtes © Hélène Loget ©

Sur la volonté du collectif de voir Anne Vignot sur le site, la réponse est claire : "je m'y suis déjà rendue deux fois et le dialogue n'est pas serein, c'est un rapport de force (...) Je vais mettre en place une méthode pour discuter avec tout le monde. Je n'ai pas l'intention pour l'instant d'aller voir l'Assemblée générale, ce n'est pas dans ce périmètre que je veux discuter. Je suis élue, il faut donc mener un débat démocratique avec les citoyens", précise-t-elle en indiquant avoir reçu une lettre de la part du collectif stipulant qu'il ne déconstruirait pas la vigie.

"J'appelle au respect des règles", A. Vignot.

La maire appelle également "au respect des règles" concernant la sécurité à la vigie, ainsi que "le respect des gestes barrières sur le site suite au nouveau mouvement de covid-19".

En outre, la maire n'exclut pas un dialogue avec le collectif : "Pour l'instant, il n'y a pas vraiment d'interlocuteur. Oui, il y a un collectif et une assemblée générale, mais sans être une association... il faut se poser la responsabilité et les engagements des uns et des autres", souligne-t-elle. À la question de l'occupation du site après l'enlèvement de la vigie, la maire est disposée "à discuter" : "Tout est ouvert, mais il ne faut pas considérer comme normale l'installation d'une vigie".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

les vaîtes

Donnez votre avis sur l’écoquartier des Vaites à Besançon !

Jusqu'au 9 mai 2021 • Une nouvelle étape s’ouvre à partir de ce 19 mars 2021 pour aller plus loin dans la réflexion sur le sujet des Vaites à Besançon. Après le rapport du Geec (groupe d’experts qui a rendu son analyse le 12 mars dernier), chacun peut à présent donner son avis sur le sujet via le site internet : « besancon-vaites.jenparle.net« . Une cinquantaine de personnes représentatives de la Ville de Besançon seront ensuite tirées au sort afin de donner un avis qui servira à la décision finale qui sera prise lors de conseil municipal en septembre 2021.

Le Groupe des Epouvantails en Colère (Geec) s’est installé aux Vaîtes à Besançon

Ce mardi 17 novembre, jour de l’appel à une deuxième vague d’action contre la réintoxication du monde, l’association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. L’occasion de réaffirmer leur volonté de « préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains. »

Vigie des Vaîtes à Besançon : où en est-on ?

Nous avions rencontré plusieurs membres du collectif de la Vigie des Vaîtes en juillet dernier. Ils expliquaient que cette dernière avait pour but de « veiller ». Un arrêté municipal a été pris le 7 août pour déconstruire la tour. Pour l’heure, la situation reste figée…

Vaîtes : " Seule une convention citoyenne peut conduire à un consensus "

Dans un communiqué de mercredi 29 juillet 2020, l’équipe d’Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon demande une « position claire sur les intentions de l’actuelle majorité », réaffirme sa volonté d’un éco-quartier sur ce terrain et déclare que « seule une convention citoyenne (…) peut conduire à un consensus ». 

Société

Séisme : un détachement de la Sécurité civile envoyé en Turquie

SOLIDARITÉ • À la suite du double séisme meurtrier qui a touché lundi 6 février 2023 le sud de la Turquie et le nord-ouest de la Syrie, l’État français affirme son soutien aux populations victimes de ce séisme, qui a causé la mort de plusieurs centaines de personnes et fait de très nombreux blessés. Une aide d’urgence a été envoyée lundi soir.

Sondage – Avez-vous prévu de partir en vacances d’hiver cette année ?

Les vacances d’hiver ont démarré, l’occasion pour les plus chanceux de partir profiter des sports d’hiver ces deux prochaines semaines. Avec l’inflation et la crise énergétique, le budget vacances peut en prendre un coup… Et vous, avez-vous prévu de partie en vacances d’hiver ? C’est notre sondage de la semaine.

Bouge ton coQ recherche de nouvelles épiceries participatives en Bourgogne-Franche-Comté

Après l'ouverture de six premières épiceries participatives en région Bourgogne-Franche-Comté, le mouvement citoyen Bouge ton coQ lance du 1er au 28 février un troisième appel à candidatures. Une phase de réunions publiques sera organisée dans chaque commune du 15 mars au 15 mai 2023.

La préfecture du Doubs signe un pacte pour aider les jeunes de Planoise

mobilisation planoise • Ce mardi 31 janvier, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet s'est réuni aux côtés d'élus pour signer un pacte d'émancipation destiné aux jeunes du quartier de Planoise à Besançon. L'objectif : les aider à construire un avenir plus stable à l'aide d'une trentaine d'actions concrètes.    

Solidarité et éducation à la citoyenneté : 15.000€ pour des projets associatifs à Besançon

APPEL À PROJETS • La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d'éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d'un appel à projets. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -3.42
ciel dégagé
le 08/02 à 3h00
Vent
3.55 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
86 %