Chantier Génius à Besançon : c’est parti !

Publié le 07/03/2021 - 07:25
Mis à jour le 07/03/2021 - 09:29

A Besançon, le pôle Viotte continue sa transformation : après l’immeuble de la tour « Signal », c’est enfin au tour de la résidence « Génius », dont les travaux ont débuté ce lundi 22 février, d’entamer sa sortie de terre ! Ce nouveau programme, porté par le promoteur bisontin SMCI, s’inscrit dans le XXIe siècle via son approche à l’habitat de demain, le bien-vivre ensemble, la transversalité des usages et les économies d’énergie….

C'est un quartier en pleine ébullition et en pleine mutation. Le pôle tertiaire Viotte, déjà voué à accueillir 1000 agents de l’Etat et de la Région et environ 200 autres acteurs du secteur privé à deux pas du pôle multimodal de la gare, poursuit son évolution.

Des acteurs locaux aux commandes… Et à l’exécution

Au cœur du quartier Chaprais/Chasnot, à proximité de la tour "Signal", les travaux du nouveau programme immobilier SMCI « Génius » viennent de démarrer.

Ce chantier, réalisé en partenariat avec des entreprises locales, reste pour l'heure invisible aux Bisontins ; il se dévoilera petit à petit, lorsque les bâtiments commenceront à se hisser… C’est-à-dire, après le large terrassement de l’esplanade principale qui vient tout juste d’être attaqué.

« Large » terrassement, car c’est près de 14 000m3 de déblais qui sont en train d’être évacués du site. Le groupe Roger Martin est en charge de cette première étape, avec l’aide des différents transporteurs locaux, notamment les transports Perez ; ils dégagent ainsi l’espace nécessaire aux premières fondations profondes de la résidence, qui devraient intervenir à la mi-mai.

La Résidence Génius, le cœur d’un pôle en devenir

Ce nouveau programme immobilier, baptisé « Résidence Génius » se déploie sur une emprise au sol de 7.000 m2. Trois bâtiments en forme de L, recouverts d’un revêtement de tuiles en terre cuite rappelant nos toits bisontins, vont s'élever à partir de la rentrée de septembre.

Ils abriteront des logements spacieux, bien conçus avec des larges terrasses ; mais aussi une résidence services seniors et jeunes actifs, une crèche, des cellules commerciales, des bureaux en rez-de-chaussée ainsi qu’un espace bien-être.

Chauffage en géothermie, l’un des premiers à Besançon

De conception bioclimatique, la résidence est l’un des premiers habitats collectifs de la capitale comtoise à profiter d’un chauffage en géothermie. En cours de labellisation "bâtiment bio-sourcé », elle permet également une économie énergétique de près de 40% par rapport à la norme actuelle «Habitat neuf basse consommation RT2012».

La livraison du programme est prévue pour la fin d'année 2023.

Le projet a été pensé par l'architecte international Silvio d'Ascia (primé à l'Unesco), porté par la volonté d'ouvrir le nouveau quartier sur la ville et notamment sur les commerces des Chaprais et de la rue de Belfort.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Des skateurs bisontins lancent une production de skates made in Franche-Comté !

Sept skateurs fondateurs et membres de l'association déjà bien connue à Besançon Fragile se sont associés pour lancer leur propre production artisanale de planches de skate l'été dernier. Aujourd'hui, 118 skates ont été fabriqués par leur soin dans le petit garage de la maison des parents de l'un des leurs à Dannemarie-sur-Crête. Rencontre avec Jonathan, dit Jésus et Romain, dit La Fusée…

Un nouveau réfectoire et un internat prévu en 2023 sur le site du lycée Victor Hugo à Besançon

Coût : 13,24 M€ • La première pierre du bâtiment de restauration commun aux lycées Victor Hugo et Tristan Bernard de Besançon a été officiellement posée ce jeudi 14 octobre 2021 par Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées, Jean Broyer, le proviseur de Victor-Hugo et Yannick Poujet, adjoint chargé du quartier de Planoise. Les travaux devraient se terminer à la rentrée 2023.

L'hôpital St Jacques ne sera finalement pas vendu à Vinci

Le conseil de surveillance de l'hôpital du CHRU de Besançon a eu connaissance ce jeudi 14 octobre 2021 de l'arrêt des négociations avec l'opérateur Adim Vinci pour la vente de l'hôpital Saint-Jacques. La direction précise que le projet de vente "perdure" et que le calendrier de la remontée des activités sur le site de Jean-Minjoz est bien maintenu pour la fin d'année 2024.

Voiture « propre » et avion bas carbone : La France met 4 milliards d’euros sur la table

La France va consacrer 4 milliards d'euros pour produire deux millions de voitures électriques et hybrides et développer un "avion bas carbone" en 2030, des projets qui visent à la positionner en championne de la décarbonation des transports mais supposent d'importantes ressources en électricité.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.34
ciel dégagé
le 16/10 à 9h00
Vent
2.81 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
90 %

Sondage