Claire Arnoux : "Nous n’avons aucun intérêt à intégrer la liste d’Anne Vignot s’il s’agit uniquement de défendre son programme"

Publié le 16/03/2020 - 17:21
Mis à jour le 16/03/2020 - 17:49

La candidate de la liste Besançon Verte et Solidaire explique avec échangé en tant que "groupe politique responsable "avec Anne Vignot, arrivée en tête des suffrages du premier tour de l'élection municipale de Besançon. 

Claire Arnoux © D Poirier
Claire Arnoux © D Poirier

Alors qu'un rapprochement entre la liste "Besançon par Nature" et" Besançon Verte et Solidaire "n'était pas impossible après les résultats du premier tour, il semblerait que cette idée soit rapidement "morte dans l'œuf". 

Arrivée avec 8,28 % des voix, la liste de Claire Arnoux est en capacité de fusionner avec une autre liste. "Au soir du premier tour, nous avons entendu les prises de positions de Mme Vignot : l’appel à faire barrage à la droite et l’appel au rassemblement", explique la candidate qui poursuit : "Il n’y a eu aucun espace de discussion ouvert puisqu’il nous a été demandé, en préalable, dans des termes très crus, de nous engager a? voter tous les budgets, a priori, sur les six années et ce quels que soient nos désaccords". 

Claire Arnoux explique ne pas avoir eu l’occasion de discuter "des propositions adoptées démocratiquement" au sein de sa liste (Comme : l’arrêt de l’urbanisation des Vaîtes, le RIC local, la gratuité des transports en commun, une "politique municipale ambitieuse de santé", un "accueil digne des migrant·es", le moratoiarnouxre sur les démolitions de logements HLM..)

Ces points ne sont pas à "balayer d'un revers de la main" selon la tête de liste qui indique de ne pas faire "de la politique pour des places" : "Nous n’avons donc aucun intérêt à intégrer la liste d’Anne Vignot s’il s’agit uniquement de défendre son programme. Mme Vignot est arrivée en tête. Elle peut considérer que cela lui suffit ou faire des propositions acceptables", conclut Claire Arnoux.

1 Commentaire

Merci C Arnoux, message on ne peut plus clair.
Publié le 20 mars à 09h33 par jpa • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d'une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L'abstention frôle les 61 %  

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.28
partiellement nuageux
le 29/11 à 18h00
Vent
3.19 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
50 %

Sondage