Alerte Témoin

Comment attirer plus de touristes dans le Grand Besançon ?

Publié le 10/03/2017 - 15:00
Mis à jour le 14/03/2017 - 09:32

Comment les attirer et qu'ils séjournent plus longtemps dans l'agglomération ? C'est une des questions qui seront posées pour élaborer le nouveau schéma d'orientation du tourisme afin de déterminer un plan d’actions à mener jusqu'en 2023. De nouveaux équipements comme une future salle d'escalade, le centre aqualudique, l''impulsion d'une offre pour le sport Outdoor font partie des projets pour les sept prochaines années...

Jean-Yves Pralon, Vice-Président du Grand Besançon, chargé de la culture, du tourisme et du sport

photos_tourisme.jpg
Thierry Morton, adjoint au tourisme de Besançon et Jean-Yves Pralon, vice-président du Grand Besançon, chargé du tourisme © damien poirier et Grand Besançon

À quoi sert un schéma de développement touristique ? À animer, coordonner et structurer l'offre afin de développer l'attractivité touristique? Car comme l'a rappelé Thierry Morton, le tourisme est aussi et surtout un enjeu économique. "Nous devons être plus fort et clairement identifiés comme une marque de territoire et qui nous impose d'être à la hauteur de ce que les touristes attendent aujourd'hui…" indique l'adjoint au tourisme à la Ville de Besançon.

Le précédent schéma, qui s'appuyait sur l'inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO et de l'arrivée de la LGV a permis notamment de mener plusieurs projets comme l'ouverture de la maison Victor Hugo, la création de l'application "Balade des gens célèbres" ou des parcours fléchés touristiques et d'une offre enrichie pour le tourisme fluvial et le vélo-tourisme, la création d'aires de camping-cars, etc.

 "Allonger la durée des séjours…"

Un des objectifs sera d'allonger la durée moyenne des séjours. Elle oscille aujourd'hui  entre 1,6 et 1,7 nuitée. À noter que Besançon est passé de 350.000 à 450.000 nuitées par an depuis le début des années 2010. "L'idée est de faire progresser la durée moyenne des séjours à deux nuitées " explique Jean-Yves Pralon, Vice-Président du Grand Besançon, chargé de la culture, du tourisme et du sport. "Besançon et son agglomération soit se spécialiser dans ce qui fait sa force : le patrimoine et le territoire naturel qui prête à la pratique du sport outdoor notamment…"

Parmi les pistes envisagées, la création de packs "sport & tourisme" pour permettre aux visiteurs de prolonger son séjour en visitant la Citadelle, mais aussi le musée des maisons comtoises de Nancray, Salins, Ornans, etc. 

Des ateliers pour construire le tourisme de demain

À partir du 17 mars 2017, les professionnels du tourisme seront invités à cinq ateliers autour des cinq grands axes stratégiques en cohérence avec le schéma de développement du tourisme et de loisirs de la Bourgogne Franche-Comté :

  • Partager une ambition commune impliquant tous les acteurs
  • Repenser la chaîne de l’accueil
  • Étoffer et personnaliser l’offre
  • Gagner en notoriété
  • Encourager la vocation à l’excellence

Jean-Yves Pralon souhaite "concerter le plus largement possible" avec les acteurs du tourisme pour monter ce schéma" qui sera soumis au vote des élus de la Ville de Besançon le 9 novembre et au Grand Besançon le 16 novembre 2017. Parmi les projets avancés, la sortie de terre d'une salle d'escalade "qui devrait dépasser qui pourrait accueillir des manifestations nationales" sans oublier projet de centre aqualudique. 

Info +

Le troisième projet de développement touristique sera piloté pour la première fois par le Grand Besançon, suite à l’élargissement des compétences des communautés d’agglomération issu de la loi NOTRé (Nouvelle Organisation Territoriale de la République).

Deux schémas ont déjà été élaborés à Besançon en 2002-2009 et 2010-2016. Il aura pour objectif de porter un projet ambitieux devant renforcer l’attractivité et le rayonnement du territoire grand bisontin. Les 70 communes composant désormais le Grand Besançon pourront en profiter.

Dans la continuité de cette démarche la CAGB (Communauté d’Agglomération du Grand Besançon), fera appel à un bureau d’étude chargé de lui apporter son expertise et un regard neuf sur ce projet. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Cartes bleues et consommation électrique : des indicateurs pour analyser la reprise d’activité

En juin 2020, l'activité en Bourgogne Franche-Comté a été inférieure de 12% par rapport à la normale selon une note de conjoncture de l'Insee qui utilise de nombreuses données pour analyser la reprise : de la consommation électrique des entreprises jusqu'aux montants des transactions par carte bancaire qui retrouvent un niveau (presque) habituel...

Tabac : l’achat dans les pays voisins sera limité à une cartouche de cigarettes (contre quatre auparavant)

L’Assemblée nationale a voté ce mercredi 8 juillet 2020 en faveur d’une réduction de certains achats de cigarettes et de tabac autorisés dans les pays voisins avant de les ramener en France, dans le cadre de l’examen du troisième projet de budget de crise. Jusqu'à présent, il était possible de ramener quatre cartouches de cigarettes...

Un livre pour les vacances : « Le Loup et la Cigogne » lu par Maxence

Pour cet été 2020, dans la continuité des "Passeurs d'histoire" et du "club lecture des collégiens", l'académie de Besançon en lien avec maCommune.info propose des histoires et des fables à redécouvrir avec Jean De La Fontaine. L'occasion de lire et de faire passer quelques messages à nos enfants ! Aujourd'hui, voici "Le Loups et la Cigogne" lu par Maxence de l'école de Grandfontaine.

Soutien aux PME : la Bourgogne Franche-Comté, première région à mettre en place le « Prêt Rebond »

10 M€ de fonds européens • En réaction à la crise économique liée au Covid 19, la Commission européenne a proposé une "initiative d'investissement en réaction au coronavirus", visant à soutenir les Etats membres les plus touchés et l’économie européenne, en mobilisant notamment le levier des fonds européens. La Bourgogne-Franche-Comté est la première Région à mettre en œuvre le Prêt Rebond sur fonds européens, en lien avec Bpifrance, à hauteur de 10 millions d'euros de FEDER.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     16.58
    partiellement nuageux
    le 12/07 à 21h00
    Vent
    3.21 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    52 %

    Sondage