Confinement : ce qu'il faut retenir de la conférence de presse du Premier ministre

Publié le 30/10/2020 - 08:28
Mis à jour le 08/11/2020 - 09:59

Ce jeudi 29 octobre, à quelques heures du début du deuxième confinement en France, le Premier ministre Jean Castex entouré de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, Elisabeth Borne ministre du Travail, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et Olivier Véran, ministre de la Santé, a détaillé la feuille de route.

Jean Castex ©BFM TV

"L'accélération de la circulation du virus frappe avec la même brutalité toute l'Europe."

L'objectif du confinement est "de protéger la santé de nos concitoyens en cassant par tous moyens la spirale épidémique. (...) Il n'y a pas d'autres solutions."

Vous pourrez quitter le domicile muni d'une attestation uniquement pour :

  • sortir pour faire vos courses
  • aller et revenir du lieu de travail
  • pour des motifs médicaux
  • pour des motifs familiaux impérieux, assistance à personne vulnérable
  • pour une convocation judiciaire
  • participer à des missions d'intérêt général
  • pour sortir 1 heure maxi pour faire du sport ou sortir l'animal domestique à moins d'1 km du domicile.

Les sports individuels pourront être pratiqués comme le jogging par exemple. Les sports collectifs tels que le foot, rugby, basket, seront interdits.

Les parcs et jardins restent ouverts.

Les autorisations supplémentaires :

  • Pour accompagner un enfant à l'école. Les enfants qui se rendent à l'école seuls, doivent également se munir d'une attestation.
  • Pour se rendre dans un service public.

Pour faciliter la vie quotidienne, deux attestations permanentes pourront être délivrés par l'employeur et les établissements scolaires. Les fonctionnaires et indépendants pourront présenter leur carte professionnelle.

Les guichets de La Poste et des banques resteront ouverts.

Les examens permis de conduire sont maintenus.

Tous les autres déplacements sont interdits : il sera "impossible" d'aller chez des amis, voir la famille la semaine et le week-end, ou se déplacer au delà de 1 km de chez soi, pas possible de voyager au sein du territoire national, mais une tolérance ce week-end pour le retour des vacances de la Toussaint.

Pour chaque sortie, l'attestation sera disponible sur le site du gouvernement.

Les frontières extérieures seront fermées

Toute personne arrivant sur le territoire français devra montrer la preuve d'un test négatif réalisé 72 heures à l'avance, ou un test à l'arrivée sera obligatoire.

Les commerces et établissements ouverts

Les bars, restaurants, commerces non essentiels, salles polyvalentes, salles de spectacle, de sport, cinémas seront fermés. Les salons et foires seront annulés.

Les dérogations établies au printemps seront maintenues : laverie, blanchisserie, garage, tabac-presse, opticien, équipement informatique, télécommunication, location de voiture resteront ouverts. Les jardineries restent également ouvertes. Les magasins de matériaux et d'outillage (Leroy Merlin, Bricorama...) resteront également ouverts pour permettre au secteur du BTP de continuer l'activité. Les agriculteurs et les pêcheurs pourront continuer leur activité.

Les crèches et établissements scolaires restent ouverts. Le périscolaire aussi.

Les établissements proposant des activités extrascolaires restent fermés (conservatoire, centre de loisirs…)

Les hôtels peuvent garder une activité, mais leur restaurant seront fermés. Le room service uniquement est autorisé.

Tous les services de transports resteront ouverts avec le même niveau de service.

L'ensemble des établissements pouvant ouvrir devront appliquer le protocole en vigueur avec le système de jauge maximale.

Les restaurants pourront continuer à livrer et proposer un service en drive. C'est aussi le cas des disquaires avec un système de "click & collect".

Tout rassemblement est interdit sauf les manifestations revendicatives ayant une autorisation préfectorale.

Les lieux de culte restent ouverts. Les cérémonies religieuses interdites sauf les enterrements avec 10 personnes maxi et les mariages (6 personnes maxi).

Jean-Michel Blanquer : "Le protocole sanitaire est durci"

Le port du masque obligatoire dès l'âge de 6 ans.

Au lycée, une souplesse sera laissée aux chefs d'établissements notamment pour proposer des enseignements à distance.

Eviter le brassage des élèves :

  • L'arrivée et le départ des élèves seront étalés dans le temps
  • La circulation des élèves dans le bâtiment limitée au maximum. Une seule salle par classe dans la mesure du possible
  • Les récréations seront organisées par groupe ou temps de pause en classe
  • La restauration scolaire est maintenue avec 1 m entre chaque élève autant que possible avec la classe.

L'aération des classes et la désinfection des locaux et du matériel seront renforcés.

L'ensemble des mesures s'appliquera également pendant les activités périscolaires.

A l'université et dans les établissements supérieurs, tous les cours devront être dispensés en ligne. Seuls les travaux pratiques pourront se faire en présentiel.

Les concours et les examens seront maintenus avec un protocole renforcé.

Les bibliothèques universitaires restent ouvertes sur rendez-vous.

Dans le milieu professionnel

Toutes les entreprises qui ne doivent pas fermer administrativement doivent continuer, ainsi que tous les professionnels de l'aide à domicile, garde d'enfant, etc.

Les professionnels de la culture : la préparation, l'enregistrement, le tournage, répétition à huis clos, préparation d'exposition, chantiers, opération de restauration de travaux du patrimoine... pourront être maintenus.

Partout où c'est possible, le télétravail doit être la règle. "Le télétravail n'est pas une option" a souligné Elisabeth Borne.

Le nouveau protocole détaillé sera mis en ligne ce soir sur le site du ministère du Travail.

Mesures de soutien aux entreprises

Le ministre de l'Economie a déclaré : "Le soutien économique sera encore plus dort pour toutes les entreprises" touchées par une fermeture. L’État prévoit de consacrer 15 milliards d’euros par mois pour soutenir les entreprises. 6 milliards pour le nouveau fond de solidarité et 7 milliards pour le financement de l'activité partielle.

Pour les entreprises fermées, le chômage partiel sera maintenu.

  • Dans les secteurs protégés ou sous fermeture administrative : 84% du salaire net du salarié, 0% de reste à charge pour l'entreprise
  • Pour tous les secteurs : 84% du salaire net du salarié, 0% de reste à charge pour l'entreprise

Bruno Lemaire a déclaré : "Le fonds de solidarité sera réactivé pour toutes les entreprises, sans exception, et massivement renforcé pour la durée du confinement".

Une indemnité jusqu'à 10.000€ est prévue pour les entreprises ayant jusqu'à 50 salariés.

Un "crédit d'impôt incitant les bailleurs à annuler une partie de leurs loyers" sera introduit dans le projet de loi de finances en soutien à certaines entreprises.

Infos +

  • Jean Castex fera un nouveau point d'étape de la situation dans 2 semaines.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Vers l’ouverture des commerces tous les dimanches à partir du 27 novembre et jusqu’à fin 2020 à Besançon ?

Les commerçantes et commerçants croisent les doigts pour que le président de la République annonce mardi 24 novembre la réouverture des commerces dès le 27 novembre… Et pour rattraper autant que possible le retard dû au deuxième confinement, à Besançon, l'Union des commerçants souhaite l'ouverture des magasins tous les dimanches jusqu'à la fin de l'année.

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

Economie

C’est en Bourgogne Franche-Comté que les dépenses contraintes sont les plus élevées selon une étude

À l’heure où la crise sanitaire a eu un impact considérable sur le pouvoir d’achat des Français avec une baisse de 0,5% en 2020, lesfurets, premier comparateur en ligne sur les dépenses contraintes, en partenariat avec CSA Research, lancent le premier Indice national des dépenses contraintes. Les résultats de cette étude, publiés le 23 novembre 2020, révèle que c'est en Bourgogne Franche-Comté que le budget des habitants est le plus important pour des dépenses contraintes...

"La Fabrique 4.0" : une unité mobile de formation aux métiers de l'Industrie

Opérationnelle depuis ce mois de novembre, la Fabrique4.0 est un camion aménagé qui  forme actuellement dix demandeurs d’emploi à la conduite d’installation de production. À partir de 2021, l’unité mobile prendra la route pour aller à la rencontre des jeunes dans les collèges et lycées de la région. Une quarantaine de dates sont programmés

Grupo Antolin Besançon réimplante ses activités sur Témis

Fournisseur à l'échelle mondiale de systèmes d’éclairage pour les constructeurs et équipementiers automobiles, le groupe Antolin - présent depuis 2012 à Besançon - à décidé de construire son usine 4.0 de plus de 21.000 m2 sur le technopole Témis à Besançon entre la rue Mantion et la Rocade. La livraison du bâtiment est programmée pour le printemps 2022.

Envie de shopping ? La liste des commerces qui proposent de la vente en livraison ou en "click & collect"

Click & Collecte - Livraison • maCommune.info vous propose pour ce deuxième confinement encore, une liste régulièrement mise à jour des commerces poursuivant leur activité en service à emporter ou en livraison à Besançon et dans le Grand Besançon... Faire ses achats de Noël dans les commerces pendant le confinement, c'est possible !

Sondage – Comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ?

Cette année, la fête de Noël se déroulera dans un contexte particulier de crise sanitaire, économique et sociale. Les Françaises et les Français ont-ils cœur à faire la fête (avec les gestes barrières) et décorer leur intérieur d'un sapin de Noël ? Et vous, comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ? C'est notre sondage de la semaine…

Boost’ ton projet avec le Crédit agricole Franche-Comté : découvrez Joris Royet et son ami Ilyès Ghouil !

PUBLI-INFO • Joris Royet est l’un des trois lauréats de la première édition du concours Boost’ ton projet organisé par le Crédit agricole Franche-Comté à destination des jeunes francs-comtois, grâce à au projet qu'il partage avec son ami Ilyès Ghouil "Météo Franc-Comtoise". Portrait.

Classes de découverte : un fonds d’urgence débloqué, les candidatures sont ouvertes

Afin d'aider financièrement les structures en lien avec les classes découvertes et colonies de vacances, le gouvernement annoncé ce mois de novembre 2020 qu'il débloque un fonds d’urgence de 15 millions d’euros. Les dossiers sont à envoyer avant le 18 décembre, pour des aides versées d’ici au 15 janvier 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.7
nuageux
le 25/11 à 6h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
86 %

Sondage