Confinement : la Ville de Pontarlier et le Grand Pontarlier offrent des chèques cadeaux à dépenser dans les commerces

Publié le 29/10/2020 - 16:01
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:40

En vue d'un second confinement imminent qui prendra effet ce jeudi 29 octobre à minuit, la Ville de Pontarlier et le Grand Pontarlier souhaitent soutenir les commerces de proximité en offrant aux consommateurs des chèques cadeaux pour une valeur globale de 15.000 euros.

ville de Pontarlier © webcam Chapelle Notre Dame de l'Espérance  ©
ville de Pontarlier © webcam Chapelle Notre Dame de l'Espérance ©

10 000 € ont été versés à Commerce Pontarlier Centre sous forme de chèques cadeaux qui ont été remis aux clients dès 10 heures place d'Arçon ce jeudi matin sur présentation de tickets de caisse cumulés :

  • 10 € offerts pour tout achat de 100€ à 160 €
  • 20 € offerts pour tout achat de 161 € à 240 €
  • 30 € offerts pour tout achat supérieur à 241 €

(valables pour les achats cumulés dans tous les commerces du centre-ville).

Sur le même principe, 5 000 € ont été versés à la Fédération Commerce Grand Pontarlier sous forme de chèque cadeaux qui seront remis aux clients de 18h à 22h, sur présentation du ticket de caisse :

  • 10 € offerts pour tout achat de 100 €

(valables pour les achats cumulés dans tous les commerces du Grand Pontarlier).

Compte-tenu du contexte, tous les commerces de Pontarlier et du Grand Pontarlier resteront ouverts jusqu'à 22h ce jeudi 29 octobre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

« Le second souffle » de la vaccination en Bourgogne-Franche-Comté

Derniers chiffres • La circulation du virus s'est accélérée ces 15 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté sans commune mesure avec les régions du sud et la Corse qui voient leur taux d'incidence exploser. L'agence régionale de santé estime que pour éviter les cas sévères et les formes graves, "la solution reste la vaccination couplée au respect des gestes barrières."

Rentrée 2021 et Covid-19 : le pass sanitaire sera-t-il obligatoire pour aller en classe ?

Seuls les collégiens et lycéens non vaccinés devront suivre les cours à distance si un cas de Covid-19 est détecté dans leur classe à partir de la rentrée, a annoncé ce mercredi 28 juillet Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale qui a précisé que les classes d’écoles primaires fermeraient, elles, dès le premier cas positif. Pour l'heure, aucune obligation vaccinale ou pass sanitaire n'a été décidée par le gouvernement.  

Economie

Crise et enjeux environnementaux : le Grand Besançon et la FRTP Bourgogne-Franche-Comté main dans la main

Une rencontre s'est déroulée mardi 20 juillet entre représentants de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bourgogne-Franche-Comté et de Grand Besançon Métropole. Objectif : faire le point sur la situation des entreprises des travaux publics et leurs inquiétudes alors que la crise économique affaiblit lourdement les entreprises dans ce domaine.

102 M€ d’aides régionales votés par les élus de la Région Bourgogne Franche-Comté

Réunis en commission permanente, vendredi 23 juillet, les élus régionaux ont voté plus de 102,2 M€ d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19.

France Relance : la transformation du plus grand campus de Besançon pour 80 millions d’euros

La présidente de l’université de Franche-Comté Macha Woronoff, a reçu le 22 juillet dernier le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet ainsi que la maire de Besançon, Anne Vignot, pour une visite et une projection des deux opérations labellisées France Relance dans le cadre du projet de réhabilitation du campus Bouloie - Temis.

La chambre d’agriculture de Bourgogne Franche-Comté demande l’abattage « systématique » du loup près d’un élevage

Suite à plusieurs attaques de loups sur des élevages de bétails, la chambre d'agriculture de Bourgogne Franche-Comté, dans un communiqué du 23 juillet, demande aux pouvoirs publics de prendre "toutes les mesures nécessaires" pour stopper le retour du loup et l'abattage "systématique" de cet animal dès les premiers signes de présence à proximité d'élevages.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.15
légère pluie
le 03/08 à 21h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
99 %

Sondage