Covid-19 : émotion à Belfort après le décès d'une aide-soignante dans un Ehpad

Publié le 24/04/2020 - 16:07
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:44

Une aide-soignante de 52 ans d’un Ehpad du Territoire de Belfort frappé de plein fouet par l’épidémie de Coronavirus et placé sous administration provisoire en raison de dysfonctionnements est décédée après plusieurs semaines de réanimation, suscitant une vive émotion dans la région, apprend-on ce vendredi 24 avril 2020.

©Corinne Coudereau/Facebook ©
©Corinne Coudereau/Facebook ©

Hospitalisée depuis plusieurs semaines à l'hôpital Nord-Franche-Comté, l'aide-soignante de l'Ehpad La Rosemontoise, à Valdoie, "est décédée à 52 ans des suites du covid-19", a confirmé sur sa page Facebook la maire de la commune, Corinne Coudereau. "Les personnels de cet établissement ont été exposés au virus et contraints à s'occuper des résidents de cette maison de retraite sans équipement pour se protéger", a-t-elle déploré. "Pour l'instant, nous avons un combat à mener contre le virus" mais "après, des comptes seront demandés", a ajouté la maire de Valdoie, interrogée par l'AFP.

L'Ehpad, où selon des sources concordantes 26 résidents, sur une capacité de 115 lits, sont décédés depuis le déclenchement de l'épidémie, avait été placé le 6 avril sous administration provisoire par l'Agence régionale de santé (ARS) et le conseil départemental du Territoire de Belfort.

Cette administration provisoire "pour deux mois reconductibles" devait "permettre à l'établissement de retrouver une gestion stable en cette période de crise liée au coronavirus", avait indiqué le conseil départemental. Des contrôles des services de l'Etat avaient révélé début mars des dysfonctionnements dans la mise en place "des mesures de protection contre la pandémie", selon le département.

Sur fond de tensions entre le personnel et l'encadrement, la directrice générale de l'établissement a été suspendue de ses fonctions le 14 avril par le conseil d'administration de Servir tandis qu'une cellule d'urgence médico-sociale était mise en place, selon une source proche du dossier

Du personnel de la réserve sanitaire est également arrivé en renfort ces derniers jours pour soutenir l'équipe, a-t-on précisé de même source.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Santé

Cigarettes plus chères et interdites : que contient le nouveau plan de lutte contre le tabagisme ?

Nouvelles hausses du prix des cigarettes ou extension des "espaces sans tabac" à la plage, au parc ou près des établissements scolaires : le gouvernement a présenté mardi 28 novembre 2023 un nouveau plan de lutte contre le tabagisme pour "relever le défi d’une génération débarrassée du tabac dès 2032".

La mention "Haute qualité de soins” attribuée au CHU de Besançon

Le CHU de Besançon s’est soumis du 5 au 9 juin 2023 à l’évaluation par la Haute Autorité de Santé (HAS), organisme indépendant, du niveau de qualité et de sécurité des soins qu’il dispense. Tous les objectifs d’un référentiel portant sur le patient, les équipes de soins et l’intégralité de l’établissement ont été passés en revue de manière approfondie par une équipe de neuf experts-visiteurs.

Déserts médicaux : une pétition lancée pour une meilleure accessibilité aux soins

Dans un communiqué du 20 novembre 2023, l’association de consommateurs l’UFC Que choisir du Doubs - Territoire de Belfort, dévoile des chiffres jugés "affolants" sur la désertification médicale qui frappe le département du Doubs, révélée par l’actualisation de la carte de la fracture sanitaire. Une pétition a été lancée.

Une bonne soupe, ça vous tente ?

En sachet ou surgelée ? "Maison" ou en brique ? Les températures chutent, le froid commence à se faire sentir... la soupe fait son retour ! Notre diététicienne bisontine Valentine Caput fait le point sur les bienfaits de la soupe de légumes sur notre santé... à conditon qu'elle remplisse tous les critères.

Désormais, les patients en oncologie au CHU de Besançon peuvent manger ce qu’ils veulent, quand ils veulent…

Dans le cadre de la Semaine nationale de la dénutrition, le CHU de Besançon informe d'une grande nouveauté au sein de l'établissement et plus particulièrement au coeur de son service oncologie. Il s'agit d'une vitrine permettant aux patients de manger quand ils le souhaitent et surtout, ce dont ils ont envie... Objectif : donner plus d'autonomie alimentaire pour prévenir de la dénutrition.

Réserves de sang fragiles en Bourgogne Franche-Comté, l’EFS appelle aux dons

Les vacances scolaires et le jour férié de la Toussaint ont impacté les réserves de produits sanguins qui sont aujourd’hui très fragiles, selon un communiqué de l’Etablissement français du sang de Bourgogne Franche-Comté lundi 6 novembre 2023. Avec un nouveau jour férié le 11 novembre, l’EFS appelle les citoyens à se mobiliser dès cette semaine.

Unité d’accueil pédiatique enfants en danger au CHU de Besançon : déjà 70 enfants accueillis…

L’Unité d’accueil pédiatique enfants en danger (UAPED) du Doubs, ouverte depuis mi-avril 2023, a été inaugurée vendredi 20 octobre au CHU de Besançon en présence de nombreux représentants de l’hôpital, mais aussi de la justice, de l’Etat, du Département du Doubs et de l’association France Victime. Objectif de ce nouveau service : prendre en charge plus vite et plus efficacement les enfants victimes de violences.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.19
pluie modérée
le 30/11 à 12h00
Vent
1.14 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
96 %