Covid-19 : premiers tests salivaires cette semaine à l'école Jules Ferry

Publié le 01/03/2021 - 13:45
Mis à jour le 05/03/2021 - 10:46

Les premiers tests salivaires dans les écoles et les trois établissements du panel du département du Doubs, dont l’école élémentaire Jules Ferry, ont commencé ce lundi 1er mars 2021. Reportage.

Ce lundi, plus d'une centaine d'élèves de l'école Jule Ferry vont devoir répondre à un exercice très inhabituel : cracher dans un tube.

Après avoir obtenu l'autorisation de se faire tester à la covid-19 de leurs parents, ils rencontrent les infirmières du laboratoire CBM 25 pour connaître la marche à suivre et effectuer un bon test salivaire.

Tests salivaires à Besançon. © Alexane Alfaro

"C'est le premier établissement que nous faisons dans le cadre de ces campagnes de dépistages itératifs puisque ce sont des campagnes qui vont avoir lieu tous les 15 jours dans les établissements ciblés", explique Dr Fabienne Moulinier, présidente des laboratoires d'analyses médicales CBM 25.

Lundi , entre 130 tests salivaires ont été réalisés. 70% des élèves de l'école ont l'autorisation de leurs parents pour se faire tester de leurs parents.

"Imagine une bonne glace !"

Tests salivaires à Besançon. © Alexane Alfaro

Dispersés dans une salle de classe transformée en centre de dépistage, pas facile pour tous ces jeunes gens de trouver de la salive pour remplir leur tube. "Imagine une bonne glace, le gâteau que tu préfères, un pot de Nutella…" suggère une infirmière pour faire saliver un écolier.

Mission accomplie ! En 1 minute, le millilitre attendu est dans le tube. Il ne reste plus qu'à le nettoyer avec une lingette désinfectante et le donner à l'infirmière. Cette dernière le joint au formulaire administratif correspondant à l'élève testé.

Tests salivaires à Besançon. © Alexane Alfaro

Les tests salivaires sont ensuite examinés en laboratoire d'analyse pour détecter la présence du virus de la Covid-19, souche originale ou variant. Les résultats sont communiqués entre 12h et 24h. "Mais plutôt 12h", nous précise le Dr Moulinier.

Et si un élève est testé positif ?

En cas de résultat positif, les parents de l'élève sont avertis et doivent garder leur enfant à domicile pendant 10 jours.

Si trois élèves sont testés positifs à la souche originale de la Covid-19 dans une même classe, alors elle doit fermer.

En revanche, si un seul élève est testé au variant britannique, sud-africain ou brésilien, c'est toute sa classe qui doit fermer comme l'ont précisé les autorités locales la semaine dernière.

Trois établissements du Doubs testés tous les 15 jours

Dans le département du Doubs, trois établissements scolaires font partie d'un panel : l'école Jules Ferry, le collège Jean-Claude Grenier à Morteau et le lycée Victor Hugo à Besançon. C'est l'un des axes annoncés par le directeur de l'inspection académique du Doubs Patrice Durand la semaine dernière. Il consiste à réaliser un panel comprenant une école, un collège et un lycée dans lesquels des tests salivaires seront effectués tous les 15 jours.

Le deuxième axe de cette campagne de dépistage d'ampleur consiste à mettre en œuvre les tests salivaires dans les écoles du premier degré dans le département. Cela concerne les élèves, mais aussi le personnel (enseignants, personnel administratif, etc.). Dans les collèges et les lycées, ce sont les tests antigéniques qui sont utilisés.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Education

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.39
peu nuageux
le 13/06 à 0h00
Vent
0.51 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
87 %