Alerte Témoin

Créabisontine : des objets du quotidien revisités

Publié le 22/12/2018 - 09:15
Mis à jour le 22/12/2018 - 09:23

Après avoir travaillé 10 ans en relations clientèles et communication, Sandrine Laprade a décidé de se reconvertir et d'effectuer une formation de graphiste. Elle a alors lancé son entreprise CréaBisontine…  

maCommune.info : Quand vous est venue l'idée de Créabisontine ?

Sandrine Laprade : "En 2013, j’ai eu envie de reprendre les crayons uniquement pour moi, dessiner ce que j'avais envie et pas selon une demande de client. J'ai choisi de «faire vivre» mes illustrations sur des objets. J'ai commencé par des miroirs de poche, de la papèterie. Parallèlement, j'écrivais pour des magazines et j'aimais jouer avec les mots. En 2014, j'ai commencé à créer des mugs. À cette époque, les mugs personnalisés n'existaient pas hormis ceux qu'on voyait avec des photos. J'avais trouvé ma signature : une typographie avec des petites illustrations en mêlant humour et phrases positives". 

mC : À qui sont destinées vos créations ?

Sandrine Laprade : "Mes objets sont destinés à tous ceux qui entourent la  famille puisque je fais des mugs pour tous les membres ( papa, maman, tata, tonton, papy, mamie, frère, soeur, parrain, marraine, maitresse, collègue, amie.. ). J'ai un thème de prédilection : le chat ! D'ailleurs, depuis 2014 ma phrase J'habite chez mon chat ( que j'ai fini par déposer en marque ) est toujours mon best-seller. Mes enfants ( des ados ) m'inspirent beaucoup aussi".

mC : Avez-vous décliné vos "phrases positives" sur d'autres objets ?

Sandrine Laprade : "Oui, on avait commencé par les mugs et très vite, j'ai proposé de décliner sur plein de supports : vaisselle, papeterie, textile de maison, crayons, bagagerie, paillassons, bougies, porte-clés, pin's, accessoires de salle de bains et plein de nouveaux produits qui seront présentés à Maison et Objets en janvier à Paris. À côté de cela, j'ai continué à créer d'autres collections pour les particuliers dans mon atelier à Geneuille. Il est impensable pour moi de ne plus être en contact proches des personnes et d'avoir aussi une certaine liberté dans ce que je fais". 

mC : Où peut-on les trouver ?

Sandrine Laprade : "Vous retrouverez la majeure partie de ma collection éditée chez Lulubel au 102 Grande rue au centre-ville de Besançon. C'est la première boutique qui m'a fait confiance. Comme mes produits sont également vendus dans des grands groupes, ils sont présents dans la boutique «Du Bruit la Cuisine» et «Ambiance et styles". 

Info +

Retrouvez les créations de Sandrine sur :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Consommation et confinement : posez vos questions à l’UFC Que Choisir du Doubs

La crise sanitaire du Covid-19 a des impacts sur de nombreux secteurs économiques et notamment sur les affaires liées à la consommation quotidienne. Les règles ont-elles changé ? Quid des achats sur le web, des annulations de voyage, des assurances, du logement ? l'UFC Que Choisir vous répond !

Limitation de la production de lait : « sur 90 vaches, je vais devoir en vendre 5 à 10 à l’abattoir » (Benoît, agriculteur à Gonsans)

Suite à la crise sanitaire, les ventes de fromages ont chuté. Depuis le 1er avril 2020, les syndicats de produits AOP Comté, Morbier, Mont d’Or et Bleu de Gex Haut-Jura ont décidé de diminuer les volumes de lait produit et de limiter le volume de fromages fabriqués. Les agriculteurs ont dû s'adapter en urgence. Benoît Kolly, chef d'exploitation à Gonsans.

Quand un fabricant de literie se met à produire des masques…

Pénurie de masques • Le Groupe Maliterie,  et notamment son usine de Voray-sur-l'Ognon en Haute-Saône, a répondu à l'appel du ministère pour fabriquer entre 500 et 1.000 masques de protection par jour à partir du 15 avril 2020. Les masques seront commercialisés en priorité dans le Doubs et en Haute-Saône.

Confinement : les actes notariés peuvent désormais être signés à distance

Signature électronique • Le décret permettant la signature électronique pour tous les actes notariés a été publié samedi 4 avril 2020 au Journal officiel. Cette dérogation sera possible jusqu’à un mois après la fin de l’urgence sanitaire. Dans le secteur du logement, cela permettra aux Français qui le souhaitent de poursuivre leur projet immobilier.

Dornier Consulting RH recrute plusieurs profils : prototypiste, chargé de mission hydroélectricité, dessinateur, assistant de gestion..

Offres d'emploi • Dornier Consulting RH recrute pour leurs clients plusieurs profils (H/F) à Besançon et à Vesoul : Prototypiste, Chargé de mission hydroélectricité, Dessinateur projeteur CAO, Assistant de gestion PME-PMI....
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.17
ciel dégagé
le 09/04 à 9h00
Vent
1.43 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
51 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune