Déconfinement : rappel des restrictions à connaître dans le Doubs

Publié le 14/05/2020 - 16:30
Mis à jour le 14/05/2020 - 16:00

Les habitants doivent garder en tête quelques restrictions d'usage pour limiter la propagation du virus et ainsi éviter de replonger le pays en confinement. Voici plus de précisions...

© d poirier ©
© d poirier ©

Le préfet du Doubs, Joël mathurin a déclaré vendredi 8 mai lors d'une conférence de presse que notre département devait être "dans une plus grande vigilance" par rapport aux zones dites "vertes". Si depuis le 11 mai les habitants ont la liberté d'aller et venir dans le département et dans un rayon de 100 km en dehors du département, il n'en est pas de même pour les parcs et jardins public qui restent fermés. Les jardins familiaux restent, eux, accessibles pour les personnes concernées, dans le respect des gestes barrières et recommandations sanitaires bien évidemment.

A la forêt de Chailluz, le parking reste fermé. "Seuls les riverains pourront s'y promener", a précisé le préfet.

Les lacs et les rivières sont accessibles pour celles et ceux qui souhaitent s'y balader, "mais ce ne sera pas pour faire un barbecue", a ajouté Joël Mathurin.

Il a également indiqué que "compte tenu du niveau de propagation du virus, les déplacements doivent être limités."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Emploi : explosions des arrêts maladie dus au Covid-19 en 2021

C'est l'une des conséquences du Covid-19. Entre 2020 et 2021, la proportion d’arrêts maladie dus au coronavirus a doublé, selon le baromètre annuel de l’absentéisme, publié lundi 6 décembre, par Malakoff Humanis. Ainsi, l’an dernier, ce motif d’arrêt ne représentait que 6 % du total des absences, tandis qu’il en représente désormais 12 %.  

Covid-19 : le gouvernement évalue l’intérêt de nouvelles mesures

Nouvelles mesures ou simples recommandations ? Le Conseil de défense sanitaire devra décider lundi de la stratégie à adopter alors que l'épidémie de Covid-19 flambe sur tout le territoire et touche de nombreux enfants. Dans le même temps, les chiffres grimpent. En Bourgogne-Franche-Comté le taux d'incidence frôle les 450 cas pour 100.000 habitants avec un taux de positivité des tests de 7%. Le Jura est le département le plus touché (635) devant le Doubs (570) et la Saône-et-Loire.

Covid-19 : la vague monte « fortement » en Bourgogne-Franche-Comté

La circulation du virus s'est encore accélérée en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux d'incidence de 346 cas pour 1000.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté. Le Jura est le troisième département de France le plus touché par la cinquième vague et les conséquences commentent à peser sur le système de santé. L'agence régionale de santé enjoint la population à renouer avec les gestes barrières.

Covid-19 : huit cas d’Omicron relevés, Delta ne relâche pas la pression

Le nombre de cas d'infections au variant Omicron détecté en France se monte désormais à huit dont un dans le Haut-Rhin, selon le dernier bilan actualisé de l'agence sanitaire Santé publique France. Mais la menace actuelle reste le variant Delta avec des contaminations qui s'envolent. Un conseil de défense sanitaire est programmé lundi.

Covid-19 : les derniers indicateurs ne sont pas bons (non plus) en Bourgogne-Franche-Comté

Le taux d'incidence dépasse désormais les 300 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux de positivité des tests désormais à 6 %. Le Jura connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé (448 cas pour 100.000 habitants) devant le Doubs (375) et le Territoire de Belfort (315). Les hospitalisations sont aussi en augmentation.

Omicron : les personnes vulnérables non vaccinées doivent éviter de voyager

lors que le nouveau variant Omicron suscite toutes les inquiétudes, l’Organisation mondiale de la santé a dévoilé de nouvelles recommandations, mardi 30 novembre. Les personnes à risque non vaccinées contre le Covid-19, y compris les plus de 60 ans ou celles ayant des comorbidités (maladie cardiaque, cancer et diabète), doivent éviter de voyager dans les zones où la transmission locale du coronavirus existe.  

Société

Êtes-vous pour ou contre la vaccination des enfants à partir de 5 ans ?

Après les Etats-Unis ou encore Israël, c'est au tour de la France de réfléchir à la vaccination contre la Covid-19 des enfants de moins de 12 ans à partir de 2022. A noter que la vaccination des enfants de 5 à 11 ans présentant un risque de faire une forme grave de la maladie et de décéder et pour ceux vivant dans l'entourage de personnes immunodéprimées ou vulnérables non protégées par la vaccination est autorisée depuis le 25 novembre.

Un Noël fantastique en ce mois de décembre à Besançon !

PUBLI-INFO • Depuis le 26 novembre, les festivités de fin d’année sont lancées à Besançon. Réparties entre les principales places du centre-ville, faites plaisir à vos papilles, allez à la rencontre des artisans et autres créateurs pour vos cadeaux, partagez un moment privilégié en famille ou entre amis, laissez-vous émerveiller par les illuminations magnifiques, prenez part aux animations magiques. Bref, passez un décembre fantastique.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.23
légère pluie
le 07/12 à 6h00
Vent
3.91 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
99 %

Sondage