Démission d'Emmanuel Macron : la réaction de Jean-Louis Fousseret

Publié le 30/08/2016 - 19:39
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:43

L’ex-ministre de l’Economie et des Finances Emmanuel Macron a démissionné de ses fonctions ce mardi 30 août 2016. Il souhaite se consacrer à son Mouvement En Marche ! avec l’élection présidentielle en ligne de mire. Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et l’un des premiers maires à soutenir Emmanuel Macron, avoue ne pas être surpris de cette décision…

 ©
©

"Je ne suis pas surpris de la démission d'Emmanuel Macron", nous confie Jean-Louis Fousseret, "il a expliqué que le système politique tournait en rond, qu'il était autocentré et qu'il fallait changer cela", ajoute-t-il. "Les Français sont intéressés pas la politique mais rejettent les politiques. Macron a montré qu'il était un homme honnête, il est aussi un homme jeune, nouveau, avec beaucoup d'idées, il est un espoir pour éviter que la France ne court à la catastrophe. On a besoin de gens qui ont une vision différente et Emmanuel Macron en fait partie", explique le maire de Besançon.

Il précise également que l'ex-ministre de l'Economie "fait des diagnostics dont un bilan paraîtra bientôt, il fera des propositions en octobre-novembre prochains, il fera un projet de programme puis proposera un programme et on verra bien. Il faut qu'il y ait une alternative".

"Il y a un véritable besoin de sang neuf"

Concernant la présence d'Emmanuel Macron aux universités d'été du Medef, le maire de Besançon "ne voit pas pourquoi il n'y participerait pas." Selon lui, "les chefs d'entreprises seront contents de l'écouter."

Jean-Louis Fousseret ajoute que "je suis d'accord avec lui. Il a beaucoup de soutiens du parti socialiste, de la gauche, des artisans, des chefs d'entreprise, etc. C'est un homme de gauche, ouvert, dans lequel je me retrouve." Et de conclure : "Il y a un véritable besoin de sang neuf".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

emmanuel macron

Remous autour de la création du groupe “LREM” au conseil municipal de Besançon

Le maire LREM de Besançon Jean-Louis Fousseret (ex PS) a annoncé la création d’un groupe de 13 conseillers lors du conseil municipal de Besançon. Suite aux débats parfois houleux du 14 septembre dernier, le conseiller LR Jacques Grosperrin réclame la démission du maire et attaque Éric Alauzet… qui répond ! Quant au Modem, il fait part de son incompréhension. Ambiance.

Vivez le conseil municipal de Besançon en direct…

Le conseil municipal de rentrée de la Ville de Besançon se tient ce jeudi 14 septembre 2017. Jean-Louis Fousseret doit annoncer  de la création d’un nouveau groupe LREM (La République En Marche), un de premiers en France au sein d’un conseil municipal. Une décision qui risque de faire grincer quelques dents et ne manquera pas de faire réagir l’opposition de l’ex-majorité plurielle.

Un nouveau groupe La République en Marche au sein du conseil municipal de Besançon…

Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, a annoncé ce jeudi 14 septembre 2017 devant la presse, quelques heures avant le conseil municipal de la rentrée, qu’un groupe La République en Marche (LREM) s’est créé. Il s’agirait de l’un de premiers en France au sein d’un conseil municipal. 

Cre?ation d’un groupe « La Re?publique en Marche » au conseil municipal de Besanc?on from maCommune.info on Vimeo.

Présidentielle 2017 : la réaction de Jean-Louis Fousseret

A Besançon Emmanuel Macron arrive avec 77,81% des suffrages soit 33.348 voix. Une satisfaction pour Jean-Louis Fousseret. Le maire de Besançon est parti à Paris en fin de journée ce dimanche 7 mai 2017 pour fêter la victoire du « premier président de la Ve République issu d’un mouvement citoyen…« . Au lendemain de l’élection, Jean-Louis Fousseret revient sur une page de l’histoire qui se tourne.  

Politique

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Européennes 2024 : Territoires de progrès appelle à voter pour la liste Besoin d’Europe

Dans un communiqué du mois de mai 2024, Jean-Jacques Bougault, délégué régional de Territoires de Progrès, appelle "sans restriction" à voter pour Besoin d'Europe, liste commune Renaissance, Modem, Horizons, Parti Radical et UDI, conduite par Valérie Hayer et comptant notamment le député européen terriforatain, Christophe Grudler.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.79
couvert
le 26/05 à 6h00
Vent
0.67 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %