Des ateliers de nutrition et santé à Besançon !

Publié le 01/04/2022 - 08:49
Mis à jour le 13/04/2022 - 09:30

Avez vous l’impression qu’il manque quelque chose dans l’histoire qui vous a été raconté depuis petits par rapport à quoi manger pour avoir une bonne santé? Est-ce que vous sentez qu’il y a aujourd’hui un manque de clarté et cohérence dans ce que les média et même les autorités de santé nous dissent sur ce que veut dire «manger sainement »? Parfois vous vous dites « Mais… je mange des fruits! Je mange des légumes! Je ne comprends pas! », continuez à lire. Ces ateliers sont pour vous!

Tout le monde le sait, « nous sommes ce que nous mangeons ». C’est depuis petits qu’ils nous dissent que « les vitamines sont importantes pour ne pas devenir malade ». Nous avons besoin de protéines, Il nous faut des glucides pour avoir de l’énergie et nous devons choisir les « bonnes graisses ». Il faut manger un peu de tout, avoir une alimentation « variée » et « équilibrée ».

Cependant, nous avons tous des familiers ou des connus qui sont malades ou morts de maladie cardiaque ou de cancer, ou un grand parent qui a une démence – souvent la maladie d’Alzheimer. Nous connaissons tous quelqu’un qui a la diabètes, quelqu’un qui a une maladie inflammatoire, soit articulaire soit intestinal, ou une quelconque condition chronique pour laquelle ils/elles ne trouvent pas de solution, comme un mal de tête ou un problème de peau. Mais pourquoi?

Effectivement, et contrairement au que la majorité de vous lisant ce texte imaginent, les principales causes de mortalité et morbidité en France sont les mêmes qu'aux États Unis, et l'alimentation des français, après les résultats de l'étude ESTEBAN par le ministère de santé publique français, ce n'est pas très différente nutritionnellement de celle des américains.

Avez vous l'impression qu'il manque quelque chose dans l'histoire qui vous a été raconté depuis petits par rapport à quoi manger pour avoir une bonne santé? Est-ce que vous sentez qu'il y a aujourd'hui un manque de clarté et cohérence dans ce que les média et même les autorités de santé nous dissent sur ce que veut dire "manger sainement"? Parfois vous vous dites "Mais... je mange des fruits! Je mange des légumes! Je ne comprends pas!", continuez à lire. J'ai crée un atelier pour vous!

Un atelier pour vous aider dans vos choix alimentaires

"Optimiser l’alimentation en prévention et face aux maladies" c'est en fait une série de trois ateliers, qui a pour but de vous aider à comprendre les relations trouvées entre l’alimentation et le développement des maladies.

Les nutriments: éclaircir les confusions et les mythes

Dans une première partie, intitulée « Les nutriments : mythes et réalités dans le monde de la nutrition », nous allons voir dans quelle mesure l'alimentation est vraiment importante. Que mange t'on exactement, quels nutriments y sont en trop, quels y sont en moins et quel impact ils ont sur notre santé. Cet atelier servira aussi à comprendre les mécanismes. Qui se passe dans notre corps quand nous mangeons un repas et dans les heures qui suivent et comment ça joue sur le développement ou la prévention des maladies à long terme.

Ces connaissances seront accompagnées de moments de pratique pour répondre à: Comment je peux adapter mes repas quotidiens, les aliments et la façon de les préparer, pour qu'ils soient optimisés en nutrition vis à vis à l'obtention d'une bonne santé?

Les régimes alimentaires: l'évidence sur la balance

Aujourd’hui on entend parler de diète cétogène, régime « paleo », méditerranéen, végétarien, végétalien, Atkins, le jeûne intermittent, sans gluten… Comment choisir?! La deuxième partie de cette série de trois ateliers, « Les régimes alimentaires : leur impact sur la santé et la maladie », nous apportera une perspective sur qu’est-ce-que l’ensemble de la recherche nous dit sur les régimes alimentaires et leur influence sur notre santé, et quel est selon elle le meilleur régime et comment le mettre en pratique dans notre quotidien.

Nous allons également répondre à la question : existe t’il, aujourd’hui, un régime scientifiquement prouvé qui permet d’éviter, traiter et parfois renverser certaines des maladies les plus impactantes?

"Et maintenant, qu'est-ce-qu'on met dans notre assiette?"
J’étais très étonné quand, à la fin de chaque atelier, les gens me posaient cette question. J'avais l'impression de l'avoir déjà répondu tout au long de la session. De la conscience de comment manger sainement jusqu'à la création de nouvelles habitudes il y a un chemin. Dans cette session je vous donnerais la main dans ces premiers pas.

Les ateliers à Besançon
Cette série de trois ateliers aura lieu à Besançon et se répétera au long de l'année. La prochaine sera à l'Hôp hop hop et démarrera le 8 Mai autour des nutriments avec le 15 Mai focalisé sur les régimes alimentaires. Ce deux premières sessions vous donnerons les bases pour la troisième grande finale "Que mettre dans son assiette" qui aura lieu le 22 Mai.

Pour plus d'info et contact: delasciencealassiette.fr

Crédit d'images: maglara, mangerbouger.fr, santé publique

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Santé

Une journée de sensibilisation et une exposition sur la prévention du cancer colorectal à Besançon 

Du 5 au 31 mars 2024, une exposition sur la prévention du cancer colorectal sera installée dans le hall principal du CHU de Besançon dans le cadre de Mars bleu. Une journée de sensibilisation sera également organisée le jeudi 21 mars avec une équipe pluridisciplinaire de gastro-entérologie.

Médicaments : des mesures pour anticiper les pénuries

Aider les médecins à prescrire des alternatives aux médicaments non disponibles, intensifier le bon usage des antibiotiques : le gouvernement a annoncé mercredi 21 février 2024 quelques mesures concrètes pour anticiper les pénuries.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Assurance maladie : les modalités de dépistage de cancer désormais en ligne

En 2024, l’Assurance maladie a souhaité faciliter l’accès et les démarches concernant le dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et colorectal. Comme l’indique le site officiel de l’administration française : “Service-Public.fr”, il est désormais possible, pour les personnes concernées, de suivre les modalités d'invitation au depistage du cancer en ligne, directement sur leur espace personnel Ameli.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.63
nuageux
le 27/02 à 21h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
74 %