Des solutions anti-crevaison brevetées par une entreprise en Haute-Saône

Publié le 13/08/2016 - 16:33
Mis à jour le 13/08/2016 - 17:42

L’entreprise la Ferme des Vikings basée à Scey-sur-Saône en Haute-Saône a breveté une nouvelle technologie XTRM permettant de reculer voire d’empêcher la crevaison des pneumatiques. Ces produits sont utilisés par l’armée, les entreprises du bâtiment mais aussi par les particuliers. MaCommune. Info a rencontré Patrice Chauvin, le directeur de la Ferme des Vikings : il nous en dit plus sur cette innovation.

 ©
©

MaCommune.Info : pourquoi avez-vous décidé de développer une technologie ralentissant la crevaison des pneumatiques ?

Patrice Chauvin : "Les systèmes d’anti-crevaison apparaissent au début de la deuxième guerre mondiale. Avant, les propriétaires de véhicules inséraient n’importe quel produit dans le pneu pour éviter la crevaison. Nous nous sommes rendus compte que nous pouvions découvrir une mtéhode plus efficace car finalement peu de recherche avaient été effectuées. Nous, nous avons décider de travailler avec le centre de recherche en France, numéro un dans les élastomères : le Cermel. C’est ainsi que nous avons commencé à développer des produits de qualité supérieur".

En quoi consiste ce nouveau produit XTRM ?

P.C. : "En plus de l’anti-crevaison nous avons diminué la chaleur interne du pneumatique afin qu’il n’explose pas. Ainsi nous avons pû réduire le coût d’usage des pneus : les entreprises changent moins leurs pneus et au-delà, les véhicules ne sont pas stoppés. L'arrêt d'un chantier ou d'une mission générent souvent des coûts importants. Dans l’anti-crevaison nous sommes les seuls à avoir développé des produits adaptés aux véhicules lourds comme les tanks pour l’armée. Avec ce produit liquide que nous insérons dans les roues, nous sommes capables de limiter les perforations dûes à la route ou d’autres impondérales. Aujourd’hui encore nous continuons nos recherches afin d’obtenir un produit qui limitera encore plus la crevaison".

Peut-on dire que d’ici quelques années, les pneus ne creveront plus ?

P.C. : "On ne peut jamais dire ça car sur le pneu il y a une surface au sol qu’on appelle une bande de roulement et un flan. Pour les voitures européennes c’est un flan mou, si vous faites une perforation de plusieurs centimètres, vous allez déformer le flan et le pneu va s’arracher. Il faut donc éviter qu’il y ait une coupure sur le flan. Avec notre produit XTRM, liquide, on peut l’éviter. Nous nous basons sur du caoutchouc recyclé et ça créer une revulcanisation à froid, c’est-à-dire que les particules de caoutchouc vont boucher perforations et vont les colmater. Il n’y aura donc plus de perte d’air. Ainsi le produit diminue fortement les risques de crever. Notre gamme peut être utilisée en préventif en l’insérant à l’intérieur de la bande de roulement, mais on peut aussi s’en servir en curatif afin de colmater les trous. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.25
légère pluie
le 20/07 à 21h00
Vent
2.14 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
97 %