Emeutes à Planoise : cinq mineurs placés en examen

Publié le 20/07/2023 - 18:02
Mis à jour le 20/07/2023 - 18:10

Suite à la mort de Nahel, tué par un policier le 27 juin dernier à Nanterre, de nombreuses émeutes ont éclaté aux quatre coins de la France. À Planoise, le Crédit Mutuel avait été incendié et l'Euromarket dégradé et pillé. Etienne Manteaux, le procureur de Besançon, nous précise ce jeudi 20 juillet 2023 que les dégradations ont été commises exclusivement par des mineurs. Les gardes à vue se sont déroulées en début de semaine.

 © Alerte Témoin/ DR
© Alerte Témoin/ DR

"Les faits ont été d'une telle gravité qu'il n'était pas question que cela aboutisse à de l'impunité", affirme le procureur de Besançon qui indique que "le mouvement a été conditionné par les réseaux sociaux": "Cela a généré une sorte d'émulation".

Les principaux meneurs ont été placés en examen. "La plupart d'entre eux n'était pas des délinquants. Nos mineurs délinquants n'ont pas participé à ces faits-là", relève Etienne Manteaux.

Au total, cinq mineurs ont été placés en examen. L'un d'eux, ayant un passé pénal, a été placé en détention provisoire. Il sera jugé le 25 juillet 2023.

Pillage de l'Euromarket : un "effet d'aubaine"

Concernant le pillage de l'Euromarket, "les personnes majeures se sont rendues sur place une fois les exactions commises", précise Etienne Manteaux qui parle d'un "effet d'aubaine". Plusieurs personnes ont été entendues par les forces de l'ordre, dont un homme âgé de 71 ans. Ce dernier, qui a dérobé du saucisson, du chocolat et d'autres aliments, a expliqué aux agents "que c'était la fin du mois". Il a également indiqué "avoir perdu la boule" et qu'il s'agissait "d'un acte involontaire". Il sera poursuivi pour ces faits.

Le parquet indique également que des "amendes importantes" seront infligées aux personnes majeures ayant participé au pillage pour "enrichissement illégal".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.97
légère pluie
le 12/06 à 18h00
Vent
2.94 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
74 %