"France Relance" : quelles sont les premières entreprises retenues en Bourgogne-Franche-Comté ?

Publié le 18/10/2020 - 09:03
Mis à jour le 18/10/2020 - 09:29

30 projets d'investissement productif •

En visite ce jeudi 15 octobre 2020 à Dijon dans le cadre  du déploiement de "France Relance", Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance a salué les 30 premières entreprises de Bourgogne-Franche-Comté  lauréates du "Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires". Les 30 projets représentent 20 millions d’euros de subventions d’État pour un total de 115 millions d’euros d’investissements dans la région.

Les 30 dossiers retenus correspondent à plus de 550 emplois créés, plus de 4.000 maintenus et 5 projets de relocalisation, a précisé le ministère.  Sur les 30 projets, 21 sont situés dans des « Territoires d’industrie »,  programme lancé en 2018 pour aider l’industrie dans des zones rurales et des petites villes.

De son côté, la région Bourgogne-France-Comté consacrera 20 millions d’euros pour la réhabilitation de friches industrielles dans les « Territoires d’industrie ».

"Il n’y a pas de grande économie sans industrie. Et le cœur battant de cette industrie, ce sont nos territoires." a déclaré Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie en présentant le Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires. "Ce fonds permet, concrètement et dès aujourd’hui, de relocaliser dans nos régions des activités stratégiques et créatrices d’emploi".

30 projets d’investissement productif soutenus dans les "Territoires d’industrie"

Les 30 projets, validés par la préfecture de Bourgogne-Franche-Comté et le Conseil régional représentent près de 20 millions d’euros de subventions d’État pour un total de 115 millions d’euros d’investissements productifs à l’échelle de la région. Ces investissements ont pour objectif de permettre aux entreprises de diversifier leur activité, de moderniser leurs procédés de fabrication et ainsi de pérenniser leur présence sur le territoire.

"Il s’agit aussi de conforter les emplois d’aujourd’hui et de préparer ceux de demain : plus de 4.000 emplois industriels sont ainsi sécurisés et plus de 550 emplois devraient être créés avec la mise en œuvre de ces investissements"

"La Bourgogne-Franche-Comté est la première région industrielle française et l’industrie y est présente jusque dans ses territoires les plus ruraux" a déclaré la présidente de région Marie-Guite Dufay. "A l’heure de la relance économique, l'objectif  est de préserver les emplois et les compétences et faire de la Bourgogne-Franche-Comté un réservoir de solutions industrielles pour répondre aux défis du futur".

Au-delà des financements apportés par l’Etat et dans le cadre de son plan d’accélération de l’investissement régional, la région Bourgogne-Franche-Comté consacrera 10 millions d’euros à destination des « Territoires d’industrie » afin d’accompagner la réhabilitation de friches industrielles.

France Relance : les projets En Franche-Comté

CHEVAL FRERES – Horlogerie (PME)

  • Besançon

CHEVAL FRERES est une entreprise spécialisée dans la fabrication de composants pour l’horlogerie, la bijouterie, les industries du luxe, la micromécanique et les céramiques.

"Go to 2023" est le plan stratégique de l’entreprise pour répondre aux enjeux du secteur : montée en puissance sur l’industrie 4.0, transfert d’une technologie en industrialisant un nouveau laser femtoseconde, et modernisation du site afin de préserver les standards industriels imposés par le haut de gamme et le luxe. Grâce à ce projet, 4 nouveaux emplois pourront être créés et 151 seront maintenus.

S.I.S – Maroquinerie (ETI)

  • Etray – Territoire d’industrie Haut Doubs Horloger

S.I.S est un groupe spécialisé dans la production de biens de maroquinerie.

Le projet vise à relocaliser en France une partie de la production de composants ou d’accessoires nécessaires à la fabrication de sacs ou articles de maroquinerie. Ces composants sont actuellement en grande partie fabriqués en Asie. L’objectif consiste également à optimiser l’organisation de la production et à améliorer les outils de gestion du parc machines et outillages. 40 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 900 seront maintenus.

JEAN-LOUIS BURDET SAS – Horlogerie (PME)

  • Damprichard – Territoire d’industrie Haut Doubs Horloger

Afin de gagner de nouveaux marchés dans l'horlogerie de luxe, l’entreprise JEAN-LOUIS BURDET SAS envisage l'achat de 3 machines de transfert d'usinage de maillons de bracelets métalliques auprès de la société STARTECH, basée à Damprichard (25450). Ces machines vont permettre d'importants gains de productivité (de l'ordre de 20 à 80% suivant les pièces) et ainsi proposer des prix de vente plus attractifs. Cet investissement a aussi l'avantage de soutenir l'activité de STARTECH, partenaire local, qui est essentiel à la poursuite de l’activité. Grâce à ce projet 201 emplois seront maintenus sur le territoire.

SILVANT– Joaillerie (PME)

  • Damprichard – Territoire d’industrie Haut-Doubs Horloger

Spécialisé dans la fabrication d’articles mécaniques de luxe, SILVANT souhaite conquérir de nouveaux marchés, en s’engageant dans un programme de robotisation et de modernisation de son outil de production. 44 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet.

SMOBY TOYS SAS – Jeux et jouets (ETI)

  • Lavans-Sur-Valouse

SMOBY TOYS SAS souhaite se doter d'une nouvelle machine d'injection dans l’usine d'Arinthod (Jura), en complément des 38 presses d'injection existantes. L’installation de ce nouvel équipement permettra d’adresser de nouveaux produits pour enfants qui seront présentés sur le marché (produits outdoor : maisons, toboggans, aires de jeux) et d’assurer l’augmentation de capacité afin de sécuriser la production en France et augmenter la réactivité de livraison. Grâce à ce projet, 5 nouveaux emplois pourront être créés et 450 seront maintenus.

VETOQUINOL SAS – secteur pharmaceutique (ETI)

  • Magny-Vernois – Territoire d’industrie Vosges Saônoises

VETOQUINOL est un laboratoire qui produit des médicaments injectables.

L’entreprise souhaite réaliser un investissement industriel qui lui permettra de pérenniser la fabrication de médicaments injectables sur le site de Lure. Cet investissement permettra également de transférer une partie de l’activité actuellement réalisée en Pologne. Il va, par ailleurs, conduire le laboratoire à refondre le système d'information pour se mettre en conformité avec les nouvelles exigences techniques et digitales. 40 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 500 seront maintenus.

ETABLISSEMENTS JARDOT CHRISTIAN – Chaudronnerie (TPE)

  • Dampierre-Les-Bois – Territoire d’industrie Nord Franche-Comté

Les ÉTABLISSEMENTS JARDOT CHRISTIAN exercent des activités de chaudronnerie – soudure à destination du secteur énergétique. Le projet porte sur l'acquisition d'une machine de découpe laser fibre et d'une presse plieuse commande numérique.

Cet investissement permettra à l’entreprise d’être compétitive sur les marchés de l'énergie en ayant recours à de nouvelles technologies tout en améliorant la qualité et la productivité.

MACPLUS – Chaudronnerie (PME)

  • La Chapelle Sous Rougemont – Territoire d’industrie Nord Franche Comté

MACPLUS est une entreprise spécialisée dans la chaudronnerie et les assemblages mécano- soudés de superalliages et métaux durs. Elle conçoit des produits pour une multitude de secteurs stratégiques (hydrogène, cryogénie, nucléaire, appareils sous pression).

L’entreprise souhaite se doter d’équipements innovants et nécessaires pour diversifier ses activités en développant des compétences technologiques complémentaires. 50 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet.

ERASTEEL- Sidérurgie (GE)

  • Champagnole – Territoire d’industrie Haut Jura

ERASTEEL est un acteur majeur sur le marché des aciers rapides haut de gamme ainsi que par métallurgie des poudres. Ses produits sont utilisés dans une multitude de secteurs comme l’aéronautique, le nucléaire ou encore l’horlogerie.

Le projet s’inscrit dans une double volonté industrielle et environnementale. Ce projet vise aussi à fiabiliser, moderniser et augmenter les tolérances des outils de production notamment les machines à forger, dans le but d’augmenter la gamme de produits proposés. Grâce à ce projet, 6 nouveaux emplois pourront être créés et 360 seront maintenus.

J B TECNICS – Mécanique et plasturgie (PME)

  • Chassal-Molinges – Territoire d’industrie Haut Jura

L’entreprise JB TECNICS est spécialisée dans l’injection et l’assemblage de pièces plastiques à destination de la santé et de l’industrie. L’entreprise souhaite construire de nouveaux locaux de fabrication de produits pharmaceutiques et médicaux (salle blanche) et de stockage. 15 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet.

H2SYS – Groupe électrogène hydrogène (PME)

  • Belfort – Territoire d’industrie Nord Franche-Comté

H2SYS est un start up créée en 2017 qui développe des groupes électrogènes à base d’hydrogène. Pour assurer l’industrialisation de ses produits, H2SYS envisage de créer une ligne de fabrication de générateurs électriques à hydrogène. 15 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 10 seront maintenus.

USIDUC – Usinage de pièces techniques (PME)

  • Faverois – Territoire d’industrie Nord Franche-Comté

Depuis plus de 25 ans, USIDUC est une entreprise spécialisée dans l’usinage de pièces techniques. L’entreprise travaille sur une grande diversité de matériaux (plastiques, composites, céramiques, métaux ...) et produit une large gamme de pièces, à destination d’entreprises de plusieurs secteurs d’activités différents : aéronautique, luxe, sport, médical etc.

L’entreprise souhaite diversifier davantage ses débouchés en modernisant son appareil de production et en l’adaptant aux besoins de ses clients (production de nouvelles pièces en série avec un suivi et une traçabilité unitaire). 8 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 20 seront maintenus.

DALLOZ FRERES – Joaillerie (PME)

  • Septmoncel les Molunes – Territoire d’industrie Haut Jura

DALLOZ FRERES est établie dans le Haut Jura depuis 1917. Elle a commencé son activité avec les ateliers lapidaires. Depuis quelques années, elle a diversifié ses activités, notamment dans la bijouterie et joaillerie. L’objectif de son projet est de redynamiser le village de Septmoncel et la région du Haut Jura en développement un nouveau site de production pouvant accueillir jusqu'à 100 personnes.

MAHYTEC – Stockage d’hydrogène (PME)

  • Dole – Territoire d’industrie Grand Dole

MAHYTEC est une entreprise spécialisée dans le stockage de l’hydrogène. Elle fournit également des solutions système intégrant l’ensemble de la chaîne hydrogène : production, stockage et conversion électrique de l’hydrogène.

L’entreprise souhaite augmenter la capacité de production de son site historique à Dole afin de produire plus de réservoirs à hydrogène de gros volume. 12 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 25 pourront être maintenus.

MAROTTE – Fabrication de coffrets en bois (PME)

  • Passenans

La société Marotte est spécialiste dans la conception et la fabrication de coffrets, écrins, boîtes, caisses, présentoirs, PLV et objets divers en bois, et ce, depuis 1933. De nouvelles opportunités se présentent à elle depuis quelques années avec notamment une volonté de grands groupes français (du secteur du luxe, du sport, etc.) de relocaliser en France une partie de leurs productions.

Pour atteindre ses objectifs, MAROTTE accélère une dernière tranche d’investissements matériels destinés à moderniser son parc machine.

CUINET SOLUTIONS DECHETS – Collecte et traitement de déchets (TPE)

  • Tarcenay Foucherans – Territoire d’industrie Haut Doubs Horloger

CUINET SOLUTIONS DECHETS est une société de collecte et de traitement de tous types de déchets industriels et banals. La société prévoit de construire un centre de regroupement et de tri avant expédition dans les usines de fabrication de matières premières. 20 nouveaux emplois pourront être créés grâce à cet investissement.

BOIS FACTORY 70 – Cheminées (ETI)

  • Demangevelle – Territoire d’industrie Vosges Saônoises

BOIS FACTORY 70 est une filiale du groupe POUJOULAT, leader européen des conduits de cheminées et sorties de toits métalliques. Le projet vise à créer une unité de production de bois énergie, à Demangevelle en Haute- Saône. 40 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet.

France Relance : les projets En Bourgogne

MASSILLY FRANCE – Industrie agro-alimentaire (ETI)

  • La Vineuse

MASSILY FRANCE est un fabricant d'emballage métallique pour l'industrie Agro-alimentaire. Pour faire face à une demande accrue et afin de pouvoir gagner de nouveaux segments de marché, Massily souhaite intégrer de nouvelles capacités de production de capsules sans PVC (capsules pour confiture, cornichons ...). Le projet est constitué de trois volets : augmenter la capacité de vernissage de métal en changeant un incinérateur, installer une machine de production et d'outillage de capsules sans PVC, intégrer une cellule d'emballage robotisée pour ces capsules. Ce projet permettra une hausse d'activité générant des embauches, une baisse de la consommation énergétique et une montée en compétence des collaborateurs. 20 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 300 seront confortés.

SUNTEC INDUSTRIES FRANCE – Mécanique (PME)

  • Ouges

SUNTEC INDUSTRIES FRANCE s’est lancée dans la fabrication d'un nouveau modèle de pompe modulaire (pompe "MH") représentant un encombrement beaucoup plus réduit et qui permet de répondre à de nouveaux besoins clients : chauffages véhicules électriques, nettoyeurs haute pression, aérothermes, cuisines mobiles... 7 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 150 seront maintenus.

TOURNUS EQUIPEMENT – Industrie Agro-Alimentaire (PME)

  • Tournus

TOURNUS EQUIPEMENT est un fabriquant français spécialisé dans la production de mobiliers et matériels de cuisine en inox destinés à la restauration commerciale et collective. Le projet vise à remplacer une machine afin d’optimiser les coûts de production. 10 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 23 seront maintenus.

TOLERIE MECANIQUE SERVICES – Mécanique industrielle (PME)

  • Stigny

Le fabriquant de tôlerie fine TOLERIE MECANIQUE SERVICES envisage d’augmenter ses capacités de production en renouvelant ses machines, et en en installant de nouvelles pour moderniser les process de fabrication. Grâce à ce projet, 6 nouveaux emplois pourront être créés et 270 seront maintenus.

SAVOYE ASSETS MANAGEMENT – Immobilier (ETI)

  • Ouges

Le groupe SAVOYE ASSETS MANAGEMENT est spécialisé dans le matériel de levage et de manutention. Le projet vise à regrouper les sites de Dijon et Ladoix Serrigny sur un même site à Longvic. Le projet permettra l’intégration de nouveaux collaborateurs, l’augmentation des capacités de production et la mise en place « d’Ecole Savoye » pour accompagner la formation et la montée en compétences ainsi que la diminution de l’empreinte environnementale de l’activité. 100 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 390 seront maintenus.

CORDEN PHARMA CHENOVE – Industrie Pharmaceutique (PME)

  • Chenôve

Le projet CONTI vise à relocaliser la production de principes actifs pharmaceutiques en utilisant un procédé de fabrication innovant : la chimie en flux continu. Ce procédé permet d’accroître les capacités de production en améliorant la productivité et la qualité dans des conditions de sécurité renforcées. Avec la création d’un laboratoire dédié à l’expérimentation et à la production pharmaceutique à petite échelle, CORDEN PHARMA se donne les moyens d’accéder à des appels d’offre inaccessibles aujourd’hui. 3 nouveaux emplois pourront être créés grâce à cette nouvelle activité.

Holding Cassier - Recyclage (PME)

  • Cercy la Tour – Territoire d’industrie Nevers Val de Loire

Le groupe CASSIER a pour projet le développement de chaînes de tri de pneumatiques usagés semi automatisées. Ce projet est depuis le mois d’avril 2020 passé à la phase d’industrialisation, après 3 ans de prototypage en interne. La société REGOM a été spécialement créée au sein du groupe pour commercialiser et implanter ces chaînes. La première chaîne est en cours de production et sera implantée à Cercy la Tour (58) à la fin de l’année 2020. Ces machines vont permettre de faciliter les opérations humaines et augmenter la qualité du tri effectué. 3 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 10 seront maintenus.

NEXSON GROUP – Equipements industriels (PME)

  • Garchizy – Territoire d’industrie Nevers Val de Loire

NEXSON est leader dans la réalisation d’échangeurs thermiques soudés. Afin d’augmenter sa souveraineté, l’entreprise cherche aujourd’hui à internaliser la production de sa gamme surfaçage de corps d’échangeurs thermiques, appelée « Green Spiral ». Une fois intégrée, cette étape permettra d'augmenter les heures de production au sein du groupe. 5 CDD pourront être transformés en CDI ; 50 emplois seront maintenus.

NEOTISS FRANCE - Energie (PME)

Marigny-Le-Cahouet – Territoire d’industrie Auxois Morvan

NEOTISS souhaite adapter une ligne de soudage laser pour produire des tubes en fortes épaisseurs et gros diamètres pour servir les nouveaux marchés en croissance, comme le secteur des énergies renouvelables et l’aérospatial. Grâce à ce projet, 155 emplois pourront être maintenus sur le territoire.

VIT- Fabrication de vitrage isolant (PME)

  • Hautefond – Territoire d’industrie Ouest Saône et Loire

Le projet de l’entreprise VIT, spécialisée dans la fabrication de vitrage isolant, vise à améliorer la productivité en augmentant les capacités et les possibilités offertes par les machines. Cette modernisation s’accompagne par un tournant stratégique vers l’industrie 4.0 avec une ligne connectée data. 4 à 5 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 25 seront maintenus.

CGM – Tôlerie (PME)

  • Fontaines – Territoire d’industrie Grand Chalon

CGM est une PME familiale de 18 personnes spécialisée dans la tôlerie.  Le projet vise à investir dans des machines de soudure laser qui permettront de réaliser des pièces complexes et de réaliser des découpes de grande précision. Ces outils permettront d’améliorer la qualité des pièces et d’accélérer la cadence de production. 18 emplois pourront être maintenus grâce à ce projet.

MICROPOLYMERS – Fabrication de matières plastiques (PME)

  • Saint Forgeot – Territoire d’industrie Ouest Saône et Loire

MICROPOLYMERS est spécialisée depuis plus de 15 ans dans la production de poudres polymères par micronisation et destinées à l'industrie. Le projet vise à relocaliser une offre industrielle de micronisation cryogénique sur le territoire français. Depuis la fermeture de LYONDELBASELL en mai 2020, les industriels français utilisateurs des produits issus de cette technologie n'ont plus de partenaires de proximité. Entre 4 et 6 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 15 pourront être maintenus.

GIRONDOR – Fabrication de cercles de tonneaux (PME)

  • Fragnes La Loyère – Territoire d’industrie Grand Chalon

GIRONDOR est une entreprise de patrimoine vivant qui conçoit et produit des cercles de tonneaux. Le projet vise à investir dans plusieurs machines qui permettront à l’entreprise de moderniser tout son appareil de production. Ces investissements permettront d’acquérir une nouvelle machine de fabrication de cercles en acier et des outils permettant de manipuler des bobines d'acier. Grâce à cet investissement, 15 emplois pourront être maintenus, et un nouvel emploi créé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

SIS recherche un agent de sécurité (H/F)

OFFRE D'EMPLOI • Entreprise spécialisée dans la production d’articles de maroquinerie, SIS apporte son savoir-faire et son expertise du travail du cuir à ses clients partenaires, présents sur les secteurs de la maroquinerie et de l’horlogerie. L’entreprise familiale a vu son effectif passé de 300 à 1 000 collaborateurs en 9 années, pour un CA de 60 millions d’euros.

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Montagne du Haut-Doubs : une stratégie pour affronter le changement climatique

Depuis 2015, le Syndicat Mixte du Mont d’Or est confronté à la problématique d’adaptation à la transition climatique. Lanceur d’alerte suite à la publication d’une étude météorologique démontrant un scénario peu propice à la poursuite du ski alpin dès 2035-40, le SMMO a décidé de faire front et de penser aujourd’hui la montagne de demain…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.56
peu nuageux
le 25/10 à 12h00
Vent
2.45 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
87 %

Sondage